background preloader

Exploration Mars

Facebook Twitter

Experience Curiosity. Ce que Curiosity a (vraiment) découvert dans le sol de Mars. C'est dans le sable du site de Rocknest que Curiosity a peut-être mis la main sur un élément intéressant.

Ce que Curiosity a (vraiment) découvert dans le sol de Mars

Rien de sensationnel, pas de martien, pas même l'ombre d'une trace de vie, mais un premier indice dans sa quête de molécules carbonées autres que le CO2 présent sur Mars, qui ne constitue pas, à lui seul, le socle d'une chimie complexe pouvant conduire à l'apparition de la vie. En analysant les dégagements gazeux obtenus en chauffant les échantillons de sol prélevés, l'outil SAM (Sample Analysis at Mars) a détecté du chlorométhane, qui, comme sa formule (CH3Cl) l'indique, contient bien du carbone. "Ces résultats semblent confirmer ce que l'on soupçonnait déjà depuis la mission Phoenix en 2008 (voire depuis Viking en 1976), à savoir la présence de perchlorates qui, en réagissant avec un composé carboné présent dans le sable, ont généré ce chlorométhane en faible quantité", explique Michel Cabane, coresponsable de l'instrument SAM.

Curiosity prouve l'existence d'un lac sur Mars. Le robot Curiosity, qui parcourt la surface de Mars depuis près d’un an et demi, vient d’apporter la preuve concrète de l’existence d’un lac sur la planète rouge.

Curiosity prouve l'existence d'un lac sur Mars

Aujourd’hui asséché, le lieu aurait bien hébergé une étendue d’eau et potentiellement de la vie, comme le prouve l’analyse des roches environnantes. Le système de forage et d’analyse de la roche du robot montre en effet que l’environnement contient des traces de carbone, d’hydrogène, d’oxygène, d’azote et de soufre. En outre, cette même roche fournirait « des conditions idéales pour une vie microbienne élémentaire » comme on peut en rencontrer sur Terre. Seul hic, les estimations indiquent que si une étendue d’eau s’est jamais trouvée à cet endroit, cela remonterait à quelque 3,6 milliards d’années, époque approximative à laquelle les premières traces de vie seraient également apparues sur Terre. Shutdown : Curiosity et les sondes de la Nasa ne sont pas impactés par le blocage. Nous vous révélions précédemment qu’un porte-parole avait annoncé le repos forcé de Curiosity à cause du shutdown.

Shutdown : Curiosity et les sondes de la Nasa ne sont pas impactés par le blocage

Or, il s’est précipité puisque les déclarations ne reflètent pas la réalité. Il continue donc sa mission et n’a pas été basculé en mode « Off ». Le blocage d’une partie des États-Unis n’a donc pas touché cette sonde qui continue d’arpenter Mars à la recherche de réponses concernant le passé de la planète rouge. Toutefois, la Nasa a réduit quelques activités qui ne sont pas jugées indispensables. La route de Curiosity jusqu'au mont Sharp, son objectif final. Les quelque huit kilomètres du terrain martien que doit parcourir le rover Curiosity afin d'atteindre les contreforts du mont Sharp. © Nasa, JPL/Caltech La route de Curiosity jusqu'au mont Sharp, son objectif final - 2 Photos La Nasa vient de diffuser l'itinéraire qui devrait amener Curiosity jusqu’aux contreforts du mont Sharp.

La route de Curiosity jusqu'au mont Sharp, son objectif final

Sans surprise, le rover évitera les dunes sombres qui ne rassurent guère la Nasa car on sait peu de choses sur leur composition et leur densité. Mount Sharp Panorama in White-Balanced Colors. › View raw version This mosaic of images from the Mast Camera (Mastcam) on NASA's Mars rover Curiosity shows Mount Sharp in a white-balanced color adjustment that makes the sky look overly blue but shows the terrain as if under Earth-like lighting.

Mount Sharp Panorama in White-Balanced Colors

White-balancing helps scientists recognize rock materials based on their experience looking at rocks on Earth. The Martian sky would look more of a butterscotch color to the human eye. Catalog Page for PIA16769. This mosaic of images from the Mast Camera (Mastcam) on NASA's Mars rover Curiosity shows Mount Sharp in raw color as recorded by the camera.

