background preloader

Goldman Sachs et l'Europe (en Europe)

Facebook Twitter

La banque connection au sommet de l’UE. Goldman Sachs a gagné 450 millions d'euros en ruinant la Grèce. Ils doivent rembourser les grecs. Le gouvernement grec pourrait poursuivre Goldman Sachs. Deutsche Bank installe un ex de Goldman Sachs à sa direction financière. Lettre ouverte à Jean-Claude Juncker futur Président de la Commission Européenne. Monsieur le Président, Nous vous invitons par la présente lettre ouverte à mettre un coup d'arrêt, par la voix de l'Union Européenne, dans l'intérêt de l'Europe et du monde, à l'inquiétante dérive impériale des Etats-Unis dont témoigne la récente attaque abusive d'un groupe bancaire européen par la justice américaine en dehors de sa juridiction.

Lettre ouverte à Jean-Claude Juncker futur Président de la Commission Européenne

Bureau audiovisuel francophoneBureau audiovisuel francophone. Danemark : remaniement gouvernemental après le tollé Goldman Sachs. La première ministre sociale-démocrate danoise Helle Thorning-Schmidt a annoncé lundi un remaniement de son gouvernement, après le départ de ministres qui s'opposaient à la vente d'actions d'une entreprise publique à la banque d'investissement américaine Goldman Sachs.

Danemark : remaniement gouvernemental après le tollé Goldman Sachs

Six ministres issus du Parti populaire socialiste (SF) avaient quitté le gouvernement jeudi, quelques heures avant le vote au Parlement qui devait entériner la vente de 19 % de l'entreprise publique Dong Energy à la banque d'investissement américaine Goldman Sachs. Lire : Au Danemark, une vente à Goldman Sachs provoque une crise gouvernementale. Comment Goldman Sachs détourne la législation européenne sur les bonus.

Atlantico : Goldman Sachs aurait trouvé la parade pour ne pas voir les bonus accordés aux banquiers plafonnés : ne pas les appeler "bonus" mais les "role-based pay".

Comment Goldman Sachs détourne la législation européenne sur les bonus

Comment ce tour de passe-passe sémantique est possible ? Existe-t-il, concrètement, une différence entre ces deux rémunérations ? Philippe Béchade : Il existe une vraie différence. Le bonus est versé en fin d'année après avoir fait l'état des gains et des pertes. S'il y a des pertes, il n'y a rien à se partager, évidemment mais s'il y a des gains, le bonus est versé en fonction de la quantité distribuable.

On se situe ici dans la zone grise des rémunérations. <i>Power To the People</i>: 200.000 Danois signent une pétition contre. Banque : Peu de progrès sur le plafonnement des bonus dans la City. Maquillage de la dette grecque par Goldman Sachs : les cachoteries des présidents de la BCE. Selon un scénario classique dans l'histoire des marchés financiers au début d'un régime de change fixe, à fortiori dans le cas l'unification monétaire (l'euro) survenue en 1999, les taux d'emprunts de la zone, initialement très dispersés entres les pays, ont graduellement convergé vers le taux de référence, c'est à dire celui de l'Allemagne.

Maquillage de la dette grecque par Goldman Sachs : les cachoteries des présidents de la BCE

Taux d’emprunt dans les pays de la zone euro Trichet prend les rênes de la BCE en 2003. Il est frappant de constater que le point final de la convergence des taux se produit aux alentours du déclenchement de la crise venue d'Amérique : les acteurs des marchés financiers ont cru jusqu'à la dernière heure au récit ‘dettes des pays de l'euro = marché unifié’. Songez aux coquettes primes de fin d'années des ‘traders’, accumulées sur près de dix ans à compter du début de l'euro, à brasser les obligations ces dettes, pour un résultat aussi lamentable ... L'euro a dix ans et enfin la cote ! Pour le contribuable, la facture est salée. L'affaire grecque. Goldman Sachs menace de quitter Londres si le Royaume-Uni sort de l'Union européenne. Comme quoi on voit bien que l’Ue comme elle est et comme elle deviendra est un marché très interressant pour les banques, mieux que si nous étions tous des états nations.

