background preloader

Evaluation et apprentissages

Facebook Twitter

Ressembler au professeur pour avoir de bonnes notes. Les 4M, pour en finir avec les mythes de la note... Motivés avec ou sans les notes ? (4/4) Nous avons vu précédemment certains ressorts positifs ou négatifs de la note selon son contexte. Alain Lieury et son équipe ont précisé cette théorie lors d’une expérience grandeur nature dans un collège. Faut-il noter les élèves ? Episode 1 : Complimentez, il en restera toujours quelque chose Episode 2 : Feedback et gommettes Episode 3 : Motivés, motivés Photo : Philippe Ibars L’enquête s’est déroulée en 2012 au Collège Louis Guilloux en Bretagne, sous l’instigation du principal, Loïc Fouillet, et de plusieurs professeurs de l’établissement. Figure 2 : Les élèves de 6e du collège où s’est déroulée l’expérience, sont à 84% motivés positivement Lorsqu’on sépare les scores des motivations selon les classes, « avec » ou « sans notes », on constate d’une façon générale que les résultats sont plutôt en faveur des notes en classe (Figure 3).

Figure 3 : Les notes sont plutôt favorables aux motivation positives et au Sentiment d’efficacité scolaire (SEP scolaire) Pour en savoir plus Sur la librairie. L’évaluation, plus juste et plus efficace : comment faire. Un livre pour faire évoluer les pratiques en terme d’évaluation des élèves. Entre retours d’expérience et analyse profonde du sujet, il offre une lecture stimulante et salutaire pour aborder cette question d’actualité difficile. Questions aux auteurs. Cette publication semble arriver à point nommé, alors que le ministre insiste sur l’importance d’une évaluation « positive », tout en étant très prudent sur un éventuel abandon de la notation chiffrée… Effectivement, il parait dans une actualité foisonnante : celle des déclarations ministérielles sur la nécessité d’une évaluation « positive », « bienveillante », avec la mise en place d’un groupe de travail national sur le sujet qui devra rendre des conclusions très rapidement, nous dit-on ; celle, aussi, du terrain, où on voit se multiplier les recherches d‘alternatives à un système de notation obsolète.

Vous insistez sur l’inefficacité du système traditionnel de notation. En êtes-vous si sûr ? Sur la librairie. Pourquoi les notes posent vraiment problèmes. Avec le lancement de la conférence nationale sur l’évaluation des élèves, le débat sur l’évaluation a été relancé.

Et souvent plutôt mal. Oui la notation pose problèmes ! Mais pas forcément ceux qu’on met le plus en avant. A en croire les journalistes, notre ministre et même quelques spécialistes, le principal problème posé par la note serait qu’elle suscite le découragement chez les élèves, voire qu’elle serait forcément malveillante. illustration de Marc Chalvin tirée de Laura Jaffré « Tout ce que vous pensez des profs et ce qu’ils pensent de vous » ed. La Martinière C’est évidemment plus facile de ne pas décourager en utilisant d’autres modèles d’évaluation mais ce n’est pas aussi évident que les raccourcis simplistes utilisés ici ou là le laissent croire.

D’une part, on peut très bien humilier un élève avec les points Lomer si on veut humilier. D’autre part, avant de les abandonner, nous avons utilisé les notes. Les vrais problèmes sont autres. « Kevin : 10,5. WordPress: