background preloader

Legal issues

Facebook Twitter

Why You Should Embrace Surveillance, Not Fight It. Image: Twentieth Century Fox & Dreamworks I once worked with Steven Spielberg on the development of Minority Report, derived from the short story by Philip K.

Why You Should Embrace Surveillance, Not Fight It

Dick featuring a future society that uses surveillance to arrest criminals before they commit a crime. I have to admit I thought Dick’s idea of “pre-crime” to be unrealistic back then. I don’t anymore. Most likely, 50 years from now ubiquitous monitoring and surveillance will be the norm. If today’s social media has taught us anything about ourselves as a species it is that the human impulse to share trumps the human impulse for privacy. Zappos Says Hackers Accessed 24 Million Customers' Account Details.

Adobe Breach Impacted At Least 38 Million Users. The recent data breach at Adobe that exposed user account information and prompted a flurry of password reset emails impacted at least 38 million users, the company now says.

Adobe Breach Impacted At Least 38 Million Users

It also appears that the already massive source code leak at Adobe is broadening to include the company’s Photoshop family of graphical design products. A posting on anonnews.org that was later deleted. In a breach first announced on this blog Oct. 3, 2013, Adobe said hackers had stolen nearly 3 million encrypted customer credit card records, as well as login data for an undetermined number of Adobe user accounts. At the time, a massive trove of stolen Adobe account data viewed by KrebsOnSecurity indicated that — in addition to the credit card records – tens of millions of user accounts across various Adobe online properties may have been compromised in the break-in.

3 million bank accounts hacked in Iran. Update - Google kills Iranian blog with 3 million hacked bank accounts After finding a security vulnerability in Iran's banking system, Khosrow Zarefarid wrote a formal report and sent it to the CEOs of all the affected banks across the country.

3 million bank accounts hacked in Iran

When the banks ignored his findings, he hacked 3 million bank accounts, belonging to at least 22 different banks, to prove his point. It does not appear as if Zarefarid stole money from the accounts; he merely dumped the account details of around 3 million individuals, including card numbers and PINs, on his blog: ircard.blogspot.ca. Important Message from Facebook's White Hat Program. Sony Promises All PlayStation Services Will Return This Week (Again) World's Biggest Data Breaches & Hacks.

Hackers hit companies like Nasdaq, 7-Eleven for $300 million, prosecutors say. ERIC THAYER/Reuters/REUTERS Starting in 2007, malicious software, or malware, was placed on NASDQ’s computer network, resulting in the theft of log-in credentials.

Hackers hit companies like Nasdaq, 7-Eleven for $300 million, prosecutors say

Prosecutors said its trading platform was not affected. Wall Street was crumbling, Main Street was bleeding money — and Russian computer hackers were making out like bandits. Facebook : les coordonnées de 6 millions d'internautes publiées. Une panne de logiciel au sein du réseau social Facebook a provoqué le partage involontaire des numéros de téléphone et des adresses courriels de 6 millions d'utilisateurs, a reconnu Facebook vendredi 21 juin.

Facebook : les coordonnées de 6 millions d'internautes publiées

Aucune information financière ou d'autre nature n'a été partagée entre les comptes, et il n'y a "pas de preuve que cette panne ait été utilisée malignement", a précisé Facebook dans une note de sécurité, ajoutant être "irrité et embarrassé" par ce problème. Les utilisateurs concernés ont été prévenus par mail de la mésaventure, dont l'impact sera probablement "minimal" d'après Facebook, parce que le partage de ces données se sera fait seulement entre des utilisateurs ayant déjà des connections. PRISM – Comment passer entre les mailles de la surveillance d’Internet ?

Le moteur de recherche DuckDuckGo est le seul à proposer des requêtes anonymes.

PRISM – Comment passer entre les mailles de la surveillance d’Internet ?

