background preloader

Le préhindouisme : Védisme et brahamisme

Facebook Twitter

Du Védisme à l'Hindouisme. Du Védisme à l'Hindouisme. Qu’est-ce que le Védisme ? Les Veda sont les écritures saintes les plus anciennes de l’Inde et peut-être de l’humanité, puisqu’ils datent de plusieurs milliers d’années avant Jésus-Christ.

Qu’est-ce que le Védisme ?

Les Veda, composés essentiellement d’hymnes, ont été transmis à l’humanité par des grands sages des temps anciens (les Rishis) qui, d’après la Tradition, avaient accès à la perception directe de la Réalité. Le védisme est resté vivant sans interruption depuis tous ces milliers d’années. La transmission des hymnes a d’abord été orale, de maître à disciples, avant de devenir écrite. Lorsque les Veda sont devenus écrits, leur récitation selon différents styles a continué de faire l’objet de transmission dans des écoles védiques, ce jusqu’à nos jours. Par ailleurs, un certain nombre de familles en Inde maintiennent des feux sacrés perpétuels, génération après génération. Lorsque l’on écoute un hymne védique, la sonorité transmet immédiatement quelque chose de magnifique, de puissant et hautement sacré.

Védisme. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Védisme

Le feu manifeste Agni, un déva. Le védisme[1] est une civilisation apportée en Inde antique par un peuple descendu des plateaux de l'Iran, après la décadence des villes de Mohenjo-daro et de Harappa. Ce peuple arya, organisé en castes complémentaires, assied sa puissance sur la pratique de rites complexes qui intègrent paroles et gestes « magiques ». La parole y exerce toute sa force sous la forme d'« hymnes » transmis oralement de maître à disciple. L'invention de l'écriture permet de créer des recueils de textes dont le principal se nomme Rig-Veda.

Veda signifie simultanément connaissance intuitive des puissances agissantes numineuses qui régissent l'existence de la société des aryas, et pratique des méthodes aptes à les influencer. Sous l'égide des brahmanes l'importance du védisme passe peu à peu du ritualisme à la spéculation cosmogonique. Le regard occidental sur le védisme est très récent et date du XIXe siècle seulement.

La religion Védique. Du védisme au bouddhisme : l'angoisse de la réincarnation. Pour Hélène Bellanger, en hommage amical Aux origines du védisme Sur la rive Ouest de l’Indus, l’archéologue anglais John Marshall, a découvert en 1924 les restes de quatre villes remontant à 3000 ans av JC.

Du védisme au bouddhisme : l'angoisse de la réincarnation

Ces cités rassemblaient des maisons de brique séchées dont chacune était dotée d’une salle de bains, d’un puits, d’un système de vidange. On a pu observer que les habitants de ces maisons avaient utilisé le tour dans la fabrication des poteries (il semble que ce furent les première poteries faites au tour). Toutes ces poteries étaient magnifiquement décorées de dessins géométriques agrémentées de figures fantastiques. Les enseignements que nous avons sur les pratiques religieuses de l’Inde antique nous sont fournis par des livres datant de 1000 ans av JC. Évolution du védisme L'histoire du védisme s’étend de 1000 ans av JC à 800 av JC, avant que les prêtres sophistiquent cette religion pour mieux assurer leur pouvoir. Trois siècles plus tard, et trois cents ans av.

Brahmanisme. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Brahmanisme

La religion brahmanique ou brahmanisme ou encore appelée hindouisme ancien[1] correspond à la deuxième des trois phases historiques distinguées habituellement dans le développement de la religion des hindous. Elle se situe après le védisme (env. 1500-500 avant notre ère) et occupe une période comprise entre -600 et 500 de l'ère courante[1]. Le terme brahmanisme est aussi utilisé : dans un sens historique, le védisme désignant la culture védique proprement dite, le brahmanisme se référant au système rituel formalisé qui en est issu ;dans un sens doctrinal, le brahmanisme constituant l'un des multiples courants de l'hindouisme, parmi lesquels il en existe beaucoup d'autres comme le shivaïsme ou le tantrisme.

Enfin, le terme brahmanisme est utilisé : au sens large, pour désigner le système social et religieux des hindous orthodoxes ;au sens restreint, pour désigner plus particulièrement les rites et les cultes des brahmanes. Brahmanisme. L'Inde n'a vu le bouddhisme que pendant un court espace de temps, eu égard à la longue durée de son histoire; elle est, avant tout, le pays du Brahmanisme, religion et institution sociale qui ont résisté aux invasions successives des Mongols , des Arabes et des peuples occidentaux.

Brahmanisme.

Ce n'est pas dans le Véda , ni même dans ses appendices, qu'on doit chercher les éléments de cette doctrine; car le Véda lui est antérieur, et la plupart des développements et des commentaires qui s'y rattachent sont des conceptions individuelles et non des livres en quelque façon canoniques. Trois écrits surtout contiennent le Brahmanisme orthodoxe : les Lois de Manu , le Râmayâna et le Mahâbhârata , le premier sous la forme d'un code, les deux autres dans de grandes actions épiques. La religion des Brahmanes est panthéiste dans sa doctrine abstraite, polythéiste dans son culte, spiritualiste dans sa morale . Et Attok. Le courant affectif à l'intérieur du brahmanisme ancien.