Catalog Page for PIA16769

Raw color shows the scene's colors as they would look in a typical smart-phone camera photo, before any adjustment. Mount Sharp, also called Aeolis Mons, is a layered mound in the center of Mars' Gale Crater, rising more than 3 miles (5 kilometers) above the crater floor, where Curiosity has been working since the rover's landing in August 2012. Lower slopes of Mount Sharp are the major destination for the mission, though the rover will first spend many more weeks around a location called "Yellowknife Bay," where it has found evidence of a past environment favorable for microbial life.

This mosaic was assembled from dozens of images from the 100-millimeter-focal-length telephoto lens camera mounted on the right side of the Mastcam instrument. A white-balanced version of the mosaic is available at PIA16768. Curiosity nous raconte l'atmosphère martienne. Une démonstration du spectromètre TLS effectuée sur Terre et avec un laser émettant dans le visible (alors que TLS travaille en infrarouge).

Curiosity nous raconte l'atmosphère martienne

Amazing Mars Photos: Curiosity Rover's 1st Martian Month. Curiosity découvre un étrange objet sur Mars. Au milieu des cailloux et grains de sable du sol de Mars, les caméras du robot américain ont repéré une anomalie, un objet qui n'a rien de naturel.

Curiosity découvre un étrange objet sur Mars

Avec ses reflets grisâtres et brillants, cet objet irrégulier de quelques centimètres de long ressemble fort à un fragment de matière plastique ! C'est d'ailleurs l'hypothèse privilégiée par les scientifiques de la mission de Curiosity : il s'agirait d'un morceau de protection qui se serait détaché du rover pour tomber dans le sable, juste devant les roues du robot. Plusieurs origines possiblesLa Nasa envisage également d'autres explications.

Ce fragment visiblement artificiel pourrait provenir du revêtement du bouclier thermique qui protégeait Curiosity pendant son entrée dans l'atmosphère martienne, le 6 août 2012. Celui-ci se serait échappé pendant la descente. Toutefois, il y avait très peu de chances pour que le robot, après un parcours de quelques centaines de mètres, tombe précisément sur l'un de ces éventuels fragments. Curiosity: "Nous sommes peut-être les seuls vrais martiens de l'espace" En quoi consiste la mission Curiosity? C'est une mission d'exploration à la surface de Mars, dont l'objectif scientifique principal est d'avancer sur une problématique très importante: comment une planète devient habitable? Pour l'instant nous n'avons que l'exemple de l'histoire de la Terre, qui est devenue habitable, puis habitée. Malheureusement, à cause de l'érosion, nous avons perdu les traces du passé de notre planète. Sur Mars, nous partons ainsi à la découverte de sa propre histoire et, au-delà, de celle de l'habitabilité des planètes en général.

Photos - Mars : Curiosity a trouvé des traces d'un ancien ruisseau. Avez-vous déjà partagé cet article?

Photos - Mars : Curiosity a trouvé des traces d'un ancien ruisseau

Curiosity a fini d'examiner sa première roche. La NASA a annoncé que le rover Curiosity actuellement sur Mars avait terminé d'examiner sa première roche.

Curiosity a fini d'examiner sa première roche

Il s'est servi de plusieurs de ses instruments pour en apprendre plus sur sa composition notamment. Les choses sérieuses commencent bien pour Curiosity ! Le 19 septembre dernier, le rover a en effet repéré une première roche à étudier et a ainsi réalisé une pause de plusieurs jours pour user de ses instruments sur elle. Une pause qui a pris fin en début de semaine, comme l'ont annoncé les équipes de la NASA indiquant que l'engin avait terminé l'étude de sa première roche baptisée "Jake Matijevic". Rover curiosity : news, photos, vidéos, membres. Sciences : Le site d'atterrissage de Curiosity remis en cause ? Les argiles martiennes que le rover de la Nasa va étudier pourraient s'être formées sans l'action d'eau liquide. Et si Curiosity n'avait pas atterri au bon endroit? Autrement dit, le cratère Gale, sur lequel le rover de la Nasa s'est posé comme une fleur le 6 août dernier, est-il le meilleur site pour rechercher d'éventuelles traces de vie passée, objectif numéro un de cette mission qui a coûté 2,5 milliards de dollars?

