background preloader

Retours d'expérience et constats

Facebook Twitter

Des enseignants qui font part de leur expérience du numérique en classe.
Retours d'expérience et constats à propos des élèves et de leur utilisation des outils numériques pour apprendre.

Sans titre. Ça y est, c’est le printemps.

sans titre

Et avec les jolies pâquerettes, les tablettes ont fleuri dans notre établissement. Pour l’instant, elles sont encore dans l’armoire aux étagères en mdf (non pas mdr) fermée à clef, dans un local fermé à clef et dans une salle d’ordis aux horaires d’ouverture variables. Alors la question se pose, c’est le début de l’enseignement mobile ou du prof démobilisé ? Et les collègues de me demander: « Toi aussi on t’a donné des tablettes ? Mais t’en fais quoi ? Les moins : Le poids : Faut les porter du rez-de-chaussée au 4e étage… j’utilise pour ce faire le cabas à courses de la concierge, c’est ça l’enseignement mobile, l’éducation on the go.

Le chargement : Faut les charger les tablettes HP, one by one, chargeur by chargeur… J’ai pas assez de prises. L’ouverture : Ah mince, une mini vis qui lâche, c’était pas prévu. L’utilisation Bon ça se connecte pas au domaine… Bon ben sortez du papier. Elle est où la formation ? Pas de formation miracle. Les plus : Je crée. Je fais voir. Quelques outils numériques dont je ne peux plus me passer. À la lumière de cette année scolaire qui s’achève, je me suis dit qu’il était grand temps de faire un bilan des outils numériques qui m’avaient été les plus utiles en tant qu’enseignant cette année. iDoceo : Les agendas papier n’ont jamais fait partie de mes outils naturels.

Quelques outils numériques dont je ne peux plus me passer

Pourtant, je suis très organisé, mais c’est principalement grâce à mon téléphone intelligent qui me sert de bloc note, d’agenda, de liste de tâches, de réveil matin et j’en passe. Néanmoins, un agenda de prof, c’est pas mal l’outil de consignation le plus important si on veut éviter de nager dans un chaos sans nom rendu à la mi-année. Plans de classe, rappels différents selon les groupes, consignations des résultats des élèves, organisation de l’horaire de 9 jours en fonction de semaines d’école de 5 jours… Sans un bon outil, on s’y perd et notre productivité en est inévitablement affectée. De plus, iDoceo permet de faire un suivi groupe par groupe et même élève par élève difficile à battre.

À découvrir : Pratiques pedagogiques by Aline Legrand on Prezi. LeWebPédagogiqueLeWebPédagogique. Se battre contre son câble VGA, sa télécommande, ses haut-parleurs, c’est le quotidien du prof de langues qui devient, à son insu, un champion et un accroc de la techno.

LeWebPédagogiqueLeWebPédagogique

Quand la choré ne prend pas, quand VLC plante, quand la vidéo reste muette, le site convoité sur « erreur 404 », on accuse la technique, et on appelle Guy, l’homme à tout faire à la rescousse. Sauf que pour la techno comme pour le reste dans l’enseignement, ce qui compte, c’est l’idée, et l’envie de la faire aboutir. Et il faut se battre encore contre les longues heures de cours à faire et à préparer, les tas de copies ou d’audio à corriger, les « j’ai plus envie », « je peux plus la voir cette classe » et « c’est quand qu’on mange ? » Voyons dans cette chronique des trucs qui marchent et qui réveilleraient une classe d’élèves catatoniques. Tout d’abord, même si je suis geek dans l’âme, l’utilisation des outils technologiques au-delà de leurs côtés attirants n’a que deux objectifs : amener les élèves à lire et à écrire.

ePortfolio de David Martel – Jeunes, technologies et enseignement : impressions après 5 ans d’enseignement. Je terminerai en juin ma cinquième année d’enseignement.

ePortfolio de David Martel – Jeunes, technologies et enseignement : impressions après 5 ans d’enseignement

[Yé! Je ne fais pas partie des statistiques d'abandon!] J’ai passé 2 ans comme enseignant de français et 3 en tant qu’enseignant d’initiation aux nouvelles technologies (en plus de PPO cette année). Comme autres tâches, on peut ajouter graphiste maison pour les publicités de l’école, webmestre pour le site de l’école, organisateur de voyage-échange et de niveau et encore plus! Vous allez dire « OUOI? On apprend également à utiliser les technologies pour collaborer et communiquer par divers moyens de présentation (dépliant, présentation multimédia, revue, film, etc.). Les jeunes sont nés avec les technologies, ils sont nécessairement bons. FAUX. Il y a presque plus de iPod par élève que d’effaces Presque VRAI. Certains élèves sont extrêmement compétents, d’autres le sont beaucoup moins VRAI.

Les élèves ne lisent plus leurs courriels… ou ont de la difficulté à le faire VRAI. VRAI. VRAI.