Presse/ réactions/ opinions

Facebook Twitter

Megaupload : la justice américaine ajoute de nouvelles charges au dossier. MegaUpload : l'industrie du copyright en guerre contre les créatures qu'elle a enfantées. Paris, 20 janvier 2012 – Le retrait1 de MegaUpload d'Internet montre une tentative globale de contrôler et de censurer Internet, à l'image du Protect IP Act (PIPA) aux États Unis2 et de l'accord anti-contrefaçon ACTA3.

MegaUpload : l'industrie du copyright en guerre contre les créatures qu'elle a enfantées

Conduite en dehors du territoire américain et sans même une décision de justice, cette affaire met en évidence la violence de la guerre disproportionnée menée au nom d'un droit d'auteur dépassé. Les énormes profits engrangés par MegaUpload grâce à une centralisation des œuvres soumises au droit d'auteur sont difficilement défendables. MegaUpload est un sous-produit direct de la guerre menée contre le partage pair à pair hors-marché entre individus.

Après avoir promu une législation qui a encouragé le développement des sites centralisés, les lobbies du copyright leur déclarent aujourd'hui la guerre. Les sites de cinéphiles passionnés, vraies victimes de la fermeture de Megaupload. Quelques mots sur l'affaire Megaupload. Sans prétendre à l’exhaustivité, d’autant que je n’ai accès qu’aux informations publiées, voici un petit topo sur l’affaire Megaupload, qui a généré beaucoup de questions de mes lecteurs (☹) et lectrices (♥).

Quelques mots sur l'affaire Megaupload

Megaupload, pour ceux qui ne le savent pas, est le nom d’une société basée à Hong Kong, fondée par un ressortissant ayant les nationalités allemandes et finlandaises, Kim Schmitz, qui offrait au public un vaste espace de stockage en ligne, permettant de partager des fichiers très volumineux, par la technique du upload/download, ou téléchargement acendant/descendant (un utilisateur A envoie un fichier du disque dur de son ordinateur sur le serveur de Megaupload, un utilisateur B peut le télécharger du serveur Megaupload sur son disque dur. Qui est à l’origine de cette arrestation ? Sur la base de cet indictment, le FBI a saisi un juge fédéral de Virginie qui a émis un mandat d’arrêt international.

Quelles sont les suites prévisibles ? Que risquent-ils ? Ce n’est pas un juge provincial. TWC Média - Actualités Communiqués Culture Internet Famille. Sony Mobile Communications présente aujourd’hui la prochaine révolution en matière de divertissement haut de gamme sur smartphone Android grand écran.

TWC Média - Actualités Communiqués Culture Internet Famille

Le nouveau Xperia Z Ultra est résistant à l’eau**, doté d’un design ultra fin et léger pour vous permettre d’en profiter n’importe où, n’importe quand. Il est le tout premier smartphone à incorporer un écran TRILUMINOS™ Full HD pour mobile alimenté par le dernier moteur de traitement d’images X-Reality™ pour mobile de Sony, offrant ainsi l’expérience visuelle la plus immersive possible. De plus, le Xperia Z Ultra bénéficie du processeur embarqué Qualcomm® Snapdragon™ 800 quadricoeur 2,2 GHz entièrement intégré, avec modem LTE 4G (150 Mbps) et voix HD, pour fournir l’expérience de divertissement connectée la plus fluide possible, la meilleure performance de batterie sur le marché et une vitesse incroyable.

Le seul smartphone Full HD étanche** Le Xperia Z Ultra est aussi élégant que durable. Cinq questions sur la fermeture du site Megaupload. Le FBI a fermé le site de partage de fichiers, fréquenté par plus de 25 millions de visiteurs par jour.

Cinq questions sur la fermeture du site Megaupload

Le fondateur et ses associés ont été arrêtés. Explicateur. Jeudi soir, vers 23 heures, la nouvelle a choqué beaucoup d’internautes qui ne parlent que de ça sur les réseaux sociaux. Cessez de pleurer sur Megaupload. La fin de megaupload. La nouvelle a fait l'effet d'un coup de tonnerre.

La fin de megaupload

Le site Megaupload a été fermé et les principaux dirigeants ont été arrêtés ou sont en fuite. Quelque soit la solidité du fondement juridique, dans les détails duquel je n'entrerai pas, le coup est magnifique. Politiquement et médiatiquement, c'est très impressionnant sur le moment, mais sur le moyen terme, je ne suis pas certain que les ayants droits, à l'origine de ce coup, aient des raisons de se réjouir. La démonstration est faite qu'il n'y a pas besoin de nouvelles lois. L'arsenal juridique ordinaire sur la contrefaçon et la procédure pénale suffisent à faire tomber ceux qui enfreignent de manière outrancière les droits de propriété intellectuelle. Pour autant, faire disparaitre Megaupload ne fera pas disparaitre le partage et le téléchargement d'oeuvres culturelles. Finalement, la disparition de megaupload est une très bonne chose pour le public et les partisans du partage libre de la culture et du savoir.

