background preloader

LANCE ARMSTRONG, je ne suis pas le + grd tricheur

Facebook Twitter

Lance Armstrong : «JE NE SUIS PAS LE PLUS GRAND TRICHEUR DE L'HISTOIRE DU SPORT»

Manchette LE FIGARO.fr/SPORT24 :

Portrait de Lance Armstrong. Un dossier cyclisme-dopage.com Lance Armstrong est fatigué(Tour de France 2010 - Bordeaux-Pauillac)© www.cyclisme-dopage.com Repères 1971 :Naissance à Dallas du Sanglier d'Austin (Texas), un de ses surnoms, le 18/9/1971.

Portrait de Lance Armstrong

Plus tard, on l'appellera aussi le Boss, Robocop ou "le néant de la route". 1988 :Il participe à un stage avec l'équipe nationale junior de cyclisme. A la même période, il rencontre Eddie Borysewicz, soupçonné d'avoir mis en place du dopage sanguin lors JO de Los Angeles en 1984. Qualités physiques. Portrait Dr Michele Ferrari. Un dossier de cyclisme-dopage.com Repères Surnom : le Mythe, le Diable, Schumi Règle d'or : «Tout ce qui n'est pas détecté par les contrôles n'est pas du dopage». 1953 Naissance le 26 mars 1953 à Ferrare (Italie) JeunesseDans sa jeunesse, il devient champion d'Italie junior de 1000m Début des années 80Michele Ferrari débute sa carrière à Ferrare au centre de préparation du Dr Conconi (celui-là même qui "prépara" Francesco Moser pour ses deux records de l'heure à Mexico). 1987il suit médicalement l'équipe Château d'Ax dirigée par Gianluigi Stanga, dont les leaders sont Francesco Moser et Tony Rominger.

Portrait Dr Michele Ferrari

Tous dopés ? La preuve par 21. Cyclisme-dopage.com s'est associé à Antoine Vayer, Frédéric Portoleau et au Dr Jean-Pierre de Mondenard pour la conception de ce livre.

Tous dopés ? La preuve par 21

La preuve par 21, c'est une série de 21 portraits : Chronologie d’une chute.

CIO

UCI Union Cycliste Internationale. WADA-AMA. USADA. AFLD. DOSSIER. ACTUALITÉ. Galerie de portraits. Les chiffres du dopage. A l'heure où l'UCI croit en un « avenir radieux pour le cyclisme » (sic), on peut se montrer sceptique sur la capacité du milieu cycliste professionnel à tourner la page du dopage.

Les chiffres du dopage

Lexique du dopage. Nom commercial de l'EPO Erythropoïétine Exogène Se dit d'une substance qui n'est pas produite par l'organisme et provient donc de l'extérieur.

Lexique du dopage

Esafosfina Médicament prescrit aux personnes sous transfusion ou souffrant d'un déficit de phosphates à cause d'un éthylisme chronique, d'une malnutrition, ou d'une insuffisance respiratoire chronique. Érythropoïétine - wikipedia. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L'Erythropoïétine est une hormone glycoprotéique (protéine portant un glucide) naturelle, facteur de croissance. Elle régit l'érythropoiëse, c'est-à-dire la production des érythrocytes (ou globules rouges) par la moelle. Cette hormone est prescrite aux patients ayant des déficiences rénales graves notamment sous dyalise. Elle est reproduite synthétiquement par la technologie de l'ADN recombinant. L'acide désoxyribonucléique recombinant (ADN recombinant ou ADN recombiné) est une molécule d'acide désoxyribonucléique créée en laboratoire composée de séquences nucléotidiques provenant de plusieurs sources créant ainsi des séquences qui n'existent pas dans les organismes vivants. Dans les sports de haut niveau, les enjeux financiers voir politiques sont si importants que les staffs médicaux des différentes équipes sportives de tous bords n’hésitent pas à détournée l’usage ce type de molécule pour augmenter les performances physiques de leurs athlètes en dépit des risques sanitaires encourus. – epc

L'érythropoïétine (EPO) est une hormone de nature glycoprotéique (protéine portant un glucide).

Érythropoïétine - wikipedia

Cette hormone est un facteur de croissance des précurseurs des globules rouges dans la moelle osseuse. Elle entraîne ainsi une augmentation du nombre de globules rouges dans le sang. Hautement toxique. EPO, ces effets perdurent jusqu’à 15 à 20 jours après l’arrêt des injections, ce qui rend sa détection difficile.

hautement toxique

C’est par cette fonction qu’elle peut favoriser la respiration cellulaire et améliorer les performances. Par ce fait, elle est utilisée à des fins dopantes principalement dans les sports d’endurance, en particulier le cyclisme, la course à pied, le ski de fond… Elle est ainsi comparable au dopage sanguin par transfusion, avec un gain de rapidité, sans en avoir les difficultés de réalisation pratique (prélèvement, conditionnement, conservation, réinjection). Les méthodes de génie génétique permettent depuis quelques années de produire en laboratoire cette hormone, ce qui limite également les risques de contamination.

Historique. Le GW501516, autre produit dopant hautement toxique. Le GW501516, un produit dopant hautement toxique 4.78/5 - 18 votes Dernière révision : 26.06.2013 Auteur(s): Dr.

