background preloader

Hervé le Treut

Facebook Twitter

Entretien avec Hervé Le Treut – Comprendre et mieux anticiper le changement climatique. Hervé Le Treut est climatologue, membre de l’Académie des Sciences et du GIEC, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat.

Entretien avec Hervé Le Treut – Comprendre et mieux anticiper le changement climatique

Créé en 1988, il a pour objectif « d’évaluer, sans parti-pris et de façon méthodique, claire et objective, les informations d’ordre scientifique, technique et socio-économique qui nous sont nécessaires pour mieux comprendre les risques liés au changement climatique d’origine humaine, cerner plus précisément les conséquences possibles de ce changement et envisager d’éventuelles stratégies d’adaptation et d’atténuation. » Quelles perspectives et quels leviers d’actions a-t-on face au changement climatique ?

Quelle anticipation des risques est possible ? Quels sont les freins aux négociations internationales sur le climat ? Autant de questions auxquelles l’expert, dont les travaux sur l’évolution du climat sont internationalement reconnus, a accepté de répondre. Hervé Le Treut - Les Matins - une vidéo Actu et Politique. Le Climatoblog. Comment interpréter les attaques très ciblées contre le Giec, le piratage de courriels qui les a accompagnées, la violence de certains titres de livres, autrement que comme une volonté, sur les problèmes climatiques, de scinder l’opinion en deux camps antagonistes: les "pour" et les "contre"?

Le Climatoblog

Ce besoin d’affrontement n’aide en rien la réflexion, n’aide en rien la prise de décision et n’offre qu’une sortie de conflit lointaine: si rien n’est fait pour infléchir le cours des choses, d’ici 20 ans la planète elle-même nous dira qui avait raison! Bien sûr, la passion souffle en tous sens. Le Giec (ou IPCC en anglais) a été imaginé vers la fin des années 80, en réponse à une demande politique du G7, comme un mécanisme destiné à favoriser une réponse de la communauté scientifique la plus internationale, la plus objective et la plus transparente possible. Les rapports du Giec sont réécrits trois fois, tout au long d’un processus qui dure deux ans. Hervé Le Treut. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Hervé Le Treut

Hervé Le Treut en juin 2013 Biographie[modifier | modifier le code] Travaux[modifier | modifier le code] Tout au long de sa carrière, Hervé Le Treut a beaucoup apporté à la compréhension des phénomènes qui interviennent dans l'évolution du climat : interaction atmosphère/océan, influence du cycle de l'eau, mais également la prise en compte des effets biochimiques. Il a aussi étudié l'influence humaine dans l'effet de serre. Ses compétences, internationalement reconnues, lui ont valu de faire partie du GIEC, le groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat.

De plus, il communique régulièrement avec le grand public sur le rôle de l'activité humaine dans le réchauffement climatique[2]. En novembre 2009, il publie son livre Nouveau climat sur la Terre : comprendre, prédire, réagir, édition Flammarion Fonctions actuelles[modifier | modifier le code] Prix et distinctions[modifier | modifier le code] Changement climatique. Hervé Le Treut : face au changement climatique, à quelles valeurs tenons-nous ?

L’Essentiel... avec Hervé Le Treut, climatologue, de l’Académie des sciences, proposé par Jacques Paugam Hervé Le Treut, climatologue, répond à sept questions essentielles concernant son parcours et ses convictions.

Hervé Le Treut : face au changement climatique, à quelles valeurs tenons-nous ?

Il y est évidemment question du réchauffement climatique mais aussi de la responsabilité de la science dans l’information rigoureuse des changements déjà amorcés et des valeurs auxquelles nous tenons pour traverser les crises futures. Il est l’invité de Jacques Paugam. Spécialiste de la modélisation du climat, élu à l'Académie des sciences en 2005, docteur ès sciences, professeur à Polytechnique, Hervé Le Treut dirige l'Institut Pierre Simon Laplace qui fédère six laboratoires de recherches. Il est membre du GIEC, et compte parmi les personnalités qui étudient les questions liées au réchauffement climatique. Cette nouvelle rubrique, l'Essentiel, proposée par Jacques Paugam adopte le principe de poser sept questions essentielles, toujours les mêmes, pour chaque académicien.