Cette question, pour le moins embarrassante, est dans toutes les têtes depuis la publication dimanche dans la revue Nature Geoscience d'une étude montrant que les argiles présentes à la surface de Mars, en particulier dans le cratère Gale et sur le mont Sharp que Curiosity devrait commencer à arpenter d'ici à la fin de l'année, ont pu se former sans l'action érosive de l'eau liquide. «Beaucoup de bruit pour pas grand-chose» Opération Mars : derniers tests cruciaux pour Curiosity. Curiosity espionné depuis l'espace. Le robot Curiosity a désormais parcouru, à la surface de Mars, le quart de la distance qui le sépare de son prochain objectif. Depuis l'espace, l'orbiteur Mars Reconnaissance Orbiter surveille sa progression. 109m parcourus Au 29e jour martien (sol), soit le 4 septembre 2012, Curiosity avait parcouru 109 m depuis son site d'atterrissage, baptisé Bradbury Landing.

La caméra Hirise de Mars Reconnaissance Orbiter a photographié les traces du rover sur le terrain poussiéreux du cratère Gale. Curiosity se dirige vers une zone géologique considérée comme très intéressante par les scientifiques. Mars : Curiosity à la conquête de l'Est ! Le robot Curiosity, qui s'est posé sur Mars le 6 août, a entamé son premier déplacement important à la surface de la "planète rouge" : il se pilote "magnifiquement bien" et devrait effectuer une série de travaux scientifiques dans les jours à venir, a dit la Nasa mercredi.

Le robot à 2,5 milliards de dollars doit se déplacer d'environ 400 mètres vers l'est, jusqu'à un lieu où il pourrait utiliser sa perceuse pour la première fois afin de forer le sol martien. Mardi, Curiosity s'est déplacé de 16 mètres, son troisième mouvement depuis son arrivée, celui-ci étant plus long que les deux premiers combinés. "Ce déplacement commence véritablement notre voyage vers notre première destination, Glenelg", a déclaré Arthur Amador, du Jet Propulsion Laboratory (JPL) de Pasadena, près de Los Angeles en Californie. Photos - Curiosity fait ses premiers pas sur Mars - Maxisciences. Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter Un tour de roue pour Curiosity, un grand pas pour l'humanité. Photo : Ce cliché montre le paysage perturbé de Mars au niveau du Mont Sharp que Curiosity va explorer (Crédits : NASA/JPL-Caltech/MSSS) - Maxisciences. Curiosity_Panorama8aout12_Full.jpg (JPEG Image, 1775×983 pixels) - Scaled (79%)

NASA's Mars Exploration Program (source images: NASA/JPL-Caltech) - 360º VR Panoramas by EDS Systems OÜ. Curiosity : première analyse et premier relevé de température - Maxisciences. Curiosity a enregistré sur Mars des températures supérieures à 0 degré - Sciences. Le robot Curiosity de la NASA qui s'est posé le 5 août sur Mars a relevé des températures supérieures à 0 degré Celsius dans le cratère de Gale, dont les paysages "ressemblent à l'Arizona" (ouest des Etats-Unis), ont annoncé vendredi les responsable du programme spatial.

John Grotzinger, scientifique de la mission à l'Institut de technologie de Californie (Caltech), à Pasadena, s'est félicité vendredi lors d'une conférence de presse que les scientifiques disposent à nouveau, avec Curiosity, d'une station météo sur Mars. "Je peux vous dire que la température maximum hier, à la surface de Mars près du robot, était supérieure" à 0°C, a déclaré M. Grotzinger, précisant que la mesure exacte était de "276 Kelvin", soit 2.85°C. "C'est un moment très important pour la science, car la dernière station météo de longue durée sur Mars remonte exactement à 30 ans", quand Viking 1 a cessé de communiquer avec la Terre, a-t-il ajouté. M. Source : AFP. Mars Exploration Program. Mars. Pourquoi la mission de Curiosity sur Mars est importante.

A la recherche de traces de vie passée, ce succès vital pour la Nasa confirme le leadership des Etats-Unis dans l'exploration spatiale. Après un voyage de 8 mois et demi et 567 millions de km parcourus, lundi 6 août 2012, à 7h32 heure française, le robot sur roues Curiosity s’est posé dans le cratère Gale sur Mars. L’explosion de joie dans la salle de contrôle du Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la Nasa à Pasadena (Californie) révèle à la fois l’importance de la mission pour l’agence spatiale européenne et sa difficulté particulière. D'après Curiosity, Mars a perdu la plupart de son atmosphère dans l'espace.

Curiosity : les radiations pourraient finalement empêcher tout vol habité vers Mars. INFORMATION : Si vous souhaitez la survie d'un web libre et gratuit, merci de désactiver votre bloqueur de publicité ou de nous mettre en liste blanche. Pour rappel, la publicité diffusée sur ce site est notre unique source de revenus permettant de vous proposer gratuitement ce contenu en finançant le salaire des journalistes.