background preloader

Antiquité

Facebook Twitter

#histoire #antiquité

Egyptiens

Gaulois. Grecs. Le Panthéon gréco-romain. Aphrodite, Mars Athéna et Cupidon… Entre les dieux grecs et les dieux romains, vous n’arrivez pas toujours à vous retrouver ?

Le Panthéon gréco-romain

Cette petite explication, vous ne les connaitrez pas tous, mais au moins, vous aurez compris pourquoi le panthéon gréco-romain parait si complexe… Tout commence avec les dieux grecs, car la mythologie grecque est la plus ancienne des deux. Quels dieux vivaient sur le mont Olympe ? Riche de légendes, elle met en scène 12 dieux principaux qui vivent sur le mont Olympe auxquelles s’ajoutent de nombreuses autres divinités mais aussi des demi-dieux commeAchille, des héros humains comme Ulysse, ces cyclopes, des géants, entre eux des aventures, des histoires d’amour, de trahison et de jalousie, alimentent de nombreux mythes qui ont des airs de sagas fantastiques…

Romains

Galien, biographie d'un brillant médecin. Le nom de Galien est si étroitement lié à l’histoire de la médecine que tous les médecins d’aujourd’hui connaissent son nom.

Galien, biographie d'un brillant médecin

Après Hippocrate, il est considéré comme le représentant le plus célèbre du domaine de la santé dans les temps anciens. Ses contributions ont été décisives pour les sciences médicales, telles qu’elles sont connues aujourd’hui. Les concepts de Galien ont guidé la médecine pendant plus de mille ans. Ses études sur le corps humain ont jeté les bases de toute anatomie. Parmi ses nombreuses contributions, figure celle d’avoir découvert que l’air ne circulait non pas dans les veines, mais dans le sang. Galien a également été l’un des premiers à être témoin d’une épidémie et à la décrire : la peste d’Antonine, également connue sous le nom de “fléau de Galien”. “La coutume est une seconde nature.” – Galien – Galien, un prédestiné ? Les parents de Galien souhaitaient que leur fils ait une solide éducation. Un médecin éminent Une empreinte définitive.

Les 10 plus grandes inventions de l’Antiquité en vidéo. Taram-Kubi, Assyrienne au foyer et femme d’affaires. Taram-Kubi vivait à Assur (non loin de Mossul en Irak) dans la première moitié du XIXe siècle avant J.

Taram-Kubi, Assyrienne au foyer et femme d’affaires

-C. Sans doute encore jeune, elle avait épousé Innaya, un marchand engagé dans les échanges à longue distance avec l’Anatolie. Comme pour d’autres habitantes d’Assur, la vie de Taram-Kubi est connue grâce aux lettres qu’elle a envoyées à Kanesh (Kültepe, à proximité de Kayseri en Turquie) à son frère Imdi-ilum et à son mari, et qui ont été découvertes dans les archives de leurs maisons sur place.[1] La vie de cette femme assyrienne, à la fois femme d’affaires et femme au foyer, est racontée dans un film documentaire sélectionné dans plusieurs festivals de films d’archéologie.[2] Innaya s’est aménagé un pied-à-terre à Kanesh où il assure la vente des marchandises – étain et étoffes – apportées depuis Assur, ou l’expédition vers d’autres comptoirs de commerce assyriens installés sur le plateau anatolien.

Il rapporte ou envoie en retour à Assur or et argent. . [1] C. Les épidémies dans l'Antiquité : angoisses et ravages. Toutes questions qu’on retrouve sans étonnement constamment présentes dans le cas des épidémies d’autrefois.

Les épidémies dans l'Antiquité : angoisses et ravages

On rappelle et on étudie souvent celles, ravageuses, du Moyen-âge, notamment la Grande Peste de 1347-1348, à quoi fait d’ailleurs régulièrement référence, comme vous l’avez sûrement noté, notre générique. Emmanuel Laurentin en a longuement traité cette semaine dans « La Fabrique de l’Histoire ». Pour ma part, ce matin, j’ai choisi de m’attacher plutôt aux épidémies de la période gréco-romaine. Qin et Han, premiers empires.

L’empire des Qin dura quinze ans.

Qin et Han, premiers empires

Celui des Han quatre siècles. Ils fondèrent le stéréotype qui fait de la Chine un empire par nature. L’Empire chinois est longtemps passé aux yeux d’Européens admiratifs ou angoissés pour une entité immense et intemporelle. Et pourtant, les premiers empires représentèrent une mutation complète et profonde, qui toucha tous les territoires et les couches sociales. Les historiens chinois ont dès lors cherché à expliquer son avènement et sa confondante rapidité.

La dynastie des Zhou, qui précéda celle des Qin, avait mis en place lors de sa fondation durant le 11e siècle avant notre ère un système reliant une multitude de principautés, dotées d’une large autonomie, même si elles devaient se tourner vers le souverain des Zhou (portant le titre de roi, wang) en ce qui concernait les affaires militaires et rituelles. Essor et chute des Qin Ce Premier Empire, pourtant voué à durer « dix mille ans », sombra très vite après la mort du Premier empereur en 210 av. La Méditerranée antique : les empreintes grecques et romaines (Histoire 2de) Les statues polychrome de l'antiquité. Dans les musées, comme sur les sites archéologiques, elles sont immaculées.

Les statues polychrome de l'antiquité

Pourtant, les statues en marbre grecques et romaines n’ont pas toujours été blanches ! Elles arboraient au contraire de vives couleurs, du rouge pourpre au bleu égyptien en passant par l’ocre et même l’or.