background preloader

URGENCE RELATIVE

Facebook Twitter

Médecine d'urgence. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Médecine d'urgence

La médecine d'urgence rassemble les ressources médicales et chirurgicales pour faire face à une urgence, c'est-à-dire la perception d'une situation où la personne sans soins empire rapidement, exposée au risque à bref délai de séquelles irréversibles ou du décès. La notion de « bref délai » est très relative ; dans les cas aigus, on ne dispose que de quelques minutes pour réagir, mais de manière générale en France, on considère comme relevant de l'urgence un risque à 6 ou 12 h. Au Canada et aux États-Unis, on utilise plutôt une définition centrée sur le besoin du patient : ainsi, est définie comme une urgence toute perception d'une situation urgente par une personne, pouvant risquer de mettre en danger sa survie ou la survie d'un membre. Hôpital de campagne (Avec mannequin d'exercice) Soins d'urgence au domicile ECG portable avec écran intégré, défibrillateur et stimulateur cardiaque externe Formation militaire en réanimation, sur un mannequin.

Place soignant prise en charge famille vivant deuil post traumatique. Modification de la loi de 1955 relative à l'état d'urgence, . A la une, vie-publique.fr. © fotolia.com Le Conseil des ministresConseil des ministresFormation collégiale réunissant l’ensemble des ministres. du 18 novembre 2015 a adopté un projet de loiProjet de loiProjet de texte législatif déposé au Parlement à l’initiative du gouvernement. prorogeant l’application de la loi n° 55-385 du 3 avril 1955 relative à l’état d’urgence et renforçant l’efficacité de ses dispositions.

Modification de la loi de 1955 relative à l'état d'urgence, . A la une, vie-publique.fr

L’objet de ce projet de loi est double : proroger l’état d’urgence au-delà des douze jours autorisés par le décret du 14 novembre 2015. adapter certaines dispositions de la loi de 1955 aux menaces nouvelles. Ainsi, l’état d’urgence devrait être prolongé pour une durée de trois mois à compter du 26 novembre 2015. Le dispositif d’assignation à résidence est modifié et élargi à toute personne à l’égard de laquelle il existe des raisons sérieuses de penser que son comportement constitue une menace pour la sécurité et l’ordre public (au lieu de "toute personne dont l’activité s’avère dangereuse").

Circ urgences. Loi n° 55-385 du 3 avril 1955 relative à l'état d'urgence. Attentats à Paris : encore 80 personnes dans une "situation d'urgence absolue" Par James Abbott L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris a dressé un premier bilan de la situation dans l'ensemble de ses 39 hôpitaux et 12 groupes hospitaliers samedi à 13 heures après l'attaque terroriste qui a fait au moins 128 morts vendredi 13 novembre :- 80 personnes sont en situation d’urgence absolue,- 177 personnes sont en situation d’urgence relative,- 43 personnes impliquées (témoins ou proches) ont également été prises en charge.

Attentats à Paris : encore 80 personnes dans une "situation d'urgence absolue"

L'AP-HP a également précisé que 53 personnes sont déjà sorties de leurs établissements, et a "salué la mobilisation des tous ses personnels face à ces événements tragiques". "L’AP-HP dispose des capacités nécessaires pour assurer la prise en charge" "Les familles des victimes, blessées ou décédées, peuvent se rendre à l'Ecole Militaire, précise le communiqué. En état de choc, la majorité des personnes sont atteintes de traumatismes divers et parfois multiples qui pourront nécessiter une prise en charge médicale dans la durée.

Triage médical. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Triage médical

Exemple de fiche de triage d'une chaîne de décontamination, portée autour du cou par les victimes. Le triage médical est une notion qui intervient lorsque l'on a de nombreux patients, notamment en cas de guerre, d'accident de grande ampleur, ou de catastrophe (situations à multiples victimes, SMV). C'est le fait de déterminer le degré de gravité des blessures, de l'état des victimes ;le degré de priorité aux traitements qui vont suivre ;le degré de priorité d'évacuation vers un hôpital. Les degré de priorité détermine l'ordre dans lequel les patients vont être traités et évacués. Le but du triage est de sauver le maximum de victimes. Principes de base[modifier | modifier le code] Lors d'un accident « standard », on a typiquement une équipe préhospitalière (médicale ou paramédicale) de deux ou trois personnes pour s'occuper de la victime.

Les décès se répartissent globalement en trois catégories[1] : « On nous fait entrer dans une cour d’immeuble.