En réaction aux révélations sur le programme Prism, qui permet au gouvernement américain d’espionner les données personnelles des internautes grâce à la coopération de neuf géants du Web – Microsoft, Yahoo! , Google, Facebook, PalTalk, AOL, Skype, YouTube et Apple – un article de France TV Info explique point par point « comment sortir (presque) entièrement du prisme, quitte à sacrifier votre confort et vos habitudes ». >> Voir l’infographie : « Comprendre le programme ‘Prism' » Téléphone mobile : mieux vaut éviter les smartphones, dont le système d’exploitation est presque toujours fourni par Google (Android), Apple (iPhone) et Microsoft (Windows Phone). Booz Allen : du conseil en stratégie aux petits secrets du gouvernement américain. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Mathilde Damgé "La plupart des systèmes que nous développons, intégrons ou gérons impliquent de protéger des informations liées au renseignement, à la sécurité nationale et à d'autres activités sensibles ou classsifiées du gouvernement.

Booz Allen : du conseil en stratégie aux petits secrets du gouvernement américain

Une fuite dans l'un de ces systèmes pourrait porter un grave préjudice à notre activité, ainsi qu'à notre réputation, et nous empêcher de travailler à nouveau avec le gouvernement américain", note le formulaire d'enregistrement de Booz Allen Hamilton (BAH) auprès du gendarme de la Bourse américaine.

La même société annonçait mardi 11 juin dans un communiqué qu'Edward Snowden, employé à Hawaï dans les trois derniers mois, avait été licencié la veille. Les révélations de M. Certes, l'entreprise n'a peut-être pas conçu l'architecture du système d'espionnage mais, en tant que prestataire, elle a certainement occupé des fonctions "support", de maintenance notamment. Un opérateur téléphonique livre tous les relevés de ses abonnés aux renseignements américains. Un nouveau scandale menace la Maison Blanche.

Un opérateur téléphonique livre tous les relevés de ses abonnés aux renseignements américains

Le quotidien britannique The Guardian révèle dans son édition du 6 juin que l'opérateur téléphonique américain Verizon remet quotidiennement à la National Security Agency (NSA), l'une des principales agences de renseignements des Etats-Unis, les relevés de dizaines de millions d'abonnés. Le journal a eu accès à l'ordonnance secrète, datant du 25 avril, du tribunal fédéral relatif au renseignement étranger (Foreign Intelligence Surveillance Court, FISC, un organisme créé par le Foreign Intelligence Surveillance Act (FISA) de 1978) des Etats-Unis, qui donne à la NSA un accès illimité aux données concernées, pour une période comprise entre le 25 avril et le le 19 juillet. Les données comprennent le lieu, la date et la durée des appels nationaux et internationaux, ainsi que les numéros de téléphone qui y ont participé.

L'agence n'a, en revanche, pas connaissance du contenu des conversations. NE QUITTEZ PAS – Dix ans de prison pour déverrouiller un téléphone aux Etats-Unis. Le prix du déverrouillage : 500 000 dollars d'amende (REUTERS/Steve Marcus) De 500 000 à 1 million de dollars d'amende, et de cinq à dix ans de prison.

NE QUITTEZ PAS – Dix ans de prison pour déverrouiller un téléphone aux Etats-Unis

C'est ce que risque désormais tout Américain qui déverrouille son téléphone portable acheté après le 26 janvier 2013. Une punition "inacceptable et embarrassante" pour The Atlantic, qui ne comprend pas pourquoi le gouvernement fédéral s'arroge un "pouvoir orwellien". Cette décision découle d'une loi votée en 1998, le Digital Millennium Copyright Act. Le DMCA interdit toute technologie qui contourne et viole les droits d'auteur. Désormais, le déverrouillage des téléphones ne fait plus partie de la liste des exceptions : plus question de déverrouiller un smartphone pour pouvoir se connecter sur un réseau différent, même si le contrat avec l'opérateur originel est périmé. STIC et droit : défis, conflits et complémentarités.

L'évolution des technologies de l'information a des répercussions considérables sur notre société.

STIC et droit : défis, conflits et complémentarités

De nouveaux défis, mais aussi des conflits, ont émergé. Ces technologies soulèvent notamment de nombreuses questions inédites en termes de droit. Très différents, les deux mondes — juridique et informatique — doivent apprendre à coexister. Voici un état des lieux des rapports qu'ils entretiennent. Il est temps de réglementer la propriété dans les nuages. La CNIL.