background preloader

2006 GARDASIL vaccin HPV

Facebook Twitter

2006, MERCK, marché USA - 2007, Sanofi Pasteur, marché UE. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

2006, MERCK, marché USA - 2007, Sanofi Pasteur, marché UE

Le Gardasil (Merck & Co., 2006) est un vaccin contre les génotypes 6, 11, 16 et 18 du papillomavirus humain (HPV). Le Gardasil est controversé dans la population et auprès de certains spécialistes en raison d'effets secondaires associés et de la politique menée à son sujet. Concernant les effets du HPV, les variantes 16 et 18 seraient en partie responsables de certains cancers du col de l'utérus chez la femme et les génotypes 6 et 11 causeraient le plus souvent des condylomes lorsque ces derniers produisent une pathologie.

La vaccination préviendrait aussi certains cancers vulvo-vaginaux[1]. Gardasil & adjuvants neurotoxiques. URGENT Gardasil & Cervarix à boycotter. Il s'agit des vaccins "contre le cancer du col de l'uterus" Dr Jacques Lacaze, 15 août 2013 Vaccin à boycotter d'extrême urgence !

URGENT Gardasil & Cervarix à boycotter

Les vaccins contre le "cancer du col de l'utérus" (Gardasil et le Cervarix) -c'est à dire les vaccins contre le papillomavirus -, sont : - dangereux: ils ont occasionné le décés de plusieurs jeunes filles` - ils ont entrainé des maladies graves chez d'autres jeunes filles: voir le résumé d'une étude très officelle et classique publiée dans la principale source de recherches biologique et médicale: PubMed.

Marie-Océane victime négligeable ? Chère amie, cher ami, « Marie-Océane a perdu la vue et l'usage de ses jambes... elle garde des séquelles importantes sur le plan nerveux ».

Marie-Océane victime négligeable ?

Marie-Océane est une jeune femme de 18 ans à peine. Après avoir été vaccinée contre le cancer du col de l'uterus, elle a déclaré en 2011 une sclérose en plaques. Elle vient de porter plainte contre Sanofi Pasteur MSD et l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) pour des effets secondaires liés au vaccin Gardasil utilisé contre le cancer de l'utérus. Sans votre aide et sans une médiatisation intense, son combat est sans doute perdu d'avance : la plainte a été annoncée hier, dimanche 24 novembre... et il n'a pas fallu une heure pour que la grande machine des lobbies se mette en route, même un dimanche. Wallonie & Bruxelle vaccination Bilan mitigé. Le pot de terre contre le pot de fer. Juin 2013 Fin de promotion au Japon.

Samedi 15 juin 2013 6 15 /06 /Juin /2013 17:00 Le Ministère japonais de la Santé retire ses recommandations en faveur des vaccins contre le cancer du col de l’utérus (aussi publié sur Agoravox) 15 juin 2013 Mika Matsufuji, deuxième à partir de la droite, et d’autres membres du groupe citoyen “Zenkoku Shikyukeigan Vaccine Higaisha Renrakukai” lors d' une conférence de presse.

Juin 2013 Fin de promotion au Japon

Les Filles & le gardasil. Essais cliniques GARDASIL illégaux en INDE. Requête acceptée par la Cour Suprême de l’Inde concernant de graves allégations à l’encontre des essais cliniques du vaccin HPV impliquant des milliers de jeunes filles D’après Christina England (Vactruth), 8 janvier 2013 Les représentants du Centre de Ressources pour les Femmes de l’Andhra Pradesh ont, le 7 janvier 2013, publié un communiqué de presse précisant que la Cour Suprême de l’Inde avait jugé recevable leur requête/plainte concernant les essais cliniques et la licence accordée au vaccin HPV (contre le cancer du col de l’utérus), et qui impliquait le Contrôle des Médicaments de l’Inde, PATH, ICMR et autres.

Essais cliniques GARDASIL illégaux en INDE

L’Inde poursuit la Fondation Bill & Mélinda Gates. Décidément, le nom de GATES et de leur fondation ressort beaucoup en ce moment, notamment quant au EBOLA on en a déjà parlé : Lisez c’est édifiant , ils ont forcés des enfantS à se faire vacciner et beaucoup en sont morts ou sont tombés malades … en Inde , Afrique etc … Alors, théorie du complot ?

