background preloader

FAB LAB

Facebook Twitter

Www.anis.asso.fr/IMG/pdf/fiche_fablab_-_anis-catalyst.pdf. Réaction au résultat de l’Appel à Projets “Aide au développement des ateliers de fabrication numérique” – Interfabs.fr. Le 25 juin de cette année, la Direction Générale de la Compétitivité de l’Industrie et des Services (DGCIS) lançait un appel à projets axé sur l’aide au développement des ateliers de fabrication numérique. Cet appel à projets avait pour objectif de financer jusqu’à 200.000 € l’équipement de projets d’ateliers de fabrication numérique, existants ou proches de leur ouverture, visant le développement économique des entreprises. Nous voulons souligner tout d’abord le très grand nombre de réponses à cet appel à projets (154 dossiers déposés, de 23 régions de France), qui a positivement surpris tout le monde. Cela montre bien que la question de la fabrication numérique personnelle n’est pas juste un effet de mode médiatique porté par quelques passionnés mais bien un mouvement de fond, aux formes, objectifs et mises en œuvre très variés.

Cela montre aussi que beaucoup de projets ne sont pas encore identifiés et connus dans nos réseaux. Ce sont donc 14 projets qui ont été retenus. Signataires. MakerSpaces - France - #Pokapok. "Nous aurions aimé sélectionner plus de 14 fablabs", regrette Arnaud Montebourg. C’est après une visite très attentive de l’école de design parisienne l’ENSCI-les Ateliers, qu’Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif et Fleur Pellerin, ministre déléguée aux PME, à l’Innovation et à l’Economie numérique, ont dévoilé les 14 projets de fablabs. Ces ateliers de fabrication numérique seront financés par "cœur de filière" (150 millions d’euros) du programme des investissements d’avenir. Une enveloppe spécifique de 15 millions d’euros étant prévue à cet effet. Même si, dans les dernières déclarations de Fleur Pellerin, les fablabs s’inscrivaient aussi dans l’enveloppe des 200 millions d’euros prévus pour le développement des écosystèmes numériques labellisé French Tech.

Et pour être cohérent avec la politique visant à favoriser les initiatives d’accélération de croissance des start-up innovantes, "le principal critère de sélection des projets des fablab a porté sur les actions prévues en direction des entreprises", a précisé Fleur Pellerin. Fablab, Hackerspace, Depuis quelques années, de nouveaux types d'ateliers collaboratifs émergent. Ils se retrouvent sous différentes appellations selon les points de vue ou la culture : hackerspaces, fablabs, medialabs, techshops. Ces termes ne regroupent cependant pas toujours la même réalité et sont parfois utilisés de façon approximative par le grand public alors qu'ils sont l'objet de discussion pointue chez leurs acteurs. Ainsi, bien que travaillant à des buts différents et différentes méthodes, ils ont tous en commun certaines caractéristiques. D'abord, ce sont des lieux centrés sur les questions techniques, construction d'objets à l'aide de machines inventées ou montées pour l'occasion.

Ils disposent donc souvent d'un équipement minimal acquis ou développé sur place constitué de machines à commandes numériques permettant la fabrication d'objet à partir de fichiers informatiques. Ces lieux se rassemblent sous l'appellation de "laboratoire de fabrication numérique collaboratif". Hackerspace/Makerspace. Sabine Blanc – Journaliste Web. Pour des espaces hybrides et partagés… — The French Tech Touch. Depuis longtemps, je préfère la définition d’”espace hybride et partagé” à celle de “tiers lieu” et je vais vous expliquer pourquoi.

Je sais bien que l’expression “tiers lieu” est devenu la référence, suite à la publication du sociologue Ray Oldenburg d’un ouvrage appelé “ The great good place “ destiné à conforter la stratégie marketing des StarBucks Coffees et qui, par viralité, s’est répandu parmi les chercheurs ou praticiens qui gravitent à la frontière de la vie des gens, du développement para public et des nouveaux modes de travail.

