background preloader

Dys&TICE

Facebook Twitter

Face à la dyslexie, penser aux TICE et à leur apport au service de la pédagogie. Jeudi 21 mai 2015. Par Sandra Matos La dyslexie est fréquemment observée à l’école. Ce trouble peut engendrer des difficultés importantes en termes d’apprentissages s’il n’est pas pris en charge suffisamment tôt. Comment alors mettre en oeuvre une pédagogie adaptée avec les TICE ? Différents outils spécifiques se sont développés tels que le Tableau Numérique interactif (TNI).

Anne Burel rend compte d’une expérimentation dans un collège en précisant notamment que le TNI facilite l’écriture et la lecture pour les élèves dyslexiques. Elle évoque l’une de ses fonctionnalités dont un logiciel de traitement de texte du TNI appelé « paper board » : « avec le paper board, il est possible de présenter le texte écrit plus gros avec peu de mots » et « d’extraire des mots du texte, les placer à droite du texte ; on travaille alors sur les champs lexicaux, les connotations à l’aide de mots isolés plus facilement repérables qu’insérés dans un long texte » (2014). Références Autres références. Mieux comprendre la dyslexie et la dysorthographie. « Lad ysl exie es tun trou bl espéci fiqued el’app renti ssaged ela lect ure. » Cette première phrase peut sembler ardue à lire. C’est malheureusement ce que ressentent les enfants atteints d’un trouble d’apprentissage.

Pour mieux comprendre cette problématique que vivent plusieurs élèves, ce dossier thématique propose des articles du RIRE, des recherches et des ressources sur la dyslexie et la dysorthographie. Toute l’information qu’offre ce dossier a été répertoriée sur la bibliothèque virtuelle du RIRE. Pour retrouver des informations similaires, utilisez les descripteurs suivants : #dyslexie, #trouble_apprentissage, #dysorthographie. Adapter l’enseignement aux apprenants dyslexiques : c’est possible ! Ces mots qui sont des maux (Le Devoir)« Le trouble d’apprentissage le plus connu est la dyslexie, une difficulté marquée à identifier les mots. »La dyslexie liée à un problème d’attention?

Thomas Hawk. Très belle infographie pour mieux connaître et comprendre la #dyspraxie #DYS #PAP #handicap. Impressionnant : ce que voit un dyslexique - 10 mars 2016. La dyslexie est un trouble spécifique et significatif de la lecture dont les symptômes sont assez connus : difficultés à identifier les lettres et les mots, à lire sans erreur et de manière fluide, etc. Mais parvenir à se faire une idée précise de ce que vivent au quotidien les dyslexiques placés face à un texte n'est pas un exercice aisé.

Aussi, des initiatives originales proposent parfois d'en offrir une expérience directe à ceux qui ne rencontrent pas de difficultés de lecture et d'écriture, comme ce designer qui avait dessiné une police d'écriture à même de rendre compte d'une expérience de dyslexie. Cette fois, c'est un développeur suédois, Victor Widell, qui a conçu sur son site Web une page proposant une expérience de ce type. Pour réaliser cette page, il a travaillé avec l'une de ses amies atteinte de dyslexie. "Elle m'a décrit son expérience de la lecture. La dyslexie, ou quand les lettres deviennent folles : Pas représentatif de toutes les dyslexies. L'iPad au service des élèves dyslexiques.

1. Open Dyslexic Une police de caractère open source, pensée pour les dyslexiques Open Dyslexic est une police de caractère OpenSource, spécialement pensée pour les personnes dyslexiques. La base des lettres est plus lourdes et les lettres qui peuvent poser problème sont dissociées (certaines courbes sont par exemple accentuées différement sur le "b" et le "p". Le projet évolue en fonction des retours d'utilisateurs. Cliquer sur "view product" Télécharger la version pour iOS Cliquer sur "Installer le profil" La police est disponible dans les apps ! 2. L'app "ABC Keyboard" (gratuite), ajoute un clavier iOS avec OpenDyslexic Un autre clavier existe, Dyslexic Key, mais il n'est pas disponible sur le store français. Comme pour ajouter n'importe quel clavier, tout se passe dans les réglages : Général -> Clavier -> Claviers -> Ajouter un clavier -> ABC Keyboard -> Autoriser un accès complet.

Ouvrir l'app puis dans la section "Font for keys", sélectionnez "Open Dyslexic". Le clavier est configuré. 3. Dysorthographie : les 4 types, les 3 signes et X solutions pour vous aider ! La dysorthographie est caractérisée par « un défaut d'assimilation important et durable des règles orthographiques ». Elle est une conséquence d’un autre trouble d’apprentissage, comme la dyslexie par exemple. Ce trouble de l'apprentissage de l'écrit est caractérisé par une baisse durable, ou par un retard significatif, des acquisitions en orthographe en comparaison avec les enfants du même âge. 4 types de difficultés dysorthographiques Elles résident dans la transcription et peuvent être classées en 4 catégories : Troubles de transcription phonologique L’enfant a des difficultés à traduire en graphèmes (mot écrit) le mot qu’il entend : Les signes qui peuvent alerter : L’enfant lit assez lentement, présente souvent une difficulté à identifier les mots (mauvaise segmentation du mot), à découper les mots dans une phrase.

Diagnostic et prises en charge possibles Diagnostic Le bilan orthophonique est recommandé. Prise en charge Organisme pour les dys. Le Cartable Fantastique : des outils pour adapter les exercices à la dyspraxie. Le Cartable Fantastique propose des outils numériques aux enseignants, afin d'aider les élèves dyspraxiques. Ils permettent d'adapter les exercices. © S.Kobold – Fotolia En 2009, Caroline Huron, chercheuse en sciences cognitives à l’INSERM, imagine avec une enseignante de CE1, un projet pour adapter les ressources scolaires aux élèves dyspraxiques.

La dyspraxie est un trouble de la coordination, de la programmation et de l’automatisation des gestes volontaires, générant fatigue ou incapacité à exécuter des doubles tâches, comme écrire et écouter. “Lors de mes travaux de recherche sur ce handicap, j’ai constaté que les enfants qui en souffrent ont un quotidien scolaire très douloureux”, se souvient la chercheuse. Dans le cadre de son projet, baptisé “Le cartable fantastique de Manon”, Caroline Huron adapte alors, quotidiennement, les exercices et les leçons de Manon, en classe ordinaire de CE1. Le « cartable fantastique » de Manon “L’aventure s’est poursuivie en CE2, puis CM1 et CM2.