Goldman Sachs menace de quitter Londres si le Royaume-Uni sort de l'Union européenne

Par ailleurs je ne crois pas à ce référendum, il suffit de voir le référendum écossais pour ce rendre compte des grandes phrases qui vous disent, que vous allez gagner votre indépendance, mais que dans les rouages les plus profond vous y êtes toujours, d’autan que pour les écossais, c’est passer d’une domination à une autre et qu’au final ce la ne change rien. Enfin, le projet de quitter le navire va à l’encontre du plan de libre échange entre USA et UE, donc je crois que ce référendum, c’est un peu le tampon pour Cameron, pour déverser les plus tirailleurs et séparatistes parmi les anglais, tout comme en France, le système laisse monter le FN, pour que les français puissent avoir l’impression que les choses pourront changer à terme, et qu’il suffit d’être patient.

Allemagne : une coalition que Goldman Sachs appelle de ses vœux. Marrant, c’est la gauche qui a remporté les élections allemandes.

Allemagne : une coalition que Goldman Sachs appelle de ses vœux

Faites les comptes et vous verrez que les socialistes du SPD, les « gauchistes » de Die Linke et les Verts allemands disposent ensemble d’une majorité de députés au Bundestag. Mais, eh non, c’est Angela Merkel qui va gouverner. Avec l’aide du SPD qui ne veut pas entendre parler d’entente avec la gauche de sa gauche. On appelle ça une coalition.

Comme en Grèce où la droite conservatrice gouverne avec ce qui reste du Pasok socialiste. Vous allez voir que ça va nous arriver en France : une coalition UMP-PS, avec quelques satellites Verts en mal de carrière, au nom (diront-ils) du front anti-crise, du front anti Front (national) et de la lutte contre l’invasion islamico-Roms. Le journal Deutsche Wirtschafts Nachrichten (Nouvelles économiques allemandes), vicieux comme pas un, y voit d’autres motifs et insinue que cette nouvelle coalition germaine fait drôlement les affaires des banquiers de Goldman Sachs. L’union politique ? Un chouchou des médias s’en va. Selon Goldman Sachs, 50 banques européennes échoueraient à de nouveaux "stress tests" Les nouveaux tests de résistance menés par l'autorité bancaire européenne (EBA) pourraient révéler des besoins de recapitalisation de 298 milliards d'euros, selon une simulation réalisée par les analystes de la banque américaine Goldman Sachs publiée vendredi.

Pour obtenir ce résultat, les analystes ont repris les hypothèses macroéconomiques dégradées retenues lors de la précédente vague de tests, dont les résultats ont été publiés mi-juillet. Une hypothèse de décote de 60% sur les titres grecs Ils y ont ajouté une décote de 60% sur la valeur des titres grecs, de 40% sur les titres irlandais et portugais, et enfin de 20% sur les titres italiens et espagnols. Goldman Sachs conseille à la France de baisser les salaires de 30% Tout juste lauréate du «prix de la honte» 2013, décerné par Greenpeace Suisse, la banque américaine Goldman Sachs a jugé bon de donner des «conseils» à la France pour enrayer la crise.

Goldman Sachs conseille à la France de baisser les salaires de 30%

Notamment baisser tous les salaires de l'Hexagone de 30%. Une «solution» qui ne fait pas l'unanimité. Interviewé vendredi par le Huffington Post, l'économiste en chef de la banque, Huw Pill, a généreusement confié son analyse de la situation française. Pendant que la Grèce souffre, Goldman Sachs se remplit les poches. Alors que la Grèce sombre chaque jour un peu plus dans l'austérité et subit une véritable saignée, les responsables de cette crise ne sont eux pas inquiétés, mieux : Ils font des bénéfices records et arrosent leurs salariés de prime de rendement.

