background preloader

Economie circulaire

Facebook Twitter

- Déchets, gestion des déchets
- Cycle de vie des produits
- Obsolescence programmée, Repair Café
- Comment le numérique contribue à l’économie circulaire (applis…)

Comment en finir avec les déchets. Demain dans vos bagages #4 : 3 initiatives pour des plages propres. Vingt mille tonnes de déchets déversés dans un lac de Suzhou en Chine. Les centaines de mètres carrés d’ordures au premier plan font presque oublier la beauté des falaises se jetant dans le lac Tai.

Vingt mille tonnes de déchets déversés dans un lac de Suzhou en Chine

Les habitants de Suzhou ont eu la désagréable surprise de découvrir une gigantesque décharge illégale au bord d’un de leur lac, vendredi 1er juillet. La ville, située à 70 km à l’ouest de Shanghai, en Chine, est connue pour ses cours d’eau bucoliques qui lui ont valu le surnom de « Venise de l’Orient ». Le lac Tai est aussi l’une des principales ressources en eau potable de la ville. Le 1er juillet, la police a arrêté 8 bateaux qui s’apprêtaient à déverser 4 000 tonnes de déchets, principalement des gravats issus de chantiers et des déchets ménagers. Des photos diffusées dans les médias chinois montrent d’imposantes péniches dont la cargaison bombée est masquée par des bâches.

Les membres d’équipage ont tous été arrêtés. Des solutions contre l’obsolescence programmée. Obsolescence programmée : 1 an après, toujours des ratés. Afin de lutter contre les mécanismes d'obsolescence programmée, la France contraint désormais certains constructeurs à faire preuve de transparence.

Obsolescence programmée : 1 an après, toujours des ratés

Depuis le 1er mars 2015, la loi les oblige à indiquer à leurs clients des informations relatives à la durée de disponibilité des pièces détachées. Cet élément doit être fourni de manière « lisible et visible ». Un an après la mise en place de cette mesure, les observateurs constatent que les règles ne sont pas correctement appliquées par l'ensemble des professionnels.

Dans ce cadre, 60 Millions de consommateurs indique avoir rendu visite à 500 points de vente sur le territoire en ciblant les rayons lave-linge, aspirateurs, téléviseurs et cafetières. Au bilan, l'organisme juge que dans 60% des magasins visités, aucune mention relative à la durée des produits ou à la disponibilité de pièces détachées n'est visible. A défaut, la Répression des fraudes pourrait bien entamer des enquêtes. L'économie circulaire dépasse la problématique du recyclage. L'économie circulaire remet en cause les stratégies de volume historiques des recycleurs puisque, à moyen terme, elle réduit les déchets à traiter.

L'économie circulaire dépasse la problématique du recyclage

Elle bouleverse donc également le jeu concurrentiel en attirant des acteurs de tous horizons. Industriels, startups ou encore entreprises de l'économie sociale et solidaire viennent ainsi marcher sur les plates-bandes des recycleurs. Ces derniers ont laissé l'écosystème se construire sans eux, ou presque. De nouvelles activités à forte valeur ajoutée Dans ce contexte, pour être dans la boucle de l'économie circulaire, les recycleurs ont tout intérêt à devenir des conseillers matières. Jouer aussi le rôle de pivot de cet écosystème Les recycleurs ont aussi intérêt à jouer le rôle d'entreprise pivot de symbioses industrielles. Les vrais chiffres de l'obsolescence et de la culture du jetable. Suite de notre dossier spécial sur l’obsolescence et la durabilité des produits.

Les vrais chiffres de l'obsolescence et de la culture du jetable

Quels sont les vrais chiffres de la culture de l’obsolescence et du jetable ? Combien cela nous coûte ? Comme nous l’avons vu dans notre précédent article, l’obsolescence programmée existe bel et bien. Elle est une technique qui consiste à prévoir la durée de vie d’un produit afin de pousser le consommateur à en racheter. L’un des exemples les plus criants de cette technique est peut-être celui du Cartel de Phoebius, des fabricants d’ampoules qui se sont entendus pendant des décennies sur le nombre d’heures de fonctionnement d’une ampoule électrique avant d’être remplacée. 1 000 heures, pas plus. Obsolescence et durabilité des produits : la culture du jetable ? Cette pratique, si elle a pu se justifier économiquement lors de certaines grandes crises, est aujourd’hui de plus en plus difficile à tenir.

La cause de ce gaspillage à grande échelle ? Un coût économique et écologique.