background preloader

(détails techniques)

Facebook Twitter

Buttes autofertiles, terrasses. Les différentes techniques de culture pour un potager en permaculture - PermacultureLe chant des cerises. Comme nous le disions dans l’article sur nos débuts au potager, plusieurs techniques de cultures s’intègrent bien avec une conception en permaculture.

Les différentes techniques de culture pour un potager en permaculture - PermacultureLe chant des cerises

La technique la plus connue, souvent associée à la permaculture même, est celle consistant à créer des buttes, à pailler abondamment, et à faire pousser différents légumes ensembles. Mais cette solution est loin d’être passe-partout, car les buttes peuvent être un désavantage en sol sableux et en climat aride, puisque l’eau à tendance à ruisseler ou pénétrer trop profondément. Cette technique peut aussi être peu indiquée en sol tassé, si la hauteur de la butte n’est pas suffisante pour que le racines de légumes pénètrent bien. Enfin, si le sol est engorgé en matière organique, en rajouter sous forme de paillage, sans régler le problème sous-jacent (engorgement d’eau, terre froide, activité microbienne réduite), peut en fait accentuer le problème. Le choix entre ces deux méthodes dépend de multiples facteurs : Jardinage autofertile et permaculture. Culture sur buttes.

Droit aux buttes. Jardins en buttes à l'écocentre du périgord On les voit fleurir un peu partout, elles représentent une vraie révolution dans notre relation au sol et notre façon de cultiver.

Droit aux buttes

Symboles par excellence de l’agroécologie mais surtout de la permaculture (avec la poule), elles n’en sont pourtant qu’un élément parmi d’autres. Elles représentent l’antithèse du jardin à la papa : un espace riche et vivant, résistant à la sécheresse, à l’excès de pluie, un espace multidimensionnel extrêmement productif qui peut même être auto-fertile. L’observation et l’imitation de la Nature nous ouvre de nouvelles portes délivrées du travail du sol, des intrants chimiques et du pétrole, pour une agriculture non plate, non linéaire, vivante et qui crée de la fertilité. Explications. C’est Emilia Hazelipp qui semble avoir importé la culture sur butte en France. Mais quels sont les avantages de cette culture étrange qui demande pourtant un gros travail de mise en place? Tout d’abord, elle évite de se baisser. Cultures sur butte. Cultures sur butte Témoignages : Mes cultures en butte Voilà 6 ans que je pratique la culture en butte et je peux, après expérience, la conseiller à tous les jardiniers.

Cultures sur butte

Elle permet non seulement d'accroitre la surface cultivable - de près de 30% l'année de l'installation - grâce au monticule en forme de dôme, mais elle a de nombreux autres avantages. Elle permet tout d'abord d'utiliser tous les matériaux qui nous tombent sous la main tels que des fagots issus de la taille des arbres fruitiers, de l'herbe fauchée, de la paille, des feuilles mortes, du carton, du papier, des sacs, des trognons, etc. Comment réaliser une butte ? Pour couvrir les buttes, il faut se procurer de la bonne terre à ajouter à la terre extraite pour arriver à une couche d'au moins 25 cm d'épaisseur.

Au fond du fossé, on empile les matériaux les plus gros : les grosses branches provenant de la taille des arbres fruitiers. ALIMENTS & POTAGER (en pratique) Réseau-permaculture-BDP - Google Groupes. Cultures en transition - Bande-annonce. La spirale d'herbes aromatiques.

Les anglais, dont le climat humide ne favorise pas la culture des plantes aromatiques, ont inventé un parterre surélevé en spirale pour les cultiver dans n’importe quel jardin.

La spirale d'herbes aromatiques

La structure accumule la chaleur et tempère les variations de température. La pente crée un microclimat plus chaud que les alentours. La butte surélevée est bien drainée, même en terrain et climat humides. Cette spirale peut avoir de 2 m à 3,5 m de diamètre et de 0,80 à 1,20 m de hauteur au centre selon la place dont on dispose. Avec quelques aménagements supplémentaires, il est possible d’en faire un milieu très favorable aux insectes.

Matériel nécessaire bêche pelle transplantoir truelle de maçon pierres ou briques résistants au gel petit bassin ou film plastique étanche gravats grossiers compost sable ciment (seulement si maçonnerie) Réalisation de la forme Choisissez pour votre spirale un emplacement ensoleillé. Etalez une couche de sable circulaire (diamètre env. 3m) qui constituera le fond. Astuces. Réseau francophone de permaculture. Semences. Potager en carré, sur les toits, balcon, terrasse.