background preloader

Fibre optique

Facebook Twitter

La fibre optique, source de productivité en entreprise. Un travail et des échanges plus efficaces Vous ne voulez pas que votre bureau ressemble à la photo ci-dessus ?

La fibre optique, source de productivité en entreprise

Alors suivez quelques-uns de nos conseils ! La vitesse de la fibre augmente de 2000% Des limites pulvérisées Les ingénieurs de l’Université de Californie n’ont pas seulement dépassé les limites atteintes par la fibre optique dans la transmission de données, ils les ont tout simplement pulvérisées en multipliant par 20 le pouvoir des signaux optiques !

La vitesse de la fibre augmente de 2000%

Cette découverte va permettre d’augmenter la transmission de données sur les câbles de fibre optique qui sont les fondations de l’internet. De plus elle va aussi permettre d’améliorer les réseaux filaires et sans-fil. Pour résumer, les signaux optiques pourront être transmis sur de longues distances sans aucune obstruction et aucune perte. Durant leur expérience, les ingénieurs de l’Université de San Diego ont pu transmettre des signaux optiques sur près de 12 000 kilomètres sans aucune perte de qualité. Horizon 2022 pour le tout fibré en France. La fibre optique s’aventure en dehors des villes C’est le 16 juillet dernier que se tenait la conférence annuelle du plan France Très Haut Débit dirigé par Antoine Darodes.

Horizon 2022 pour le tout fibré en France

Cette réunion visait à faire le point sur l’avancement du projet en réunissant les principaux acteurs du secteur que sont la mission très haut débit, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes et les quatre principaux opérateurs sur le marché français à savoir Orange, Numericable-SFR, Bouygues Telecom et Free. « Ce plan n’a pas pour but de rattraper mais de prendre de l’avance sur les autres pays » a répété Antoine Darodes.

L’ARCEP régule la mutualisation des réseaux fibrés. Un mot-clé : homogénéité Dans un communiqué rendu public sur son site internet le 7 août dernier, l’ARCEP explique que « le déploiement de la fibre optique s’est fortement accéléré ces derniers trimestres, à terme, plusieurs dizaines de millions de locaux auront accès à la fibre optique sur le territoire ».

L’ARCEP régule la mutualisation des réseaux fibrés

Mais, malgré ces bonnes nouvelles pour le secteur du très haut débit, le gendarme des télécoms estime que « le succès commercial de la fibre optique dépendra notamment de la capacité des fournisseurs d’accès à internet à commercialiser des offres homogènes sur le territoire national […] le déploiement de la fibre repose sur l’intervention d’une grande diversité d’opérateurs, privés ou publics, il est donc essentiel d’homogénéiser les conditions d’accès aux réseaux fibre pour permettre l’industrialisation du marché ». La bataille autour de la « vraie » fibre continue. Des débats plutôt virulents Plusieurs fois, le ton est monté à travers médias interposés entre les différents patrons des opérateurs en question.

La bataille autour de la « vraie » fibre continue

En juillet dernier, le gouvernement a clarifié les choses en modifiant un arrêt datant de décembre 2013 portant sur les publicités des fournisseurs d’accès. Comme le dit le nouvel arrêt « tout message publicitaire ou document commercial d’un fournisseur de services doit, s’il associe le terme « fibre » aux services du fournisseur alors que le raccordement du client final n’est pas réalisé en fibre optique, comporter une mention précisant le support physique du raccordement final commençant par les mots : « raccordement final en » ». Mais cela ne suffisait apparemment pas pour les opérateurs utilisant le FTTH pour qui une mention en bas de page ne fait pas vraiment de différence. L’ARCEP sort de son silence.

Numericable-SFR met la fibre et le SVOD au centre de sa stratégie. Numericable-SFR veut contribuer au plan France Très Haut Débit C’est le 10 novembre dernier que Numericable-SFR a fait part de sa nouvelle stratégie concernant la fibre optique.

Numericable-SFR met la fibre et le SVOD au centre de sa stratégie

Comme nous le disions, les objectifs du groupe sont ambitieux puisqu’il espère compter 12 millions de foyers fibrés à la fin 2017, 18 millions de foyers à la fin 2020 et enfin, 22 millions de foyers à la fin 2022. Pour l’opérateur, cela lui permettra d’assurer la réussite du plan France Très Haut Débit mais aussi de « faire de la France un territoire plus connecté, plus attractif et plus compétitif » comme l’a déclaré Michel Combes, le président de Numericable-SFR. Alcatel-Lucent dévoile un techno qui devrait révolutionner les réseaux optiques. La limite Shanon n’a plus lieu d’être Ce sont les Bell Labs, la branche recherche et développement d’Alcatel-Lucent qui ont annoncé avoir un mis au point une technique permettant d’atteindre le pétabit par seconde, soit 1000 térabits contre 10 à 20 térabits par seconde par fibre aujourd’hui.

Alcatel-Lucent dévoile un techno qui devrait révolutionner les réseaux optiques

C’est un nouveau système qui est à l’origine de ces résultats : le MIMO-SDM qui utilise six transmetteurs et six récepteurs couplés à un traitement de signal numérique en temps réel. Internet : 665.000 Français abonnés au très haut débit. L'accès au haut et au très débit a sensiblement augmenté en France en 2011.

Internet : 665.000 Français abonnés au très haut débit

A la fin de l'année, la France comptait 22,8 millions d'abonnées, dont 665.000 au très haut débit, annonce l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) dans son dernier Observatoire. L'Arcep vient de publier son Observatoire du quatrième semestre 2011 des services fixes haut et très haut débit en France. Le nombre d'abonnements a connu une importante croissance au cours de l'année. Au 31 décembre 2011, la France comptait 22,8 millions d'abonnés au haut ou très haut débit, soit une croissance de 1,4 million (+7%), en un an, note l'Autorité des communications électroniques dans son bilan. Parmi ces abonnés, 665.000 avaient accès au très haut au débit, dont 200.000 avec la fibre optique jusqu'aux abonnés (FTTH) ou jusqu'aux immeubles (FTTB), et 465.000 en fibre optique avec terminaison en câble coaxial. Vous êtes déjà abonné ?