background preloader

La révolution des fablabs

Facebook Twitter

Le réveil de la Chine et ses hackerspaces, par Mitch Altman. Texte et photos Mitch Altman Grande nou­velle !

Le réveil de la Chine et ses hackerspaces, par Mitch Altman

En janvier, le Premier mi­nistre chinois a visité en grande pompe le ha­ckers­pace po­pu­laire à Shenz­hen, grande ville du sud et plus grand centre de pro­duc­tion élec­tro­nique de Chine. Il a mis à profit sa visite pour sou­li­gner le rôle de l’in­no­va­tion dans le dé­ve­lop­pe­ment de l’éco­no­mie chinoise. Les ha­ckers­paces sont en plein essor en Chine ! Bien que sans pré­cé­dent dans l’his­toire de la Chine, l’at­tente à été longue. Puisque la Chine possède des res­sources en abon­dance pour la pro­duc­tion et la créa­tion de pra­ti­que­ment n’im­porte quoi, j’ai choisi de fa­bri­quer ici mon produit, les té­lé­com­mandes uni­ver­selles TV‐B‐Gone (un simple porte-clé qui éteint les té­lé­vi­sions dans les en­droits publics).

Ces visites an­nuelles m’ont donné des oc­ca­sions uniques de créer des aperçus per­son­nels annuels de la manière dont la Chine était en train de changer. De nouveaux espaces communs de la société humaine, entretien avec Yann Moulier-Boutang. Fablab, financement participatif, machine auto-réplicable, open source hardware, monnaie locale et/ou virtuelle, tout cela ne préfigure-t-il pas un écosystème qui tendrait à s’affranchir à la fois du marché et de l’État ?

De nouveaux espaces communs de la société humaine, entretien avec Yann Moulier-Boutang

La réponse est évidemment oui. Leroy-Merlin se paye les labos citoyens. Leroy-Merlin se passionne pour le phénomène des fab labs, ces lieux citoyens dédiés au partage d'outils de fabrication et de production.

Leroy-Merlin se paye les labos citoyens

Par pur amour du client et de son développement (financier) durable. Imaginons : il s’appelle Jean, il pousse les portes de son Leroy-Merlin avec en tête un plan de bibliothèque spéciale bandes dessinées. "Le FabLab, un médiateur scientifique en soi" Fab Lab, la pharmacopée anti-crise. Ce jeudi, l'université de Cergy-Pontoise inaugure Fac Lab, le premier fab lab en France porté par une université.

Fab Lab, la pharmacopée anti-crise

Il sera ouvert au public. Fab Lab fabulous !* Les 7, 8 et 9 décembre derniers, l’association S[cube], qui a vocation à diffuser la culture scientifique en Ile-de-France Sud, organisait « Agora 4.0 ». Retour sur un événement original et surprenant. « Agora 4.0 » proposait de faciliter les discussions et les découvertes par l’utilisation d’outils numériques. Le public était invité à rencontrer des scientifiques, des artistes, et des designers autour du thème du « temps », problématique phare de S[cube] pour l’année 2012. Fabrication numérique et économie de l'atelier - Semaphore. (Texte paru dans La Planète Laboratoire N°4) La Solar FabLab House1 construite en cette année 2011 par l'Institute for Advanced Architecture of Catalonia2 en partenariat avec le Center for Bits and Atoms du Massachusetts Institute of Technology3 est sans doute la représentation la plus significative à ce jour de la jonction vertueuse de la fabrication numérique et de l'adaptabilité environnementale.

Fabrication numérique et économie de l'atelier - Semaphore

Au-delà de son caractère passif et de sa gestion selon les principes intégrés du métabolisme domestique, ce qui nous intéresse ici est que cette maison est fabriquée en pièces détachées préparées sur des machines CNC (Computer Numeric Control) de grande taille ou issues du fablab (fabrication laboratory) de l'institut d'architecture, machines qui interprètent les fichiers de fabrication et les traduisent en code (code G) compréhensible par les outils mécaniques qui vont couper, fraiser, imprimer ou former les matériaux bruts en pièces à assembler.

Arts & Métiers. Avec les “Fab Labs”, deviendrons-nous tous designers ? - Arts et scènes. Les “Fab Labs” ?

Avec les “Fab Labs”, deviendrons-nous tous designers ? - Arts et scènes

Des coopératives futuristes intégrant ordinateurs, marteaux, tournevis, perceuses et imprimantes 3D dans un joyeux foutoir participatif. Une nouvelle révolution industrielle portant la “bricolabilité” au pinacle ? FabLabs : ces nouveaux lieux de l'aventure humaine et technologique. Les fab labs en route vers le Grand Soir. Le Parti communiste français met le nez dans les fab labs.

Les fab labs en route vers le Grand Soir

Avec comme une vieille envie de se remuer un peu le logiciel. Et convoque Sabine Blanc pour déminer le terrain de la valeur d'usage du DIY et de ces nouveaux moyens de production. Fab Labs: la grande bidouille. «Do it yourself, do it with others» («faites-le vous-même, faites-le avec les autres») : telle est la devise des Fab Labs, ou Fabrication Laboratories.