Je n’aime pas cette formule littéralement. Elle me paraît construite “en creux”, par défaut, dans une conceptualisation dénaturée, comme si après avoir organisé la ville de manière civilisée et rationnelle, il en restait un petit bout, sans affection ou destination, une sorte de jachère immobilière que l’on allait attribuer, in fine, à un ou des “tiers”, des autres, des différents, qui ne sont pas parties au contrat social, politique ou économique. Donc. Les modèles économiques des Tiers Lieux.

Toute structure peut faire rentrer de l'argent dans ses caisses de trois manières différentes. Primo, en proposant des produits, des services ou des solutions payantes à (certains de) ses publics. Ce sont les revenus tirés de ses activités propres. Secundo, des subventions publiques qu'une structure est capable d'aller chercher. Et troisièmement, des revenus issus des mécanismes de donations privées (que ce soit par des particuliers, des entreprises, des fondations, ...). Analysons à présent plus en détail ces trois modalités.

Interview de Christophe Sempels en septembre 2013 Ouvrir la vidéo dans un nouvel onglet Revenus issus de ses activités propres La voie la plus classique et la plus sécurisante pour bâtir un modèle de revenu solide, c'est de développer une offre de produits, de services ou de solutions qui puisse convaincre des bénéficiaires de payer pour y accéder et en profiter. La construction d'un revenu issu de ses activités peut se fonder sur différentes approches : Coworking : « Les Fab labs sont une incarnation physique du Web » Un Fab lab, c’est quoi ? F E : C’est un espace ouvert dans lequel on va retrouver des compétences, des connaissances, des machines et une communauté. Cela permet de développer des projets et de réaliser des prototypes physiques. Mais, à la pratique, on se rend compte qu’on est moins intéressé par la technique que par la rencontre des gens : c’est une incarnation physique de ce qu’a permis le Web.

Après avoir bidouillé derrière leur écran avec les blogs, le code HTML, le traitement de l’image, les gens quittent leur écran pour aller se rencontrer. Ils ont pris de l’assurance, une forme de pouvoir et se disent : « Ce qu’on a fait dans le numérique, faisons-le dans le monde physique. » Que représentent les Fab labs en France ? F E : Il existe une vingtaine de Fab labs dans l’Hexagone. À quel public sont destinés les Fab labs ? F E : Ils sont ouverts à tous. Combien ça coûte ?

F E : En général, les Fab labs affichent des prix très bas. Comment se financent ces lieux ? MaisQueRefaire? Appli6.hec.fr/amo/Public/Files/Docs/276_fr.pdf. FabLabs : ces nouveaux lieux de l'aventure humaine et technologique. "Fabriquer son futur: les nouvelles tendances de l'innovation numérique et sociale".

Qu'ont en commun les Fab Labs, le mouvement des "Makers", l'économie collaborative et le BoP? Bien plus que des buzz words, ces nouvelles tendances sont des lames de fond dans nos sociétés qui sont à rapprocher à bien des égards. Symptomatiques d'un mouvement global vers une nouvelle vision et pratique de l'innovation plus ouverte et inclusive, davantage ancrée dans l'écosystème et s'adressant au plus grand nombre, elles préfigurent des transformations profondes dans nos modèles économiques. Dans son livre Makers, Chris Anderson décrit l'avènement d'un nouveau monde industriel porté par les fab labs (Fabrication laboratory) ou "Makerspaces", ces espaces ouverts à tous pour réparer, prototyper, fabriquer tout type d'objet de l'artisanat traditionnel à l'électronique high-tech, avec des imprimantes 3D et des découpeuses laser. Des lieux pour "geeks"? Peut-être, encore. 1/ Des solutions alternatives 2/ Des espaces de partage et effets de "crowd"

How To Start A Hackerspace. November 12, 2012 AT 7:44 am Hi, I’m Eric Michaud. From the first time I visited a Hackerspace, I knew that I had to do everything I could to get Hackerspaces everywhere. I first experienced Hackerspace C-Base in Berlin, before there was an NYC Resistor, a Noisebridge, or a HacDC. I came back to the United States and found community with like minds – and then I co-founded Washington’s first Hackerspace HacDC and founded Chicago’s first Hackerspace, Pumping Station: One. Since then, I’ve been traveling full-time, fundraising for Hackerspaces with College of Lockpicking. This How To Start A Hackerspace guide is for you, for everyone who has felt like I have and wanted to have a space to hack, to find community, to learn, to break things, to make things and to have a place to do it.