Pendant que la Grèce souffre, Goldman Sachs se remplit les poches

Chômage record pour la Grèce et bénéfice record de ses bourreaux. Le 10 Janvier 2013, l’Autorité des statistiques grecques a publié les dernières statistiques mensuelles du chômage. Ces statistiques ont révélé que le taux de chômage officiel a continué de s’aggraver rapidement en Grèce en octobre 2012 par rapport à septembre 2012, frappant 26,8% de la population active contre 26,0% le mois précédent, et 19,7% un an auparavant. Goldman Sachs, grand gagnant de la crise de la dette grecque.

Comment la dette de la Grèce profite aux spéculateurs... Unepetite infoqui mérite de s’y arrêter : quelques uns, timidement, ont dénoncé le rôle de la banque Goldman Sachs dans l’aggravation de la situation financière de la Grèce.

Comment la dette de la Grèce profite aux spéculateurs...

Ladite banque, qui affichait un bénéfice de plus de 13 milliards de dollars pour 2009, a joué sur tous les tableaux. Mais, d’autres pays sont dans la ligne de mire des fonds spéculatifs, qui font ce qu’ils veulent des monnaies. Derrière tout cela, un processus qui mènera probablement à la tant attendue monnaie mondiale, censée régler tous les problèmes. TSCG : le nouveau produit toxique de Goldman Sachs contre l'Europe.

Chacun le sait désormais, la banque Goldman Sachs, banque sans agence ni vitrine, est à l’origine du séisme économique qui secoue le monde depuis 2007.

TSCG : le nouveau produit toxique de Goldman Sachs contre l'Europe

Nous ne reviendrons donc pas A gauche pour de vrai ! Sur le produit financier “Abacus” du jeune trader Fabrice Tourre. Le Gouvernement Monti est-il un putsch anti démocratique de "Goldman Sachs Bilderberg Rockfeller" ? Chute de Berlusconi : Le Gouvernement Monti est-il un putsch anti démocratique de "Goldman Sachs Bilderberg Rockfeller" ? Giorgio Napolitano le président de la République italienne a confié la tâche de former un nouveau gouvernement à Mario Monti, "personnalité indépendante", comme l'a souligné le chef de l'Etat, même si l'économiste fait partie du Groupe Bilderberg et de la Commission Trilatérale de David Rockefeller. «Il est clair qu'aujourd'hui il n'y a aucune alternative politique à notre gouvernement», dit Silvio Berlusconi dans un message vidéo le lendemain de sa démission du poste de premier ministre.

Tous ne sont pas d'accord sur le fait que Mario Monti soit si «indépendant», vu qu'il a été «conseiller international de Goldman Sachs» et «conseiller de Coca-Cola Company». Avec Mario Monti, l'Italie est livrée désormais aux mains d'un comité de pilotage commandée par une association privée de forte puissance économique, connue sous le nom de "groupe Bilderberg". Pour une Constitution écrite par et pour les Citoyens / 07 Reprendre le pouvoir sur notre monnaie. "Création de monnaie", & Le coup d'Etat des marchés financiers le 11-11-2011 en Europe. Mario Draghi, un soupçon de Goldman Sachs à la BCE. Goldman Sachs, le trait d'union entre Mario Monti, Lucas Papadémos et Mario Draghi.

What price the new democracy? Goldman Sachs conquers Europe - Business Analysis & Features - Business. This is the most remarkable thing of all: a giant leap forward for, or perhaps even the successful culmination of, the Goldman Sachs Project. It is not just Mr Monti. The European Central Bank, another crucial player in the sovereign debt drama, is under ex-Goldman management, and the investment bank's alumni hold sway in the corridors of power in almost every European nation, as they have done in the US throughout the financial crisis. Until Wednesday, the International Monetary Fund's European division was also run by a Goldman man, Antonio Borges, who just resigned for personal reasons.

Even before the upheaval in Italy, there was no sign of Goldman Sachs living down its nickname as "the Vampire Squid", and now that its tentacles reach to the top of the eurozone, sceptical voices are raising questions over its influence. This is The Goldman Sachs Project. With these connections, it was natural for Goldman to invite him to join its board of international advisers. Goldman Sachs et la Grèce : une histoire de vampire. Goldman Sachs a "sa part de responsabilité" Comment Goldman Sachs a mis la Grèce à genoux en 10 ans.