background preloader

Euthanasie et suicide assisté

Facebook Twitter

Sondage ifop sur l'euthanasie. Résumé du sondage de l'ifop sur la fin de vie. Législation sur l'euthanasie et le suicide assisté par pays. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Législation sur l'euthanasie et le suicide assisté par pays

La question de la place de l'euthanasie ou du suicide assisté dans la législation des différents pays est source de débats[1]. La plupart des pays les interdisent, avec des exceptions notables tellesque la Belgique, la Suisse, les Pays-Bas, le Luxembourg et certains États américains. Suicide Assiste. Association ULTIME LIBERTE. Débat public sur la fin de vie. Eugénisme. "Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique Définition de l'eugénisme Etymologie : du grec eu, bien et genos, naissance, genre, espèce, race.

Eugénisme

Sens 1. La conférence de citoyens préconise une 'légalisation du suicide médicalement assisté' La conférence de citoyens sur la fin de vie, mise en place à la demande de François Hollande, préconise "la légalisation du suicide médicalement assisté", mais avec des "nuances".

La conférence de citoyens préconise une 'légalisation du suicide médicalement assisté'

Euthanasie : elle concerne 6 décès sur 1.000 en France. L'euthanasie est légale dans certains pays, comme en Belgique, aux Pays-Bas ou au Luxembourg.

Euthanasie : elle concerne 6 décès sur 1.000 en France

En France, elle reste interdite mais est pourtant pratiquée. Quelques cas particuliers ont alimenté le débat dans l'Hexagone. © Phovoir Euthanasie : elle concerne 6 décès sur 1.000 en France - 2 Photos L’euthanasie, selon le Petit Robert, consiste en « l’usage de procédés qui permettent d’anticiper ou de provoquer la mort, pour abréger l’agonie d’un malade incurable ou lui épargner des souffrances extrêmes ». Illégale en France, elle est néanmoins pratiquée à un degré inconnu… jusqu’à aujourd’hui. Le travail rendu public par l’Ined a été mené auprès de médecins qui ont répondu sous couvert d’anonymat, et a pris en compte 5.000 décès survenus en 2010 en milieu hospitalier, à domicile et dans divers établissements médicosociaux.

Fin de vie : ni euthanasie, ni assistance au suicide selon le CCNE. La question de la fin de vie pose toujours question.

Fin de vie : ni euthanasie, ni assistance au suicide selon le CCNE

Faut-il laisser vivre ou faire mourir ? Le CCNE a tranché : il faut laisser mourir. © Jefferson Siow Wedding Photography, Flickr, cc by nc nd 2.0. Euthanasie. L’euthanasie désigne l’acte de faire mourir quelqu’un intentionnellement afin de lui éviter l’agonie, dans le cas où les souffrances des patients atteints de maladies incurables (cancer en phase terminale…) sont difficiles, voire impossibles à apaiser à l'aide des soins palliatifs.

Euthanasie

Suicide médicalement assisté: l’IFOP est pour. Douze feuillets.

Suicide médicalement assisté: l’IFOP est pour

C’est un document peu banal que l’on peut découvrir depuis peu sur le site du Comité national d’éthique (CCNE). A en-tête de l’Institut français d’opinion publique (IFOP) il s’agit de l’«avis citoyen», conclusion de la «Conférence de citoyens sur la fin de vie». C’est aussi le fruit d’une initiative du CCNE, institution que préside Jean-Claude Ameisen depuis octobre 2012, après sa désignation par François Hollande. Un engagement pris par François Hollande Depuis sa publication cet «avis citoyen» alimente une polémique: on accuse Jean-Claude Ameisen d’avoir organisé une opération visant au final à faciliter la traduction dans la loi de l’engagement pris par François Hollande candidat à l’élection présidentielle.

