background preloader

Étude de sdg

Facebook Twitter

Le travail du dimanche - Temps de travail. A SAVOIR Le fait de méconnaître les dispositions du code du travail relatives au repos hebdomadaire et au repos dominical est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la 5e classe.

Le travail du dimanche - Temps de travail

Les contraventions donnent lieu à autant d’amendes qu’il y a de salariés illégalement employés. Les peines sont aggravées en cas de récidive dans le délai d’un an. Le repos dominical est-il obligatoire ? Carrefour : «Le personnel n’en peut plus» La CFDT et la CGT appellent, vendredi, à une journée d’action dans les hypermarchés Carrefour pour protester contre la remise en cause d’acquis sociaux et le gel des salaires.

Carrefour : «Le personnel n’en peut plus»

Devant le supermarché Carrefour d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), une trentaine de grévistes, bien décidés à «faire respecter leur droit, en refusant de remplir les rayons du magasin», ont fait entendre leur voix. Bruno Danet, délégué syndical CGT du magasin, revient sur la dégradation des conditions de travail des salariés de l’enseigne. Qu’est-ce qui a déclenché la grogne des employés de Carrefour ? Suite aux négociations annuelles obligatoires (NAO), la direction a décidé, par le biais d’un accord signé par FO et la CFE-CGC, de repousser à 12 mois l’ancienneté nécessaire pour bénéficier des primes de vacances et de fin d’année, contre trois mois par le passé.

En fait, c’est une façon d’enlever les primes à bon nombre d’employés, car beaucoup ne signent que des CDD courts et vont donc être privés de primes. REPOS HEBDOMADAIRE - Cgt Carrefour Lattes. Accueil > Conge, Absences et repos > Repos hebdomadaire Principe Le salarié ne doit pas travailler plus de 6 jours par semaine et doit donc bénéficier d'une journée de repos hebdomadaire d'une durée minimale de 24 heures consécutives.

REPOS HEBDOMADAIRE - Cgt Carrefour Lattes

A ce repos hebdomadaire de 24 heures s'ajoute un repos quotidien de 11 heures consécutives : le repos hebdomadaire minimal est donc de 35 heures. Dans l'intérêt du salarié, la journée de repos lui est donnée le dimanche. Hyper 280. Conditions de travail : le combat de FO chez Carrefour Supply Chain - Force Ouvrière. Malgré un nombre élevé d’accidents du travail, une réorganisation imminente et la mise en place de nouvelles technologies, les élus du CHSCT de l’entrepôt d’Aire-sur-la-Lys (62) dénoncent l’absence de consultation par la direction. « Nous avons plus d’accidents du travail que dans le BTP, dénonce Christophe Grossier, secrétaire FO du comité d’entreprise, s’appuyant sur un rapport d’expertise rendu en 2013.

Conditions de travail : le combat de FO chez Carrefour Supply Chain - Force Ouvrière

Il faut imaginer beaucoup de personnes circulant dans le bruit et le froid et répondant à des instructions par casque vocal, elles se rentrent dedans. » Les 300 salariés de l’entrepôt et une centaine d’intérimaires, qui livrent en produits frais près de 500 petites et moyennes surfaces Carrefour du nord de la France, travaillent à flux tendu. Les conditions de travail risquent encore de se détériorer avec une réorganisation prévue à partir de juin sur ce site pilote.

Chez Carrefour, le positif est bien loin. Dans les sous-sols du Louvre, au cœur du centre commercial du Carrousel, s’est tenue hier l’assemblée générale des actionnaires des hypermarchés Carrefour, numéro deux mondial de la grande distribution.

Chez Carrefour, le positif est bien loin

Les petits actionnaires, souvent des personnes âgées, commencent à sortir et découvrent que des salariés se sont rassemblés devant l’entrée, à l’appel la CGT. « La plupart des actionnaires ont été assez hermétiques à nos revendications et nous avons tout entendu : des “Cassez-vous !” Ou “C’est vous, la CGT, qui faites plomber les boîtes !” Certains ont été plus compréhensifs, se sont intéressés à nos problèmes de salariés puis nous ont conseillé “de forcer l’entrée la prochaine fois” », expose Franck Gaulin, délégué syndical central CGT pour Carrefour hypermarchés. Ici, même les petits actionnaires ont des raisons d’être énervés.