background preloader

Etude de marché

Facebook Twitter

BILAN%20ECO_1er%20semestre%202014. BILAN%20ECO%202013%20PERSPECTIVES%202014.pdf. Franchise mode femme - Le marché du prêt à porter féminin. Franchise mode femme – quel est le marché du textile féminin et quelles sont ses principales caractéristiques ?

Franchise mode femme - Le marché du prêt à porter féminin

Franchise Mode femme – Le marché du prêt à porter féminin en chiffres Accéder à l’interview de Michel Haudost président de Karting Le marché du vêtement féminin représente 50% des sommes dépensées dans l’habillement et s’élevait à 10.9 milliards d’euros en 2013. Depuis 2007, le marché du prêt a porter à connu une crise sans précédent avec une baisse conjuguée des volumes et du chiffre d’affaire généré par les différents circuits de distribution de la filaire. Ainsi, sur la période 2007 2013, les dépenses d’habillement ont baissé de 11% (sources Fédération Française du prêt à porter Féminin). Le marché de la mode féminine ne déroge pas à ce constat de baisse avec un recul de 13.6% sur la période 2007-2013 (dont 0.7% en 2013).

Les femmes achètent moins de vêtements depuis 2000  Malgré une baisse des prix moyenne de 13%, elles achètent moins en volume.

Les femmes achètent moins de vêtements depuis 2000 

Les consommatrices avaient été prévenues: les prix des robes, tee-shirts et jeans devaient grimper en 2011, suite à la flambée du coton. Pour pouvoir s'acheter autant de vêtements, elles se tournent vers les enseignes premiers prix, observe l'Institut français de la mode (IFM). Lors des cinq premiers mois de l'année, les ventes de vêtements féminins (hors sous-vêtements) ont progressé de 0,5% en valeur sur un an. Hypermarchés et chaînes de périphérie (Kiabi, Gemo...) en profitent: leurs ventes ont progressé respectivement de 7,3% et 2%. Prêt-à-porter: les femmes dépensent-elles toujours plus que les hommes ? - 17 septembre 2014. En matière de garde-robe, les règles de grammaire sont à prendre avec des pincettes car l'adage "le masculin l'emporte" n'y fait pas loi.

Prêt-à-porter: les femmes dépensent-elles toujours plus que les hommes ? - 17 septembre 2014

Chaque année, la consommation de prêt-à-porter féminin en France dépasse celle du prêt-à-porter masculin de plus de 20% comme le montre le graphique ci-dessus, issu d'une étude de l'Institut Français de la Mode (IFM) à paraître en octobre. Un chiffre révélateur d'une tendance de fond. "Sur 100 euros dépensés dans des vêtements, un peu moins de 60 euros sont consommés par la femme, 30 euros par l’homme, et le reste par l'enfant", résume Lionel Guérin, directeur de la Fédération Française des Industries du Vêtement Masculin.

Les hommes ignorent la "fast fashion" L'explication? Autre facteur qui rentre probablement en compte: la réticence masculine à faire du shopping. L'écart se creuse. Nouvelle année noire attendue pour le prêt-à-porter en 2013 - L'Express L'Expansion. Prêt-à-porter, un marché aussi complexe que dynamique. Tous les experts sont formels : depuis plusieurs années, le marché du textile en franchise est loin d'être au top de sa forme.

Prêt-à-porter, un marché aussi complexe que dynamique

" La croissance en 2013 a été assez modeste, même si le bilan dans l'ensemble n'est pas si négatif comparé à d'autres secteurs, tels que les équipements de la maison ou l'alimentation, où les marges s'avèrent bien inférieures ", constate Chantal Zimmer, déléguée générale de la Fédération française de la franchise (FFF).

Ainsi, d'après la FFF, le marché a affiché en 2013 un chiffre d'affaires de 4,43 milliards d'euros (contre 4,39 milliards d'euros en 2012) dans un secteur global du prêt-à-porter évalué à environ 30 milliards d'euros, dominé par les indépendants multimarques et les succursales. En 2013, le nombre de franchises s'élève à 356 (contre 350 en 2012) et le nombre de points de ventes à 7 764 (contre 7 325 en 2012). Quid des concepts tendance ayant fait fureur au cours des dernières années ? Prêt-à-porter - l'actualité. Commerce de détail d’habillement Archives. Êtes-vous fait pour ce secteur d'activité ?

Commerce de détail d’habillement Archives

Compétences Qualification professionnelle Aptitudes commerciales Maîtrise de la gestion Spécificités Poids des investissements Importance de la qualité de l'emplacement Intensité de la concurrence Vie privée Niveau de rémunération Degré des contraintes horaires Facilité de remplacement Le secteur du commerce de détail de l’habillement est en perte de vitesse sous l’effet de la quasi stagnation de son chiffre d’affaires en volume et de sa très faible progression en valeur.

Les professionnels se trouvent mis à mal par une évolution profonde de la société : dans un contexte économique plus tendu, les clients portent désormais une attention très forte aux prix. En outre, si les chaînes spécialisées et les indépendants restent les deux principaux circuits de distribution (assurant les trois quarts des ventes), le secteur connaît des mutations structurelles contribuant à accentuer les difficultés. Tendances. L'IFM - IFM Paris. Franchise mode et prêt-à-porter femme / Marché de la mode et prêt à porter femme. BILAN%20ECONOMIQUE%202012.pdf.