background preloader

Scandales

Facebook Twitter

Les autorités s’intéresseraient au rôle de Goldman Sachs dans l’affaire 1MDB, Banque - Assurances. La Nouvelle Zélande enquête sur un délit d'initié sur sa baisse des taux. Scandale en Malaisie: les USA convoquent un ex-banquier de Goldman Sachs. Le siège de Goldman Sachs à New-York, le 16 janvier 2015 ( GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives / SPENCER PLATT ) Tim Leissner, ex-président de Goldman Sachs en Asie du sud-Est, a reçu une injonction (subpoena) du ministère américain de la Justice (DoJ), a indiqué mardi à l'AFP une de ces sources, sous couvert d'anonymat, confirmant des informations de Bloomberg News.

Scandale en Malaisie: les USA convoquent un ex-banquier de Goldman Sachs

Les autorités américaines veulent entendre M. Leissner, qui représentait Goldman Sachs dans des transactions entre 1MDB et la puissante banque d'affaires américaine, a confirmé une autre source proche du dossier. Le DoJ fait partie des régulateurs étrangers ayant ouvert des enquêtes sur des opérations de 1MDB sur des soupçons de malversations. Contacté par l'AFP, le DoJ n'a ni démenti, ni confirmé ces informations. Tim Leissner a quitté Goldman Sachs en février, après une enquête interne, a indiqué mardi à l'AFP une source proche. Goldman Sachs attaque l'or pour provoquer sa baisse ! C'est officiel...

« Goldman Sachs: Short gold on market ‘overreaction’ » C’est le titre de cet article de la très sérieuse chaîne de référence américaine CNBC qui peut se traduire en français par un approximatif mais bien réel « Goldman Sach vend massivement l’or suite à une surréaction du marché » !!

Goldman Sachs attaque l'or pour provoquer sa baisse ! C'est officiel...

Voilà qui est dit et sans ambiguité. La Goldman Sachs attaque donc sans pitié le cours de l’or. Nous y sommes habitués. Ce qui est inhabituel c’est que ce genre d’information soit repris immédiatement dans la presse. Cette fois-ci rien ! Quels sont les éléments avancés par Goldman Sachs justifiant la baisse de l’or ? C’est la partie intellectuellement la plus intéressante de cet article, à savoir celle où on nous explique quels sont les arguments avancés par la banque pour justifier le fait de jouer l’or à la baisse. D’abord une affirmation « les risques systémiques provenant du pétrole, de la Chine et les taux négatifs sont très peu probables »…

Goldman Sachs menacé d'un recours collectif pour discrimination sexuelle - Les Echos. Dark Pool: 800.000$ d’amende pour la banque Goldman Sachs. FINRA, l’autorité de régulation des marchés financiers américains, vient d’infliger une amende d’un montant de 800.000 dollars à la banque d’investissement Goldman Sachs en ce qui concerne son activité relative aux dark pool.

Dark Pool: 800.000$ d’amende pour la banque Goldman Sachs

La banque Goldman Sachs exploite l’un des plus importants dark pool, « Sigma X », un dark pool qui a fait l’objet de nombreux disfonctionnement et qui a affiché des prix par erreur ce qui a par conséquent eu des effets importants pour ses investisseurs. Cette amende infligée par FINRA est peut être la première d’une longue série car les autorités de régulation financière aux Etats-Unis semblent déterminées à réglementer l’univers très opaque des dark pool dans lequel les investisseurs institutionnels peuvent échanger de manière anonyme de gros blocs d’actions. La Libye poursuit Goldman Sachs pour transactions à pertes.

Par Clare Hutchison LONDRES (Reuters) - Goldman Sachs a tiré parti du manque de sophistication financière du personnel du fonds souverain libyen et de la confiance qu'elle avait suscitée de sa part pour l'encourager à investir plus d'un milliard de dollars dans des transactions sans intérêt pour lui, affirme le fonds dans une plainte.

