background preloader

Grande armée (1er empire) 1805-1808 et 1811-1814-1815

Facebook Twitter

Plan du site Soldats de la Grande Armée. 05/05/12 : Mes Publications : dernières nouveautés; Fascicule 86 poursuivant notre étude sur la Cavalerie saxonne, et consacré au 2e Régiment de Chevau-légers; et Série 107 (4 planches) consacrée au 10ème Régiment d'Infanterie légère de 1813 à 1815 30/03/14 : le 5e Régiment de Hussards, 1793-1815; Insertion de nouveaux compléments dans la liste des Officiers, Sous officiers et Hussards; ajout d'un extrait de lettre (1794) 22/09/13 : le 1er Régiment d'Infanterie légère, 1796-1815; Ajout de nouvelles illustrations 21/07/13 Le 7ème Régiment d'Infanterie légère, 1800-1815; article de notre collègue et ami Didier Davin; Complément sur la tenue du Colonel en 1809.

Plan du site Soldats de la Grande Armée

Champ de bataille de Waterloo 1815 - Site officiel - géré par Culturespaces, Waterloo. Les gendarmes de l'Empire. Napoléon Bonaparte, Napoléon III, Consulat, Premier Empire, Cent-Jours, Second Empire, Empire napoléonien. Les derniers soldats de l'Empire. Retrouver le parcours d'un soldat sous Napoléon. Cette semaine, une question de Raymond Pigeon : "Un de mes ancêtres a été soldat sous Bonaparte.

Retrouver le parcours d'un soldat sous Napoléon

Il aurait fait la campagne d'Italie et serait mort vers 1798 au cours de la campagne d'Egypte. Où puis-je trouver des renseignements précis son sujet ? " Concernant un ancêtre ayant été soldat sous Bonaparte, des renseignements pourront être trouvés en série R des archives départementales, du lieu de sa naissance. Datant de la période révolutionnaire, certains documents ont pu être archivés en série L. Par ailleurs, sa veuve a pu obtenir une pension en 1817 ; voir dans le dictionnaire des pensionnés de 1817. Besoin d'aide ? Pour utiliser au mieux Geneanet, consultez notre rubrique "Aide" qui détaille et explique toutes les fonctions du site à l'aide de nombreux tutoriels.

Rubrique débuter Pour des questions plus spécifiques, rendez-vous dans nos forums d'aide. Forum d'aide Aucune réponse technique ne sera apportée via ce blog. Recherchez les titres et armoiries du Premier Empire sur le site des Archives Nationales. Depuis quelques jours, le site Web des Archives Nationales permet de consulter les titres et armoiries du Premier Empire de 1808 à 1815. Il s'agit des "registres de lettres patentes de collation de titres et d'armoiries" et d'un armorial du Premier Empire. Pour ceux qui ne parlent pas le langage du Conseil du Sceau (ces archives proviennent en effet du Ministère de la Justice), cela veut dire que la liste de toutes les personnalités ayant reçu un titre sous le Premier Empire est accessible. Mieux même, un index de recherche a été établi par quatre bénévoles de l'Association d'Entraide de la Noblesse Française (ANF), si bien qu'il suffit de taper un patronyme dans la petite case et faire apparaître toutes les données le concernant.

Pour couronner le tout, si l'on ose s'exprimer ainsi, les Archives Nationales ont commencé à mettre en ligne les lettres patentes et les blasons de l’Armorial du 1er Empire. Ces titres étaient transmissibles sous condition. AHPE, Association Histoire du Premier Empire. Die französische Armee. Liste des généraux ayant servi s/ République, le Consulat et le 1e Empire.

Maréchaux et généraux morts 1800-1815. Une liste de 16 000 militaires morts pendant les guerres napoléoniennes. Quels progrès depuis les débuts de l'Internet grand public !

Une liste de 16 000 militaires morts pendant les guerres napoléoniennes

On peut aujourd'hui y dénicher des documents que l'on n'aurait jamais pu rêver de consulter, comme cette " Liste de seize mille militaires Français ou au service de France, faits prisonniers de guerre de 1810 à 1814 et qui sont morts en Russie, en Pologne et en Allemagne, suivis d'une autre liste de militaires encore vivans en Russie". Cet ouvrage est disponible sur le site de la Bibliothèque Nationale de France, Gallica. Son titre en précise exactement le contenu, comme on le faisait à l'époque. Il a été édité en 1826 par le sieur Mehliss, notaire royal à Hemmendorf, alors un simple quartier de la ville de Rottenburg-am-Neckar, dans le Bade-Wurtemberg en Allemagne.

Pourquoi ce personnage a t-il décidé de publier une telle liste ? Catalogue général - Notice bibliographique.