background preloader

E.M.N

Facebook Twitter

Quelles sont les composantes du diagnostic stratégique ? - Réviser le cours - Management des organisations. Le diagnostic stratégique est la première phase du processus stratégique.

Quelles sont les composantes du diagnostic stratégique ? - Réviser le cours - Management des organisations

Il va permettre à l'organisation, dans un premier temps (diagnostic interne), d'identifier ses atouts et ses faiblesses puis d'analyser les opportunités et les menaces de son environnement (diagnostic externe). Il est nécessaire pour formuler et mettre en œuvre les options stratégiques les plus pertinentes et les plus intéressantes pour l'organisation. 1. Le diagnostic stratégique interne Le diagnostic stratégique interne de l'organisation consiste à analyser ses ressources et ses compétences afin de mettre en évidence celles qui constituent des atouts (ses points forts) et celles qui représentent des faiblesses (ou points faibles). 1.1. Ressources matérielles Atouts : usine ultramoderne qui permet à l'entreprise de produire dans d'excellentes conditions.

Ressources financières Ressources humaines Ressources immatérielles 1.2. 2. Le diagnostic stratégique externe concerne l'environnement des organisations. 2.1. 2.2. Qui peut intégrer une école de commerce via les admissions parallèles. Le marché des écoles de commerce : comment le profit liquide l'enseignement. Ce qui compte alors n’est pas la qualité de la formation, l’intérêt pour leurs élèves.

Le marché des écoles de commerce : comment le profit liquide l'enseignement

Non c’est le chiffre d’affaire, le profit et la part de marché. Pour sûr que dans ce genre d’endroit, on n’enseigne guère les lois du profit et de l’exploitation de l’homme par l’homme du système capitaliste si bien décortiquées par Marx et ses successeurs ! Non, une école de commerce c’est d’abord là pour faire du profit. Pourquoi s’embarrasser des formations par les classes prépas (accessible à tous) et d’un concours (mode de recrutement le plus égalitariste) freins à une sélection d’une masse d’étudiants riches permettant de développer ce « marché » juteux. Alors que l’on peut recruter massivement…. à l’étranger. Il suffit de consulter les gazettes des milieux capitalistes autorisées (nombreux parmi les travailleurs, les militants politiques de gauche et les syndicalistes ne les lisent pas : c’est un tort, on y apprend plein de choses !).

Explosion des frais d’inscription des écoles de commerces. Le marketing des écoles de commerce. Les stratégies internationales des écoles de commerce françaises Quelles options stratégiques face à une concurrence globale ?

Le marketing des écoles de commerce

Les business schools françaises ont toujours autant de succès en France. Avec plus de 125 000 inscrits, les écoles de commerce ont toujours autant la cote auprès des étudiants français : leurs effectifs auront bondi de près de 40% depuis 2005, contre à peine 3% pour l’ensemble des établissements de l’enseignement supérieur. La forte croissance des effectifs et la bonne position des business schools françaises dans les classements internationaux tendent néanmoins à masquer la menace que représente la mondialisation galopante de l’enseignement supérieur, et notamment de la formation en management. L’international : un relais de croissance aujourd’hui stratégique Web L’analyse de Xerfi a identifié 3 grands pré́-requis nécessaires à la mise en place d’une stratégie d’attraction : - L’adaptation de la gamme à la demande internationale. Etendre sa gamme de programmes.

Etude écoles de commerce en France. Leur croissance récente s'est fondée sur l'augmentation massive du nombre d'étudiants et la hausse considérable des frais de scolarité.

Etude écoles de commerce en France

Cette politique du diplôme « haut de gamme » est aujourd'hui fragilisée. Les écoles de commerce sont obligées de repenser en profondeur leur modèle économique et organisationnel, pour diversifier leurs publics et offrir une promesse de valeur plus adaptée aux attentes des étudiants et des entreprises. Les universités émergentes au niveau international remettent en question la capacité des écoles françaises à attirer massivement des étudiants étrangers. Par ailleurs, les concurrents externes, comme les IAE ou les écoles d'ingénieurs, sont de plus en plus menaçants, car ils offrent un coût bien moindre pour une qualité de formation comparable ou supérieure. Enfin, la compétition entre les écoles de commerce s'accentue, notamment avec la montée en gamme des écoles appartenant à des groupes privés pluridisciplinaires. Le video report La synthèse exécutive.