Le GW501516, un produit dopant hautement toxique 26.06.2013 Auteur(s): Dr. Patrick Bacquaert L’AMA a publié une alerte déclarant que les effets secondaires de la substance interdite GW501516, étaient si graves qu’elle a décidé exceptionnellement d’alerter les tricheurs. Modulateur métabolique le GW501516 appartient à la famille des agonistes du récepteur activé par les proliférateurs des peroxysomes ou PPARs. Le GW501516 est un produit expérimenté par les laboratoires Glaxo Smith and Kline pour son rôle sur le métabolisme donc dans l’obésité, le cholestérol et le diabète mais les premières expérimentations animales ont conduits à faire apparaître de nombreux potentialités dangereuses et des toxicités. Ce produit chimique est également un régulateur de combustion de graisse. Il a été utilisé pour augmenter l’absorption du glucose dans certains tissus, il s’est révélé comme correcteur d’anomalies du métabolisme et du syndrome métabolique ainsi que sur le taux de cholestérol chez l’animal. C’ est potentiellement une autre pilule de l’effort, en soutenant l’endurance comme la pilule AICAR qui est bien connue des pelotons comme « pilule magique », qui permet de stimuler les fibres musculaires spécifiquement liées aux efforts d’endurance, sans qu’il soit préalablement nécessaire de mettre en place un programme d’entraînement spécifique. Les preuves de la toxicité de GW501516 « En outre, la FDA a déclaré que de nombreux ligands de PPAR qui lui sont soumis ont provoqué une augmentation du nombre de tumeurs dans des études de cancérogénicité. Plutôt que de viser à plein agonistes puissants, il peut être préférable pour identifier des agonistes partiels ou des composés de sous-type sélectif qui activent sélectivement les voies de signalisation PPAR et les utiliser en combinaison. Nutriments ou des lipides modifiés qui sont des agonistes de faible affinité peuvent également avoir un potentiel. » [Traduction automatique approximative] (Source : PubMed.gov – En anglais ). Pourquoi parle-t-on du GW501516 ? Cinq cyclistes contrôlés positifs par l’UCI au GW501516 juste après l’alerte mondiale diffusée par l’AMA sur ce produit. L’UCI a confirmé que les coureurs Vargas Barrantes, Mudarra Segura, Morales Castillo et Villalobos Azofeifa sont suspendus après un contrôle positif au GW501516 pendant une course au Costa Rica en décembre 2012. L’AMA (Agence Mondiale Anti dopage ,World anti- doping agancy) a publié une alerte déclarant que les effets secondaires de la substance interdite GW501516 , étaient si graves qu’elle a décidé exceptionnellement d’alerter les « tricheurs », afin de s’assurer que ceux qui succombent à la tentation d’utiliser le GW501516 pour améliorer leur performance soient pleinement sensibilisés à ses dangers pour la santé. Législation : Ce que dit l’AMA Substance interdite en et hors compétition depuis 2009, appartenant à la classe des modulateurs métaboliques sur la liste des substances interdites. Le 1 mars 2013, l’AMA a été informée que la substance interdite GW501516 était vendue sur le marché noir et utilisée par certains sportifs. Les effets secondaires de ce composé chimique sont si graves que l’AMA a décidé exceptionnellement d’alerter les « tricheurs », afin de s’assurer que ceux qui succombent à la tentation d’utiliser le GW501516 pour améliorer leur performance soient pleinement sensibilisés à ses dangers pour la santé. Le GW501516 était une substance en développement dont les travaux de recherche ont été suspendus par la compagnie pharmaceutique, puis arrêtés lorsque de graves signes de toxicité ont été observés au cours d’études précliniques. Cette substance n’a jamais été – et ne sera jamais – homologuée. Le GW501516 est disponible depuis quelques mois sur le marché noir, sur Internet et ailleurs. Les autorités antidopage en ont déjà constaté l’usage chez des sportifs, à la suite de cas positifs rapportés. – epc

Patrick Bacquaert L’AMA a publié une alerte déclarant que les effets secondaires de la substance interdite GW501516, étaient si graves qu’elle a décidé exceptionnellement d’alerter les tricheurs.

Le GW501516, autre produit dopant hautement toxique

Le GW501516 est un produit expérimenté par les laboratoires Glaxo Smith and Kline pour son rôle sur le métabolisme donc dans l’obésité, le cholestérol et le diabète mais les premières expérimentations animales ont conduits à faire apparaître de nombreux potentialités dangereuses et des toxicités. GW501516 Risques dénoncés par GSK le créateur. La présente est une copie d’une lettre de GlaxoSmithKline Inc.

GW501516 Risques dénoncés par GSK le créateur

Veuillez communiquer avec la compagnie pour obtenir copie de toute référence, pièce jointe ou annexe. Renseignements importants au sujet des avis de Santé Canada Le 24 mai 2013 Objet : Risque de conséquences graves associées à l’emploi du produit non autorisé GW501516. GW501516, usage banalisé. Pouquoi tacler les athlètes, 1ères victimes ?

Virtuoses de la "Petite Reine" partis trop tôt

C'est quoi les watts ? Mesure radar dans les ascensions. Les calculs de puissance. L'annuaire du dopage. Pourquoi cette liste ?

L'annuaire du dopage

Pourquoi cette page ? Sûrement pas pour mettre au pilori des individus. Mais simplement pour mettre en lumière un système : celui de l'hypocrisie généralisée. Pourquoi organisateurs, journalistes, coureurs, entraîneurs nous ont-ils fait croire qu'ils découvraient le problème dopage en 1998 ? Pourquoi nous-mêmes avons-nous fermé les yeux jusqu'à cette date ? La liste ci-dessous en apporte la preuve. Ouvrons-les yeux, aidons la lutte contre le dopage, pour retrouver un vrai cyclisme qui puisse encore nous enthousiasmer. Avertissement Anonymat Au nom du respect de la vie privée, la CNIL rendait en 2005 une décision visant à interdire la publication de l'annuaire du dopage.

AMGEN au tour de France ?