background preloader

Analyses d'oeuvres

Facebook Twitter

Blog de Jean-Michel MAGNIEZ » Schubert - Quatuor La Jeune Fille et la Mort » Blog Archive. Lundi 19 octobre 20092:13.

Blog de Jean-Michel MAGNIEZ » Schubert - Quatuor La Jeune Fille et la Mort » Blog Archive

Debussy : Jean-Marc Onkelinx - En avant la musique ! Je commençais un de mes nouveaux cours hier après-midi... avec d'emblée un premier bonheur, le constat d'une salle tout à fait remplie, plus moyen de placer un auditeur... et, moins amusant, la présence d'une liste d'attente déjà bien fournie pour remplacer d'éventuels désistements...Séance d'introduction, donc, pour expliquer la démarche d'un cours qui se veut différent de ceux que je donne par ailleurs.

debussy : Jean-Marc Onkelinx - En avant la musique !

Perspective chronologique de l'Histoire de la musique et mise en correspondance des différents paramètres qui donnent à l'artiste un milieu au sein duquel il s'exprime. À nous de comprendre ce mileu si nous voulons aller profondément dans l'oeuvre et y chercher ce fameux dénominateur commun que j'évoquais récemment dans le billet "Nouveau cours! ". En effet, la musique de Debussy (1860-1918) occupe une place toute particulière dans l’histoire de la musique. Souvent, trop souvent sans doute, la musique de Debussy a été comparée à l’impressionnisme. Monet, Cl. Ce qu'il faut vraiment écouter au moins une fois dans sa vie (7) : Anton Bruckner, 4e symphonie - The Djac Baweur attitude. (Branchez votre ordinateur sur votre chaîne hi-fi, ou mettez un casque - et poussez le volume À FOND) Écouter une symphonie de Bruckner, c'est un peu comme être au pied de l'Empire State Building, apercevoir le massif de l'Everest, manger un Apfelstrudel après un Frühstück saucisse/lardons/patate : massif est le mot qui vient immédiatement à l'esprit.

Ce qu'il faut vraiment écouter au moins une fois dans sa vie (7) : Anton Bruckner, 4e symphonie - The Djac Baweur attitude

La sensibilité française, éprise de Liberté, de Fraternité et de Camembert, est toujours un peu réticente dès qu'il s'agit de musique allemande de la seconde moitié du XIXe : c'est-à-dire que la puissance mise en branle dans une symphonie de Bruckner ou un opéra de Wagner s'incarne un peu trop facilement dans d'autres images de puissance de triste mémoire, et qui hantent notre inconscient collectif depuis certains évènements de la moitié du siècle précédent.

On connaît la plaisanterie de Woody Allen, qui résume exactement le problème : «quand j'entends du Wagner, j'ai envie d'envahir la Pologne». Bon, hé ben ça a pas marché, en fait. Dossiers pédagogiques - Espace enseignants / scolaire 2009. Enseignant © William Beaucardet Vous êtes enseignant de l’Éducation nationale ou en école de musique, éducateur spécialisé ou étudiant, la Cité de la musique vous propose plusieurs formules pour découvrir ses activités et pour préparer la venue de votre classe.

Dossiers pédagogiques - Espace enseignants / scolaire 2009

Saison 2013-14 Les réservations pour les activités scolaires se font uniquement par téléphone au 01 44 84 44 84 (du lundi au vendredi de 11h à 18h). Consulter les activités Calendrier d'ouverture des réservations Concerts et spectacles : réservations ouvertes dès le 25 avril 2013 Pratique musicale* et visite du Musée* d'octobre 2013 à février 2014 : réservations ouvertes dès le 25 avril 2013 Pratique musicale* et visite du Musée* de mars à juin 2014 : les réservations ouvrent le 3 décembre 2013. *pour les activités ponctuelles uniquement (hors réservations de cycles et projets spécifiques) Tous les cycles et les projets spécifiques peuvent être réservés dès le jeudi 25 avril 2013.

Citlif2. Konzertstück Op.86 Robert SCHUMANN. Robert Alexander Schumann Né à Zwickau (Saxe) le 8 juin 1810, commence l'étude du piano à 7 ans.

konzertstück Op.86 Robert SCHUMANN

Site d'éducation musicale – Montigny & Peltre - Cours de musique en collège. Mont Chauve. Retour à la page d'accueil retour doc 6 P Ecoutes dirigées Poème symphonique de Modeste Moussorgsky (1839-1881) révisé par Nicolaï Rimsky-Korsakov.

Mont Chauve

Histoire de l’œuvre Ce poème symphonique (= oeuvre musicale qui décrit une situation, un paysage, une histoire...) connut bien des vicissitudes. Primitivement, il devait faire partie d'une musique de scène: les sorcières. Moussorgsky modifia son oeuvre plusieurs fois pour essayer de l'adapter à différentes autres oeuvres. Finalement, c'est son ami Rimsky-Korsakov qui donna une forme définitive à cette oeuvre qui fut jouée pour la première fois en 1886. Le thème de l'histoire Cette page brillante et aux rythme heurtés raconte un congrès de sorcières célébrant le culte de Satan. Les thèmes musicaux I. 2. 3. 4. 5. Le klariscope: Wagneralgie, ringopathie, théoptose, wagnoplexie. Je crois que le parcours musical de tout un chacun passe par des lubies et des phases d'expérimentation.

Le klariscope: Wagneralgie, ringopathie, théoptose, wagnoplexie

J'en ai déjà plusieurs à mon actif : gamine, j'ai écouté d'une traite tous les 33-tours de la discothèque familiale , jusqu'à l'écoeurement. Les lubies peuvent adopter des formes variées, selon le patient : monopianomanie, boulezophilie, syndrôme de COE, etc, etc. J'étais persuadée de pouvoir échapper à la wagnerose (le personnage m'est assez antipathique) ainsi qu'à sa forme la plus aigüe, la ringite. Mais je ne savais pas à quelle point cette affection est contagieuse. Le virus a gentiment incubé quelques années, entretenu en douceur par les chroniquettes d'amis blogueurs.

Si, en me plongeant dans le Ring, je retrouve la jubilation qui s'empare de tout ado normalement constitué qui découvre Star Wars ou le Seigneur des Anneaux (ou n'importe quelle saga digne de ce nom), je réalise qu'il faut soigneusement se préparer. Il va falloir potasser sec.