La Libye poursuit Goldman Sachs pour transactions à pertes

La Libyan Investment Authority (LIA) a porté plainte contre la banque d'investissement américaine la semaine dernière auprès de la Haute Cour de Londres, réclamant l'annulation de transactions sur dérivés opérées de janvier à avril 2008 et le remboursement des primes versées à Goldman Sachs pour ses services. Dans sa plainte, que Reuters a pu consulter jeudi, la LIA affirme que Goldman Sachs, dont elle est cliente depuis 2007, a tiré profit d'un personnel "financièrement inculte" qui avait placé toute sa confiance en elle. Goldman Sachs rattrapé par le scandale des fonds libyens. « Rendez-nous l'argent ! » Pour certains clients de Goldman Sachs, la plaisanterie a assez duré. « Give me my money back !

« Rendez-nous l'argent ! »

», « rendez-moi mon argent », ont fait savoir une poignée d'investisseurs et d'institutions de renom qui avaient eu le malheur de mettre une partie de leur fortune dans le fonds spéculatif d'Edward Lampert, ESL Investments. Ça chauffe pour celui qu'on a longtemps comparé au brillantissime Warren Buffett. Un lointain souvenir désormais. Pourtant, cet ancien du prestigieux département fusions-acquisitions de Goldman Sachs, élevé sous la férule du patron de l'époque, Robert Rubin, a fait le bonheur de ses clients pendant deux décennies. ESL dégageait alors un retour sur investissement de 20 % chaque année.

Mais les investisseurs sont ingrats par nature. Aujourd'hui c'est, selon le Wall Street Journal, toute la cohorte des clients de Goldman Sachs qui en 2007 avaient investi 3,5 milliards de dollars dans ESL et qui cherchent une porte de sortie parce que leur investiss... USA: un ex-cadre de Goldman Sachs condamné à 9 mois de prison pour fraude. Un ancien vice-président de la banque américaine Goldman Sachs a été condamné vendredi à neuf mois de prison à New York pour avoir dissimulé plusieurs milliards de dollars de paris sur des contrats à terme, a indiqué le procureur de New York.

USA: un ex-cadre de Goldman Sachs condamné à 9 mois de prison pour fraude

Matthew Taylor, qui avait plaidé coupable en avril, a été condamné par le tribunal fédéral de Manhattan pour avoir "frauduleusement amassé et dissimulé" 8,3 milliards de dollars de positions sur les marchés fin 2007, a indiqué le procureur de New York dans un communiqué. L'ex-trader de 34 ans devra également verser 118 millions de dollars de pénalités qui correspondent aux pertes qu'il a causées à Goldman Sachs, indique le communiqué. Selon le procureur, il aurait accumulé ses positions en trompant la vigilance de ses anciens employeurs et notamment en leur envoyant "un faux rapport sur ses pertes et sur ses gains".

Scandale des changes : Goldman Sachs confirme être sous enquête. Un ex-courtier de Goldman Sachs se rend au FBI. Matthew Taylor, un ancien trader de Goldman Sachs, risque 20 ans de prison.

Un ex-courtier de Goldman Sachs se rend au FBI

Il a reconnu sa culpabilité de fraude dans l'espoir d'être condamné à une peine bien plus légère. De notre correspondant à Washington, Matthew Taylor, un ancien courtier de la banque d'affaires Goldman Sachs, s'est rendu aujourd'hui aux autorités fédérales américaines, accusé d'avoir mis en place un stratagème pour dissimuler plusieurs milliards de dollars de paris sur des contrats à terme. Il risque 20 ans de prison. USA : amende de 500.000 dollars contre un ex-courtier de Goldman. Un ex-courtier de Goldman Sachs, Matthew Marshall Taylor, a été condamné vendredi à une amende de 500.000 dollars par un tribunal américain pour avoir dissimulé quelque 8 milliards de dollars de paris sur des contrats à terme.

USA : amende de 500.000 dollars contre un ex-courtier de Goldman

M. Taylor a été condamné par un tribunal de New York à payer 500.000 dollars, a indiqué la CFTC, l’agence de réglementation du marché des contrats à terme et des options. La justice a également interdit à l’ex-courtier, qui réside en Floride, d’occuper de nouveau des fonctions de courtier.

Cas Fabrice Tourre

Comment Goldman Sachs a gagné 5 milliards de dollars sur le dos des consommateurs. Comment Goldman Sachs manipule le marché de l’aluminium (à votre détriment) Il est des fraudes quasiment indolores.

