background preloader

Groupe Arrhenius

Facebook Twitter

Groupe Arrhenius. Recyclage des modules photovoltaïques. Rendement panneau. Silicon fabrication recyclage. Rendement cellule. Recyclage. Recyclage panneau PV. Recyclage 2. Qté production electicité. Heat transfert. Energie produite par fabrication panneau PV. Effet chaleur sur panneau. Tellurure de cadmium. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tellurure de cadmium

Le tellurure de cadmium (CdTe) est un matériau cristallin à structure cubique (de groupe d'espace F43m) composé de cadmium et de tellure. Il s’agit d’un semi-conducteur de la famille des II-VI. Le tellurure de cadmium est disponible commercialement sous forme de poudre ou sous forme de cristaux. Usages[modifier | modifier le code] Le CdTe est utilisé pour de nombreuses applications, dont : cellules photovoltaïques à couches minces (construites sur le principe de la PIN) ; développé depuis les années 1960, ce type de cellule présente des avantages (prix inférieur) et des inconvénients (utilisation de matériaux rares et à la toxicité potentiellement élevée) par rapport aux cellules à base de silicium[3] ; Le CdTe et la production de cellules photovoltaïques[modifier | modifier le code] Panneau photovoltaïque en tellurure de cadmium. Propriétés physiques[modifier | modifier le code] Le CdTe présente plusieurs propriétés industriellement intéressantes :

Recyclage des panneaux photovoltaïques. Un article de Encyclo-ecolo.com.

Recyclage des panneaux photovoltaïques

Recycler les panneaux photovoltaïques Que faire des panneaux photovoltaïques usagés ? Le poids de modules solaires remplacés dans l’UE pour la seule année 2008 est de 3 800 tonnes… Tous les 2 ans ce volume double. Si ce taux de croissance reste constant, ce sont 300 000 tonnes de matériaux qui devront être recyclées d’ici 2030 ! Si les modules renferment des matériaux précieux comme l’aluminium ou le silicium des cellules, d’autres tels que le tellure de cadmium menacent à la fois l’homme et l’environnement. > Voir le Planetosocope : Les statistiques de l'énergie solaire photovoltaïque Les modules photovoltaïques ont une durée de vie relativement longue, entre 20 et 30 ans d’utilisation. Premièrement, les détenteurs de panneaux photovoltaïques sont des clients très soucieux de l’environnement. Les panneaux solaires peuvent se recycler en totalité en fin de vie : silicium, cuivre, verre de protection, support en métal.

PV Cycle. Recyclage des panneaux solaires : état des lieux - Politiques Energetiques. Energie photovoltaïque et développement durable Energie renouvelable ne veut pas forcément dire énergie propre : pour s’inscrire dans le développement durable, toutes les étapes de production d’une énergie renouvelable doivent être prises en compte.

Recyclage des panneaux solaires : état des lieux - Politiques Energetiques

Pour le cas du solaire photovoltaïque plusieurs questions se posent. La première est de savoir en combien de temps l’énergie dépensée pour construire un panneau est rendue par le même panneau. Réponse de l’institut Fraunhofer, une des plus grandes organisations de recherche appliquée en Europe dans un document datant de 2012 : moins de 1,5 année pour les panneaux de technologie les plus courantes au silicium avec une utilisation dans le sud de la France et jusqu’à 2,8 années avec une utilisation en Norvège. Sachant que les panneaux sont garantis entre 15 et 25 ans selon les constructeurs et ont une durée de vie d’au moins 30 ans, l’utilisation de ces panneaux est donc indéniablement positive.

Centre de ressources sur les panneaux solaires et la production d’ lectricit. Un système photovoltaïque est principalement constitué de modules et d’onduleurs.

Centre de ressources sur les panneaux solaires et la production d’ lectricit

Le reste étant des composants et raccords électriques classiques, dont le recyclage n’est pas spécifique à la filière photovoltaïque. Contexte réglementaire La législation européenne en matière de gestion des déchets s’appuie essentiellement sur la directive cadre sur les déchets 2008/98/CE, la directive 2011/65/CE relative aux exigences d’écoconception des produits liés à l’énergie, la directive 2002/95/CE dite RoHS limitant l’utilisation de certaines substances dangereuses dans les équipements électriques et électroniques, et la directive 2002/96/CE dite DEEE (ou D3E) relative aux déchets d’équipements électriques et électroniques. Depuis 2005, les fabricants d’onduleurs doivent, dans le respect de la directive des D3E réaliser à leurs frais la collecte et le recyclage de leurs produits. Les règlements européens n°1013/2006 et n°1014/2007 concernent quant à eux le transfert de déchets.