Fab Labs: la grande bidouille

Vous n’en avez jamais entendu parler ? Normal, le mouvement est encore underground. Créés il y a une dizaine d’années au Massachusetts Institute of Technology (MIT) par Neil Gershenfeld, un professeur de physique qui proposait un cours de prototypage rapide intitulé «comment fabriquer (à peu près) n’importe quoi», les Fab Labs sont les ateliers de fabrication communautaires de l’ère numérique. Utopies numériques. Demain, des usines dans nos salons, par Sabine Blanc. Se réapproprier les moyens de production : Karl Marx en rêvait, un chercheur du Massachusetts Institute of Technology (MIT) l’a fait.

Demain, des usines dans nos salons, par Sabine Blanc

En 1998, le physicien américain Neil Gershenfeld met en place un cours intitulé « Comment fabriquer (à peu près) n’importe quoi », comportant des séances sur la conception de prototypes pour aider les élèves à mener à bien leurs projets d’étude. Ils disposent pour cela de toute la panoplie des moyens de fabrication numérique, et en particulier des machines-outils assistées par ordinateur : imprimante 3D — c’est-à-dire une machine numérique qui, en appliquant des couches de plastique les unes sur les autres, transforme un fichier en un objet bien réel —, découpeuse laser capable de trancher le bois ou le fer, fraiseuse numérique, etc.

Les étudiants adorent, au point de revenir pendant leur temps libre traîner leurs baskets dans le laboratoire pour y concrétiser leurs envies. Créer plutôt que consommer. Les makers seront-ils les prochains maîtres du monde ? Après la Longue traîne (2006) et Free !

Les makers seront-ils les prochains maîtres du monde ?

Entrez dans l’économie du gratuit (2009), Chris Anderson revient nous narrer les tendances du futur dans Makers, La nouvelle révolution industrielle. Le Vinvinteur n°11 - Fablabs : nouvelle révolution industrielle ? Fab Lab : L’avant-garde de la nouvelle révolution industrielle. 112 pages, 14 euros Éditeur : FYP Éditions, collection "La fabrique des possibles" ISBN-13 : 978-2916571768 Après l’internet et le numérique qui ont bouleversé la distribution traditionnelle, quelque chose est en train d’arriver qui pourrait révolutionner la conception, l’industrie et la production : ce sont les fab labs.

Les fab labs sont des lieux de fabrication numérique ouverts qui regroupent un ensemble de machines à commande numérique. Ils permettent à chacun, quel que soit son niveau de connaissance préalable, de produire rapidement et à la demande presque tous les objets, même de haute technologie. Cet ouvrage pratique fournit une typologie complète des fab labs et autres lieux dédiés à la fabrication personnelle, tels que les hackerspaces et techshops. Lui, président, implantera-t-il des fab labs ? Ce matin, une réunion a eu lieu au cabinet de la ministre déléguée aux PME, à l’Innovation et à l’Économie numérique sur les fab labs. Une rencontre motivée par le passage du DG de TechShop, une chaine d’ateliers géants pour bricoleurs pointus américaine, la version lucrative des fab labs. Selon nos informations, des TechShops ouvriraient à Paris, Londres, Milan. Jean, nouvel utilisateur du Fac Lab, le fab lab de l'Université de Cergy basé à Gennevilliers, fabrique une sculpture en bois (inspiré d'une oeuvre de George W Hart) avec la découpe laser .

Le 6 décembre 2012. Bercy ouvre une aide aux Fab Labs pour encourager le DIY. Vidéo : Bercy ouvre une aide aux Fab Labs pour encourager le DIY Estimant que les Fab Labs sont au coeur d'un "changement de paradigme de notre système économique", avec une mise en valeur du partage des ressources et des savoirs, le Gouvernement a lancé mercredi un appel à projets visant à financer la création de nouveaux Fab Labs, ou l'amélioration d'ateliers existants.

"Oui, nous voulons des Fab Labs partout en France", avait assuré la ministre déléguée aux PME, à l'innovation et à l'économie numérique, Fleur Pellerin, dans un tweet en fin d'année dernière. Six mois plus tard, le Gouvernement vient de lancer un appel à projets dans le cadre d'une aide au développement des ateliers de fabrication numérique, qui améliorent le concept du "Do It Yourself" (DIY) vers un "faire ensemble", avec des outils perfectionnés mis à disposition de tous dans des ateliers ouverts.

"Un changement de paradigme de notre système économique" Les sites collaboratifs réclament le soutien de Bercy. Retour sur la conférence sur les Fablabs. Wurfing 13 FabLab. Illusoire émancipation par la technologie, par Johan Söderberg. Ce serait la révolution industrielle du XXIe siècle : ce qui devait auparavant être acheté en magasin pourrait désormais être fabriqué chez soi grâce à des outils comme une découpeuse laser, une imprimante 3D, une fraiseuse à commande numérique, etc. (1). Ces machines suivent toutes un même principe technologique : guider les mouvements d’un outil mécanique à l’aide d’un logiciel. Fablabs et hackerspaces. Bidouille, Makers, DIY & fablabs.