L’Inde poursuit la Fondation Bill & Mélinda Gates

Ça provient d’un rapport de quatre pages qui a été récemment publié par the Economic Times en Inde … c’est du sérieux ! Ah le gentil bill GATES qui met ses centaines de milliards de $ pour sauver les enfants d’Afrique (dejà il ne dépense que les intérêts de sa fortune …) , n’est qu’un mythe, pire, c’est un mensonge éhonté ! C’est tout le contraire en fait , ils répandent la mort chez les enfants pauvres, et on a des sources indéniables . Appel à moratoire. GARDASIL fiche controverse. Le vaccin Gardasil, une bonne affaire ou un nouveau scandale sanitaire?

GARDASIL fiche controverse

Le 2 juillet 2011, un collectif de médecins envoie une lettre ouverte au ministre de la santé M. Danemark - documentaire accablant. LES VACCINS HPV : un documentaire danois Par Norma Erickson, SaneVax Le jeudi 26 mars, la télévision nationale danoise (TV2) a diffusé un documentaire sur les vaccins contre le HPV intitulé : « Les filles vaccinées – Des malades trahies ».

Danemark - documentaire accablant

2015 - INDES Décès d'enfants suite à des essais vaccinaux. Les juges indiens veulent des réponses après la mort d’enfants dans des essais d’un vaccin contre le cancer du col de l’utérus D’après Gethin Chamberlain, Indore, Inde pour Mailonline, 13 janvier 2015 C’est le Dr Anand Rai qui lancé l’alerte et levé le voile sur ce scandale d’essais illégaux de médicaments.

2015 - INDES Décès d'enfants suite à des essais vaccinaux

Il est aujourd’hui protégé par un garde armé. "Nous les avons crus... " Depuis deux ans, Lotte Amit a connu une vie très difficile depuis qu’elle a fait le vaccin contre le cancer du col de l’utérus.

"Nous les avons crus... "

Il est tragique de constater que son histoire fait partie d’un nombre sans cesse croissant de cas qui montrent que quelque chose ne tourne pas rond du tout avec ce vaccin. Comme Charlotte (Lotte) Amit souffrait d’hyperthyroïdie, ses parents Sue et Ian avaient pensé qu’il était préférable de ne pas la faire vacciner. Ce qu'en pense le Professeur JOYEUX cancérologue. Ce qu'en pense le Pr LEE, pathologiste. Pétition contre la généralisation du vaccin HPV. Je m'appelle Marie-Océane Bourguignon et j'ai 18 ans.

J'aimerais pouvoir vivre comme les autres filles de mon âge, mais le vaccin gardasil a rempli ma vie de souffrances. À l'âge de 15 ans, j'ai reçu deux injections de ce vaccin prescrit contre le cancer du col de l'utérus. À la suite de cette vaccination, je souffre d'une attaque du système nerveux central qui m'handicape dans la vie de tous les jours à cause de la fatigue, des douleurs articulaires et des troubles de la concentration.

C'est vraiment problématique pour mes études. Je manque souvent mes cours à cause de tous ces effets secondaires. Je ne vis pas la vie de jeune fille que je devrais avoir. La Dr Diane Harper était la chercheuse principale dans le développement des vaccins contre le virus du papillome humain, le Gardasil et le Cervarix. Elle est la dernière à se présenter et à remettre en question la sécurité et l’efficacité de ces vaccins. Elle a fait l’annonce surprenante à la 4ème conférence internationale sur la vaccination publique, qui a eu lieu à Reston en Virginie, du 2 au 9 octobre 2009. Son discours était censé promouvoir les vaccins Gardasil et Cervarix, mais au lieu de cela, elle s’en est prise de manière publique à ses employeurs. Interrogés sur la présentation, les membres du public ont fait remarquer qu’ils repartaient en ayant le sentiment que ces vaccins ne devraient pas être utilisés. « Je suis sortie de l’entretien avec l’impression que le risque d’effets secondaires indésirables est aussi grand que le risque de cancer du col utérin.

La Dr Harper a aussi évoqué l’aspect de la sécurité. En général, les parents ne sont pas au courant de ces risques.