Publicité. Suicide médicalement assisté : je le pratique en Suisse, voici comment ça se passe. L'unité de soins palliatifs d'Argenteuil, dans le Val-d'Oise, le 22/07/13 (F.DUFOUR/AFP) Ma grand-mère m’avait demandé, alors que j’étais encore étudiant en médecine, de l’aider à rejoindre son défunt mari.

Suicide médicalement assisté : je le pratique en Suisse, voici comment ça se passe

Elle était atteinte d’une maladie dégénérative. Malgré les meilleurs soins à domicile ma grand-mère est morte dans une situation difficile, sous soins. J’étais trop jeune à l’époque et je n’ai pas pu aider cette grand-mère que j’adorais. Sa demande m’a fait beaucoup réfléchir. En 1986, j’ai adhéré à l’association Exit Suisse Romande pour le droit de mourir dans la dignité. Euthanasie et suicide assisté: quelle est la différence? Un avis en demi-teinte.

Euthanasie et suicide assisté: quelle est la différence?

La conférence de citoyens sur la fin de vie recommande, dans un avis rendu ce lundi, de légaliser le suicide médicalement assisté. Cette proposition constitue certes une grande avancée par rapport à la loi Leonetti actuellement en vigueur mais n'est pas aussi ambitieuse que le programme de François Hollande. Dans sa proposition 21, le candidat socialiste s'engageait à mettre en place une "assistance médicalisée pour terminer sa vie dans la dignité". Une manière, sans le dire, de se prononcer en faveur de la légalisation de l'euthanasie. Le président de la République suivra-t-il l'avis de cette commission consultative? EXIT A.D.M.D. SUISSE ROMANDE ASSOCIATION DR JEROME SOBEL MOURIR DANS LA DIGNITE GENEVE. Ethics manual fr. Euthanasie : Qu'est-ce que c'est ?

Euthanasie : Que dit précisément la loi Leonetti ? L'euthanasie dans l'Allemagne hitlérienne: le prélude de la «solution finale» L’Allemagne inaugure le 2 septembre 2014 à Berlin un monument consacré aux victimes des crimes d’euthanasie commis par le régime hitlérien.

L'euthanasie dans l'Allemagne hitlérienne: le prélude de la «solution finale»

Le programme d’euthanasie de ce dernier, qui entendait supprimer «des vies indignes d’être vécues», a fait plusieurs centaines de milliers de victimes : handicapés, malades mentaux, personnes âgées… Des massacres qui ont précédé et testé la «solution finale». Le 1er septembre 1939, Adolf Hitler signe un décret autorisant le lancement du programme T4 (abréviation renvoyant à l’adresse de l’organisation qui s’en occupe, installée au Tiergartenstrasse 4 à Berlin). L’opération est évidemment classée secret d’Etat. T4 étant un euphémisme, habituel chez les nazis, pour masquer la réalité d’un programme d’euthanasie, en clair l’extermination systématique des handicapés physiques et mentaux, enfants et adultes placés dans des institutions.

Adolf Hitler faisant le salut nazi en 1939, avec Rudolf Hess (qui fut présenté comme son dauphin) à sa droite. Euthanasie : Suicide assisté: mode d?emploi. Euthanasie: débat sur la fin de vie. Un Néerlandais souffrant d'alcoolisme chronique opte pour l'euthanasie "Quand Mark a réalisé qu'il avait besoin d'aide, qu'il avait besoin de parler à quelqu'un, il était déjà trop tard. L'étrange “suicide assisté” d'une femme triste de vieillir. Oriella Cazzanello avait 85 ans, elle était riche, et elle avait été fort belle. Si belle, si attachée à son style de vie très libre – rapporte ce site suisse – qu'elle avait choisi de ne pas avoir d'enfant. Elle supportait mal de vieillir. Elle s'offrait volontiers, à l'occasion, une escapade dans un spa et ses proches ne se sont pas inquiétés lorsque, fin janvier, ils n'arrivaient pas à la joindre. Mais l'absence s'est prolongée et ils ont fini par avertir la police de la disparition de leur parente.

Le suicide assisté.