Comment Goldman Sachs manipule le marché de l’aluminium (à votre détriment)

Par exemple, si quelqu’un prélevait sur chaque canette de soda une fraction de centime, le consommateur ne s’en rendrait pas compte. Mais lui s’enrichirait chaque année de centaines de millions d’euros. Eh bien ce quelqu’un existe, rapporte le New York Times. Il s’agit de Goldman Sachs, gigantesque banque d’affaires américaine dont la transparence est inversement proportionnelle à la taille. Selon le quotidien new-yorkais, Goldman Sachs et quelques autres acteurs financiers manipulent le marché de l’aluminium à leurs profits. Les journalistes du quotidien ont constaté que Goldman stockait dans ses 27 entrepôts à Detroit, dans le Michigan, des barres d’aluminium achetées par ses clients.

Selon le New York Times, la manipulation de Goldman et d’autres acteurs aurait ainsi coûté depuis trois ans plus de 5 milliards de dollars (3,7 milliards d’euros) aux consommateurs et aux industriels (constructeurs automobiles, etc.). Goldman Sachs : l'ancien directeur Rajat Gupta condamné à 14 M$ d'amende. Un trader de Goldman Sachs impliqué dans une fraude de 8 milliards de dollars. Cet ancien courtier de la banque d’affaires Goldman Sachs a été interpellé mercredi 3 avril à New York.

Un trader de Goldman Sachs impliqué dans une fraude de 8 milliards de dollars

Il est accusé d’avoir mis en place une fraude qui dissimulait ses pertes dans des contrats à terme. Matthew Marshall Taylor incarne l’incontrôlable frénésie de la finance spéculative et peut-être les dérives d’un établissement qui est considéré comme un des responsables directs de la crise actuelle, Goldman Sachs. Si la France a connu la médiatique «Affaire Kerviel», les Etats-Unis ont aussi leur scandale d’un «trader fou». Selon une source proche du dossier, Matthew Marshall Taylor « est aux mains du FBI ».

Goldman Sachs et Shell, entreprises les plus irresponsables de l'année. Un ex-banquier accuse : Goldman Sachs "plume ses clients" Le 14 mars dernier, la tribune libre de ce banquier dans le "New York Times", sobrement intitulée "Pourquoi je quitte Goldman Sachs", avait fait l'effet d'un coup de tonnerre dans le monde discret de la finance. Et puis Greg Smith s'était tu, laissant parler son texte. Sept mois plus tard, son livre ("Pourquoi j'ai quitté Goldman Sachs", JC Lattès) sort ce mercredi 24 octobre sous un tir de barrage nourri. De Goldman Sachs, bien sûr, qui cherche à discréditer l'ensemble des anecdotes rapportées par ce Sud-Africain, boursier de l'université de Stanford.

Qu'avez-vous pensé en appuyant sur le bouton "send" de votre messagerie, quand vous avez envoyé au "New York Times" votre tribune libre "Pourquoi je quitte Goldman Sachs" ? - Ca ne s'est pas passé comme dans le film "Jerry Maguire", je ne me suis pas réveillé soudain au beau milieu de la nuit avec ce texte en tête. Le "Times" se méfait, ils ont envoyé un journaliste vérifier que vous travailliez bien chez Goldman Sachs...

Abacus. Sociétés : Le livre d'un ex-employé accable Goldman Sachs. L'auteur, Greg Smith, un ancien directeur général de la célèbre banque d'affaires américaine, avait déjà claqué bruyamment la porte en mars dernier. Goldman Sachs continue à être sous le feu des critiques. Greg Smith, l'ancien dirigeant de la banque américaine dont la démission en mars dernier avait fait beaucoup de bruit, signe un livre intitulé «Pourquoi je quitte Goldman Sachs» dans lequel il dénonce la culture d'entreprise de la banque d'affaires.

Le premier chapitre de l'ouvrage diffusé sur le site DealBreaker et iTunes d'Apple le jour de la publication des résultats de la banque, dévoile les premières années du futur cadre haut placé de la banque.


  1. alwen Aug 6 2013
    Oui et qui y laisserait ses sous alors ? ^^
  2. pingoin04 Aug 6 2013
    C'est clair. J'imagine qu'on tituberait si on apprenait tout ce que trafique nos méga banques Françaises et européennes.