Articles

Facebook Twitter

Après l'article du Monde, les "forçats du Net" se rebellent. Les journalistes Web n’aiment pas être qualifiés de « forçats de l’info » ou d’« OS de l’info ».

Après l'article du Monde, les "forçats du Net" se rebellent

Ils n’apprécient pas plus « Pakistanais du Web » ou « journalistes low-cost ». Quant à « poulets en batterie », ils détestent. Xavier Ternisien le sait désormais. Depuis quelques jours, l’auteur de l’enquête retentissante du Monde sur les conditions de travail des journalistes en ligne occupe toutes les conversations des rédactions Internet, Rue89 compris. Pour voir le diaporama des rédactions web en plein écran, cliquez ici Un portrait effrayant du journaliste Web se dessine à la lecture de cet article. Eric Mettout, L’Express.fr : « Et mon cul, c’est du poulet ? Eric Mettout , rédacteur en chef de L’Express.fr, a été le premier poulet en batterie à réagir.

. « Quand Xavier Ternisien parle justement des conditions de travail ou des salaires dégradés des journalistes du Web, pourquoi ne les met-il pas en regard des conditions de travail ou des salaires dégradés des journalistes tout court ? Low. La mutinerie des «forçats de l’info» L’info sur le Web est-elle le bagne du XXIe siècle ?

La mutinerie des «forçats de l’info»

Un article, «Les forçats de l’info», paru le 25 mai dans le Monde et signé de Xavier Ternisien, décrit la précarité des conditions de travail des journalistes sur les sites d’information. Sa description a parfois des relents d’Eugène Sue : cette «nouvelle race de journalistes», trentenaire, a le «teint blafard», de la couleur des écrans derrière lesquels elle passe sa vie, en général en sous-sol, «méprisée» du reste de la rédaction (avec tout juste de quoi se payer un sandwich à midi). A peine l’encre avait-elle séché sur le papier qu’une onde de réactions épidermiques se propageait en ligne. «Grouillots». Le bât a d’abord blessé sur de pures questions de vocabulaire. Côté blogs encore, des posts n’ont pas tardé à être publiés… par les personnes interviewées elles-mêmes dans l’article. REPONSE AUX "FORÇATS DE L'INFO" : Le blog de Patrick Fiole. "Forçats de l'info", le débat continue... Bonne synthèse de Frédérique Roussel dans Libération du débat sur « les forçats du web » lancé par Xavier Ternisien dans Le Monde... « A peine l’encre avait-elle séché sur le papier qu’une onde de réactions épidermiques se propageait en ligne. » Après avoir décrit l’état du débat, elle conclue : « La température est donc largement montée d’un cran en dix jours.

"Forçats de l'info", le débat continue...

Le sujet a touché du doigt un malaise : celui des tensions autour de la question du modèle économique de l’info sur le Web, de la rivalité et des disparités sociales, voire catégorielles, avec les rédactions établies. Et sur le sens et les moyens d’une vocation. A noter qu’un débat sur le sujet se tiendra le 23 juin à 19 h 30 à l’école de journalisme de Sciences-Po de Paris.