Share this information widely, because we will have great hacks, hackers, and Hackerspaces when everyone can set up their own Hackerspaces. Now, let’s get started. Got that? Related. 4. Jeu « Crée ton FabLab  | «MEDIT moi un FabLab. Le 30 janvier 2013, nous nous rendons à la Forge des Possibles pour une après-midi de test de notre jeu avec des personnes qui ne sont pas familières de notre projet. C’est donc une totale découverte, qui nous permettra de mieux cibler ce qu’il nous faut encore améliorer avec de pouvoir finaliser le "Crée ton FabLab ! ". schéma du plateau de jeu utilisé lors de la session Au début du jeu, on nous annonce que celui-ci semble plutôt réaliste et correspond à la réalité des FabLabs (beaucoup de composants électroniques et de quincaillerie par exemple).

Les joueurs se révèlent très vite enthousiasmés par les projets : bons points pour nous et surtout grand soulagement ! Modèles de cartes, jetons et indicateur temps utilisé lors de la session La première partie se fini en 17 unités-semaine, c’est donc une partie gagnée en un peu plus de trois quart d’heure, ce qui correspond à ce que nous avions jusqu’alors envisagé. modèles de cartes Projet & Hasard utilisées au cours de la session. 3 jours autour de la Fabrication Numérique - Tu Imagines ? Construis ! Vers un design libre.

Christophe André est designer militant. Au cours de ses études en école d’ingénieur, on lui demande un jour de concevoir un objet ayant une durée de vie limitée. Cette confrontation à l’obsolescence programmée, au cœur du système de production, axera par la suite sa recherche artistique. Il quitte le monde des ingénieurs pour celui des Beaux-Arts, où il entame une réflexion sur l’autoproduction et ce nouveau mode de diffusion des objets : le “design libre”.

Une pratique et une pensée à contre-courant. Je me suis interrogé sur la conception des objets telle qu’elle prévaut dans notre société consumériste, et sur ce que j’aimerais qu’elle soit dans l’idéal. J’ai appris à forger. Pour lever cette abstraction, j’ai décidé de fabriquer les objets dont j’ai besoin plutôt que de les acheter. Production autonome, production hétéronome : un équilibre à atteindre Il n’y a pas d’opposition entre les modes de production hétéronome et autonome mais une complémentarité. Du consommateur au prosommateur. Entretien avec le hackerspace Osilab (laboratoire lillois militant) Vous trouverez dans la seconde partie de la dépêche un entretien avec le hackerspace Osilab (laboratoire lillois militant) : son histoire, ses activités et réalisations, ses particularités, ses projets, ses publics, etc. Quelle est l'histoire de l'Osilab ? Qui l'a créé ? Quelles étaient les premières activités/réalisations ?

Comment est-il géré, comment fonctionne-t-il ? L'Osilab est issu du milieu libriste et hacker lillois. Fin 2010, Charles a l'opportunité d'avoir un lieu à prêter. Toujours, à la fin du chantier les permanences reprennent (elles seront appelées Bar Bidouille au cours de 2012) et les scripts de gestion et de surveillance sont réécrits, améliorés. Le groupe démarre sous forme de collectif jusqu'à la fin du troisième trimestre 2012. On fonctionne avec un mélange d'autogestion et de doocratie. Il y a deux particularités au lieu et à l'association. L'Osilab a été victime d'un vol et d'un incendie criminel.

Quels sont les projets actuels et futurs d'Osilab ? Bernard Stiegler : « Nous entrons dans l’ère du travail contributif » Le mouvement des Makers entre dans une nouvelle ère. 29 jan 2013 Le monde de la bidouille se structure et se développe. Avec cela apparaissent différents modèles qui sont autant de possibilités d’évolution.