Fermeture de Megaupload : le site de l’Élysée attaqué par les Anonymous. L'essentiel: •Le site Megaupload a été fermé par le FBI jeudi soir lors d'une vaste opération de police.

Fermeture de Megaupload : le site de l’Élysée attaqué par les Anonymous

Plusieurs personnes ont été arrêtées, notamment en Nouvelle-Zélande, dont le fondateur, Kim Dotcom. •Le site de téléchargement de fichiers, fréquenté par 50 millions de visiteurs chaque jour, est jugé «responsable d'un piratage considérable sur Internet de nombreux types de contenus protégés par les droits d'auteur». La fermeture de Megaupload a-t-elle déclenché la première guerre du web ? Suite à l'arrestation de Kim Dotcom, patron de Megaupload, et à la fermeture des services du site de téléchargement illégal, une série d'attaques revendiquées par les Anonymous, ont pris pour cible des sites institutionnels et commerciaux.

La fermeture de Megaupload a-t-elle déclenché la première guerre du web ?

Online, la guerre semble déclarée. Arrestations physiques, attaques par virus informatiques, sur fond de vote de loi PIPA et SOPA ayant amené un black out du web. C'est une véritable guerre civile numérique qui est en train de se dessiner. Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter Face à un arsenal législatif très répressif, dont le potentiel représenterait un frein à la liberté d'expression sur Internet, les géants du web américains avaient frappé forts; une SOPA Strike inédite qui avait deux buts : faire passer un message fort aux parlementaires américains, et sensibiliser l'opinion publique mondiale face au coup de boutoir que subirait la liberté d'expression des internautes. Cibles identifiés. MegaBox : la vraie raison de la fermeture de MegaUpload par le FBI ?

C’est la rumeur qui enfle sur le Web : c’est à cause du lancement qui aurait dû être imminent de MegaBox que le FBI et la Justice américaine sont intervenus.

MegaBox : la vraie raison de la fermeture de MegaUpload par le FBI ?

Effectivement, MegaBox aurait mis à mal les services musicaux et vidéos connus, en rétribuant les artistes à hauteur de… 90%. Ça n’a échappé à personne : MegaUpload (MU) et ses services sont fermés. Les services similaires ou quasi-similaires changent rapidement leurs modèles, mettent des barrières pour éviter de subir le même sort. Mais au fond, risquent-ils vraiment quelque chose ? Car à y regarder de plus près, MegaUpload et son désormais médiatisé fondateur Kim Dotcom seraient tombés à cause de MegaBox.

Kim Schmitz, alias Kim Dotcom, à droite sur la photo, fondateur du site Megaupload.com a été interpellé vendredi 20 janvier à Auckland après s'être retranché, armé, dans sa villa. MegaBox est un service dont les premiers indices sont arrivés sur le Web via TorrentFreak, en décembre 2011. Bref, les majors semblent avoir pris peur. : «Le système Megaupload alimente des petites mafias» INTERVIEW - Les ayants droit ne sont pas les seuls à se réjouir de la fin de Megaupload.

: «Le système Megaupload alimente des petites mafias»

Le site jouit en effet d'une mauvaise réputation chez une partie des anti-Hadopi. Le blogueur Bluetouff, alias Olivier Laurelli, s'en explique auprès du Figaro. LE FIGARO - Vous avez déclaré sur votre site que vous n'allez pas pleurer la mort de Megaupload. Que reprochez-vous exactement à ce site? Olivier Laurelli, alias Bluetouff - Ce que je reproche, c'est que les pouvoirs publics aient criminalisés des échanges non-marchands basés sur le peer-to-peer. N'oublions pas qu'en plus Megaupload est un système entièrement centralisé: par conséquent aujourd'hui des centaines de milliers de liens sur Internet sont morts car il y a un site en moins. Les lois de type Hadopi, qui s'attaquent aux échanges peer-to-peer, ont-elles précipité les internautes vers ces solutions peu recommandables?

Complètement! » Megaupload: le FBI révèle les coulisses du piratage organisé Si on en arrive là, ça sera terrible. "L'internet vit une dérive fasciste", selon l'un des responsables français de Megaupload - L'ENTRETIEN.