background preloader

Autres informations francophones

Facebook Twitter

INSPQ - JUILLET 2003 - ATRAZINE ET SES MÉTABOLITES. Définition L’atrazine (C8H14ClN5) est un herbicide de synthèse de la classe des triazines qui est utilisé de manière assez importante au Canada, principalement pour détruire les mauvaises herbes dans la culture du maïs, mais également dans celle du lin, et pour détruire totalement toute végétation dans les secteurs non cultivés et industriels.

INSPQ - JUILLET 2003 - ATRAZINE ET SES MÉTABOLITES

Selon Santé Canada (Santé Canada, 1993), l’atrazine se présente sous la forme d’une poudre cristalline incolore, avec une solubilité dans l’eau moyennement faible (30 mg/l à 20 °C) et une faible volatilité. Son adsorption aux particules du sol est faible, ce qui se traduit par un potentiel important de contamination des eaux souterraines et de surface (Santé Canada, 1993). De plus, ce risque est accentué du fait de sa longue demi-vie dans le sol et dans les eaux souterraines : environ 40 et jusqu’à 200 jours respectivement (Agency for Toxic Substances and Disease Registry, 1999). Sources et niveaux environnementaux Sources Voies d'absorption. INRS - UNIVERSITE DU QUEBEC - 1992 - Impact de différentes pratiques culturales sur la persistance de l'herbicide atrazine et sur la biomasse microbienne du sol. Pelletier, France (1992).

INRS - UNIVERSITE DU QUEBEC - 1992 - Impact de différentes pratiques culturales sur la persistance de l'herbicide atrazine et sur la biomasse microbienne du sol

Impact de différentes pratiques culturales sur la persistance de l'herbicide atrazine et sur la biomasse microbienne du sol Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, 113 p. Résumé Ce projet s'inscrit dans la problématique de l'impact des herbicides sur l'environnement, et plus particulièrement sur la qualité des sols agricoles et des eaux souterraines.

La dégradation des terres agricoles a incité les chercheurs à proposer de nouvelles pratiques culturales visant principalement la conservation du sol. Actions (Identification requise) UNIVERSITE DU QUEBEC A RIMOUSKI 18/06/09 Mémoire en ligne : Effets des expositions aux herbicides atrazine et glyphosate sur des larves d'épinoches à trois épines, gasterosteus aculeatus. UNIVERSITE DE MONTREAL - Présentation : Atrazine. BRGM - Novembre 1999 - Réduction des teneurs en atrazine dans les eaux souterraines des plateaux karstiques, au sud du Territoir.

OATAO - 2003 - Thèse en ligne : Devenir de l'atrazine dans l'environnement : étude bibliographique. Canard, Sylvain.

OATAO - 2003 - Thèse en ligne : Devenir de l'atrazine dans l'environnement : étude bibliographique.

Devenir de l'atrazine dans l'environnement : étude bibliographique. Thèse d'exercice, Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse - ENVT, 2003, 69 p. L'atrazine, découverte dans les années 60, est un des herbicides les plus utilisés dans la culture du maïs. Après épandage, le transfert de l'atrazine dans le sol est déterminé par des phénomènes de rétention (adsorption-désorption), et immobilisation sous forme de résidus, de dégradation, et par la dynamique des eaux.

La dégradation de l'atrazine dans le sol donne principalement lieu à une hydroxylation ou à des désalkylations. Repository Staff Only: item control page. 2001 – Résumé de thèse en ligne : Processus de stabilisation des pesticides dans les sols: mécanismes impliqués, caractér. OBSERVATOIRE DES PESTICIDES - Le bilan sur la teneur en pesticides des eaux distribuées aux consommateurs pour la période 2001-2. Ce bilan s’appuie sur environ 1 500 000 mesures réalisées au niveau de 13 500 installations de production et de distribution.

OBSERVATOIRE DES PESTICIDES - Le bilan sur la teneur en pesticides des eaux distribuées aux consommateurs pour la période 2001-2

L’importance de ce contrôle augmente chaque année aussi bien en quantité (nombre de prélèvements réalisés) qu’en qualité (nombre de pesticides recherchés). Environ trois-quarts des prélèvements sont réalisés sur les eaux d’origine souterraine et un quart sur les eaux d’origine superficielle. Les mesures de pesticides réalisées dans le cadre du contrôle sanitaire des eaux mises en distribution (eau à la sortie des installations de traitement ou des captages qui ne possèdent pas de traitement) représentent 45 % du nombre total de mesures, soit 752 000 mesures entre 2001 et 2003. 369 pesticides différents ont été recherchés. Ces pesticides peuvent être regroupés en 14 familles définies en fonction de leurs compositions chimiques. La fréquence de recherche a augmenté pour l’atrazine et ses métabolites ainsi que pour la simazine. Atrazine. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Atrazine

L'atrazine, 2-chloro-4-(éthylamine)-6-(isopropylamine)-s-triazine, est la substance active d’un produit phytosanitaire (ou produit phytopharmaceutique, ou pesticide), qui présente un effet herbicide, et qui appartient à la famille chimique des triazines (caractérisée par un cycle s-triazine). Caractéristiques physico-chimiques[modifier | modifier le code] Les caractéristiques physico-chimiques dont l'ordre de grandeur est indiqué ci-après, influencent les risques de transfert de cette substance active vers les eaux, et le risque de pollution des eaux : Biodégradation[modifier | modifier le code] Écotoxicologie[modifier | modifier le code] L'Atrazine est un produit écotoxique, de plusieurs points de vue, et pour des groupes d'espèces très différents, avec des effets directs et/ou indirects : La dose létale 50 (DL50) par voie orale de l'atrazine a été fixée aux valeurs suivantes : Controverses[modifier | modifier le code]