La seconde édition de Jardin numérique, début février à Rennes, témoignera de ces changements, à travers des conférences et… des ateliers bidouille. Nous sommes « à la fin de l’ère des pionniers et au début de l’expansion ». Voilà comment Hugues Aubin, du LabFab de Rennes, voit l’évolution du mouvement des « Makers » en France. Différents modèles, différentes cultures Cette « véritable explosion » d’après les termes de M. Pour arriver au même foisonnement que pour le web, tout dépendra cependant de « la proximité ou non de relais humains et techniques ». Une prise en compte du politique ? Côté entrepreneurs, « de nouveaux pans économiques vont émerger » selon Hugues Aubin, et avec eux « de nouveaux métiers ». Jardin numérique Billets similaires : Chômeuse, Rafaela apprend et bricole hi tech dans un fablab | Rue89 Eco. Rafaela parle de son arrivée au Fac-Lab de Gennevillliers Rafaela ne tient pas en place. Un café ? Un tour du propriétaire ? Elle passe de la couture à la gravure sur bois d’un tour de chaise, tout en continuant de vous parler de sa dernière trouvaille.

Aujourd’hui, c’est un puzzle à trois dimensions pour les enfants, et un sac de cuir inspiré de dessins japonais. La veille, à la découpeuse laser, elle a fini une boîte en bois où mettre son courrier. La boîte à lettres de Rafaela (Rafaela Ballerini) A l’entendre, elle a tout fait, partout. Bijoutière de formation, elle se sert de déchets électroniques, de bouts de métal et d’une solide maîtrise de la soudure pour fabriquer ses pièces. Mais la bijouterie est un monde impitoyable : après une période d’apprentissage de quatre ans, et la fin des avantages qui en découlent pour l’employeur, elle se retrouve au chômage. Rafaella Ballerini (Crédit photo : Jacob Cigainero) Mais aujourd’hui, Rafaela est à sa place. Bricolage 2.0 Les rouages du fablab. Accueil | LabFab Rennes - Projet de laboratoire de fabrication francophoneLabFab Rennes – Projet de laboratoire de fabrication francophone.

Glossaire. Un Fablab est un « laboratoire de fabrication. Le Labfab est le nom du Fablab de Rennes. L’un des objectifs du LabFab de Rennes est de documenter l’électronique libre en français, afin de la rendre accessible au plus grand nombre. Ce glossaire est là pour recenser et traduire les termes de l’électronique libre et de l’innovation ouverte. Ce glossaire est évolutif, n’hésitez pas à proposer des noms et des définitions en commentaire de la page. Atelier (WorkShop) : un atelier est une session de travail non figée au cours de laquelle les participants sont invités à partager, élaborer des projets, tester des projets innovants, développer de nouvelles idées… sous un format participatif et interactif.

Atelier de lancement (BootCamp) : dans la culture de l’électronique libre, un atelier de lancement (bootcamp) est un événement au cours duquel les personnes qui le souhaitent sont invitées à participer à la fabrication des machines outils, l’imprimante 3D par exemple.

Fablab bzh Bretagne

Portal:Labs. Fleur Pellerin : “Oui, nous voulons des #fablab partout en France” La ministre déléguée aux PME, à l’Innovation et à l’Économie numérique a confirmé hier d'un tweet que le gouvernement avait l'intention de développer en France le réseau des fab labs. La discussion en 140 caractères qui a suivi a permis de voir les différents acteurs qui se positionnent sur le très trendy créneau des fab labs. Hier soir, la ministre déléguée aux PME, à l’Innovation et à l’Économie numérique Fleur Pellerin a répondu à notre question posée en guise de titre au compte-rendu d’une récente table ronde sur les fab labs : “Lui, président, implantera-t-il des fab labs ?” Cette table ronde fermée, organisée par Aymeril Hoang, conseiller innovation et économie numérique, avaient réuni jeudi dernier une quarantaine de participants issus du ministère, de l’industrie, comme PSA ou SEB, et du microcosme des startups du numérique.

Abus de langage Il y a d’abord le monde du design. Sauf que là encore, le fab lab sera réservé aux adhérents du lieu. Visite au programme. La start-up bretonne Le Fabshop va distribuer Makerbot en France - Mécanique. Fab lab en bibliothèque : Exemples et mode d’emploi. Le Meuh Lab, ou comment la technique et le partage créent l'art et parfois l'utile - Actualité Roubaix. Fab Lab, la pharmacopée anti-crise.