background preloader

Tragédie

Facebook Twitter

Les sources theatrales antiques de Phedre de Racine. Tragédie et comédie. Ce texte est extrait du site www.theatrons.com La définition des deux genres principaux du théâtre (et leur opposition stricte) remonte aux écrits d'Aristote datant du 3e siècle avant Jésus-Christ.

Tragédie et comédie

Depuis, la bataille fait rage entre tout ce que le théâtre compte d'intellectuels pour définir ce qui est comédie et tragédie, ce qui est un théâtre "noble et respectable" ou au contraire "vulgaire et obscène, encourageant les plus bas instincts". Comme partout, l'idéologie et la politique sont venues troubler le débat et les plus vifs échanges sont toujours issus d'une volonté de définir ce qui est défendable/respectable et ce qui ne l'est pas. Ces affrontements parfois vigoureux n'ont jamais empêché le théâtre de rue de distraire, de faire rire et de faire réfléchir. Le théâtre populaire ne s'est d'ailleurs jamais aussi bien porté qu'aux époques où les académistes et les censeurs de tous poils s'insurgeaient violemment contre lui.

Que cherche l'auteur ? François Lemaitre raconte... l'histoire d'Oedipe. Le Cid - Playmobil. Noille_Corneille. Antigone - pièce de Paulo Correia, pour le TNN. Sophocle sur la scène contemporaine : comment adapter les conventions antiques. I.

Sophocle sur la scène contemporaine : comment adapter les conventions antiques

Un théâtre rituel et conventionnel Le théâtre antique est particulièrement difficile à transposer et adapter sur nos scènes modernes pour plusieurs raisons concernant aussi bien les conditions dans lesquelles et pour lesquelles il a été créé, que la dramaturgie des œuvres elles-mêmes. Le théâtre antique grec est en effet d’abord un théâtre rituel : les représentations font partie intégrante des fêtes religieuses et les chœurs tragiques, comiques ou dithyrambiques sont offerts à Dionysos dont la statue assiste au spectacle au milieu des gradins. Les tragédies proposent également de nombreuses imitations (mimèsis) de rituels : prières, rituels de deuil, de supplication, qui, même s’ils ne sont pas considérés par les spectateurs comme des actes permettant réellement d’entrer en contact avec la divinité, comportent des gestes et des paroles religieux vraisemblables. Oedipe-roi de Sophocle. Sophocle_groupe_1.pdf. Sophocle_groupe_2.pdf. « Antigone », de Sophocle (critique), L’Atalante à Paris.

Par Léna Martinelli Les Trois Coups.com Alors que la Journée de la femme vient d’être fêtée ce dimanche 8 mars 2009, plusieurs spectacles rendent fort à propos hommage à des figures marquantes. « Antigone » en fait partie.

« Antigone », de Sophocle (critique), L’Atalante à Paris

René Loyon signe la mise en scène de cette pièce de Sophocle qui date de 441 avant notre ère. Une tragédie classique qui résonne toujours aujourd’hui. Il est beaucoup question de corps dans Antigone : celui d’Étéocle, tué lors d’un combat sanglant avec son frère ; celui de Polynice, le « traître à sa patrie » livré en pâture aux oiseaux et aux chiens, car Créon, le nouveau roi de Thèbes, lui refuse sépulture ; celui d’Antigone emprisonnée et menacée d’être enterrée vivante, elle qui, par amour pour son frère, s’est opposée à son oncle pour accomplir les rites funéraires dus à Polynice comme à tout citoyen. Plusieurs auteurs ont réalisé des adaptations de cette pièce, comme Anouilh ou Bauchau, dont le roman Antigone restitue à l’insoumise toute la place qu’elle mérite. Réflexions sur le mythe d'Antigone. Introduction.

Réflexions sur le mythe d'Antigone

Antigone - commentaire. Nous vous proposons ici plusieurs pistes de réflexion que vous mènerez à votre guise... a) Ce nouvel extrait impose une image de Créon particulière; face au garde qui lui présente Antigone prise en flagrant délit, il ne parvient pas à cacher sa surprise et l'on comprend déjà que la fille d'Oedipe se présente à ses yeux comme doublement coupable.

Antigone - commentaire

Elle a osé braver l'interdit décrété par la puissance royale de Créon, elle a osé braver son oncle Créon... Celui-ci mène un premier interrogatoire; Antigone est présente sur scène, mais muette, les deux hommes dialoguent comme si elle n'était pas là; Sophocle retarde le vrai échange, la confrontation idéologique et passionnée entre Antigone et Créon, la préparant ainsi d'autant mieux. Cet extrait doit être rapproché de la scène de l'Antigone d'Anouilh. "(Les gardes viennent d'arrêter Antigone, surprise en train de recouvrir de terre le cadavre de Polynice; Créon s'approche d'eux.) Le garde: On n'a rien dit, chef.

Sous-l-oeil-d-oedipe_total. Halshs.archives-ouvertes. Anouilh. Naissance d'une tragédie. Rubrique Édition « Racine et la rhétorique, exercices avec trois pièces » Gilles DECLERCQ (Institut d’études théâtrales de la Sorbonne Nouvelle), Gilles Declercq, « L’imprécation de Clytemnestre.

Rubrique Édition « Racine et la rhétorique, exercices avec trois pièces »

Véhémence et performance sur la scène racinienne », dans Racine et la rhétorique, exercices avec trois pièces, site web RARE - Rhétorique de l’antiquité à la Révolution (mise à jour septembre 2012), URL : http: //rare.u-grenoble3.fr/spip/spip.php ? Article145 PARU ULTÉRIEUREMENT DANS : Exercices de rhétorique, 1/2013, diff. revues.org La présente étude croise deux axes de notre recherche sur la rhétorique et le théâtre de Racine[1] . Notre propos s’inscrit ainsi dans une réflexion sur la véhémence entendue comme modalité intense, voire paroxystique, de représentation des passions. Cette double perspective, rhétorique et scénique, requiert de définir quelques termes clés pour cette étude : Dramaticité s’entendra au sens aristotélicien du « système des faits », principe de concaténation causal des événements (sunthesis tôn pragmatôn) qui convertit la fable en drame[5] .

La tragédie grecque et ses enjeux. Historique et règles de la tragédie.