background preloader

Théorie

Facebook Twitter

Cryptagetv [Wiki - MythTV-fr] L'objectif de ce document est de faire le point sur les différents cryptage et les solutions pour visualiser les chaines cryptées dans le cadre légal c'est à dire quand on dispose d'une carte d'abonnement officiel.

cryptagetv [Wiki - MythTV-fr]

Type de cryptage Il existe 3 niveaux de cryptage le cryptage de base; le premier système de cryptage utilisé était le Médiaguard. Bien qu'il existe toujours, il a été progressivement remplacé par le cryptage Viaccess qui est actuellement resté inviolable en version supérieure à 3. Quasiment tous les fournisseurs en France BISTV, TNTSAT, FRANSAT, ORANGETV, CANAL+ et NUMERICABLE utilisent le Viaccess 4. Moyens de décryptage des chaînes SD Il existe plusieurs moyens de décrypter les chaînes cryptées: le décodeur dédié fourni par votre fournisseur: c'est de loin la solution la plus pérène mais il n'est pas possible de récupérer un flux digital de ces appareils ce qui limitent leur emploi avec Mythtv. Moyens de décryptage des chaines HD Fournisseurs de bouquets cryptés.

Viaccess. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Viaccess

En bas, les serveurs chargés de gérer les clés Viaccess de l'opérateur CityPlay. Viaccess S.A. est également le nom de la société filiale de France Télécom qui fournit ces systèmes de contrôle d'accès aux chaînes payantes, ainsi que les progiciels leur permettant d'automatiser à distance, sur les cartes à puce d'abonnés, la mise à jour des autorisations et droits d'accès. En 2011, quatre versions Viaccess (PC2.5, PC2.6 et Viaccess 3.0 et 4.0 (ex-Fransat) sont en service en France ou à l'étranger.

En 2012, la version Viaccess PC5.0 commence à être déployée. Principes[modifier | modifier le code] On peut distinguer trois éléments dans le système Viaccess : Viaccess n'a pas pour fonction de chiffrer ni l'image ni le son de la transmission télévisée. Mediaguard. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mediaguard

Mediaguard est un système de chiffrement français pour la télévision numérique, brevet développé originellement en 1995 par Canal+, via sa filiale SECA (Société Européenne de Contrôle d'Accès) devenue Canal+ Technologies en 1996. Pour se désengager de ce type d'activités, le groupe Canal+ a revendu les brevets et la marque au groupe Kudelski, lequel commercialise et exploite son propre système (Nagravision). Mediaguard est actuellement exploité notamment par Canalsat, Canal+ Numérique et NC Numericable, tant sur satellite que sur la TNT ainsi que les déclinaisons de Canalsat à l'étranger (Afrique, Dom-Tom, Maghreb…) à travers sa filiale Media Overseas. En Belgique, BeTV et VOO l'utilisent sur le câble et TéléSat et TV-Vlanderen sur le satellite. En Italie, MediaGuard sécurise l'accès à la TNT. Trois versions Mediaguard ont été développées et commercialisées : Articles connexes[modifier | modifier le code]

Interface commune (CI) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Interface commune (CI)

La norme « interface commune » ne spécifie donc que les moyens de communication entre les modules (CAM) et les récepteurs construit pour lire les signaux DVB. L'interface commune est désormais obligatoire sur tous les téléviseurs équipés de récepteurs DVB-T (TNT). Certains modeles intègrent également en option, un récepteur DVB-C (câble) et/ou un démodulateur DVB-S (satellite) associés à l'interface commune. Ces appareils sont compatibles avec les CAM commercialisés ou loués auprès d'un opérateur de télévision payante.

Une variante française est apparue en 2009 sous le sigle CI+, soutenue par certains fabricants et par le groupe Canal+ afin de lancer le label CanalReady. Si le version CI+1.3 est désormais disponible, le version CI+1.4 devra attendre 2014. Digital Video Broadcasting (DVB) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Digital Video Broadcasting (DVB)

Digital Video Broadcasting (abrégé en DVB, et qu'on pourrait traduire par « diffusion vidéo numérique »), est un ensemble de normes de télévision numérique édictées par le consortium européen DVB, et utilisées dans un grand nombre de pays. Ses principales concurrentes sont les normes ATSC (utilisées aux États-Unis et au Canada) et les normes ISDB (utilisées au Japon et au Brésil). Utilisation des principaux formats de diffusion numérique dans le monde Historique[modifier | modifier le code] Le projet DVB a commencé la première phase de son travail en 1993[1] à la même période où en Amérique du Nord, le forum "Grand Alliance" organise également le même type de développements, avec en ligne de mire, la télévision numérique puis la Haute Définition.

Philosophie du projet[modifier | modifier le code]