background preloader

Floriane

Facebook Twitter

« Face à un fusil, que peut-on faire ? » - La guerre et la militarisation du secteur minier dans l’est du Congo. 1. Résumé « Nous sommes leur viande, leurs animaux. On n'a rien à dire. »Un creuseur de Shabunda (Sud-Kivu), 28 juillet 2008 La militarisation de l'activité minière dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC) contribue à perpétuer un conflit armé qui déchire le pays depuis plus de douze ans. Dans de nombreuses régions des provinces du Nord et du Sud-Kivu, ce sont des groupes armés et l'armée nationale congolaise qui contrôlent le commerce de la cassitérite (minerai d'étain), de l'or, du colombotantale (coltan), de la wolframite (source de tungstène) et d'autres minerais.

Du fait de l'absence de réglementation du secteur minier dans l'est de la RDC, de l'effondrement de l'ordre public et des ravages de la guerre, ces groupes bénéficient d'un accès illimité aux minerais et ont réussi à établir des réseaux commerciaux lucratifs. Les profits issus de ce pillage permettent à certains des groupes armés les plus violents de survivre. Pour lire le rapport complet, prière de clique ICI. Du sang dans nos portables : Blood in the mobile (Arte) Auteur : – 3 mars 2011 Du sang dans nos portables Titre original : Blood in the mobile (Allemagne, 2010, 52mn) WDR / Arte Date de première diffusion: Mer., 9. févr. 2011, 22h41 Comme des dizaines de millions d’utilisateurs dans le monde, le cinéaste Frank Poulsen possède un mobile Nokia. Or, il a entendu dire que le commerce du coltan, un métal rare qui entre dans la composition des téléphones portables et que les fabricants achètent à prix d’or, est au coeur de la guerre en République Démocratique du Congo, l’un des conflits les plus meurtriers depuis la Seconde Guerre mondiale avec plus de 5 millions de morts.

Il veut en avoir le coeur net. Et l’enquête de Poulsen sur le terrain est édifiante : il découvre entre autres dans la plus grande mine du Kivu des enfants qui, sous le contrôle de groupes armés, passent des journées entières dans des galeries étroites et extraient le minerai radioactif à mains nues. Du sang dans nos portables : Blood in the mobile 3/4.

Etats-Unis: Une loi limite le commerce de minerais de RDC | Congo Planète. Barack Obama a remporté une victoire législative cette semaine à Washington, en obtenant l’adoption de sa réforme du système financier et bancaire américain. Au détour de la loi de réforme, se trouve une disposition qui concerne l’Afrique, et plus précisément, l’industrie minière en République Démocratique du Congo. La loi de réforme du secteur financier adoptée par le Congrès jeudi soir fait plus de 2300 pages. A côté de mesures ayant trait aux géants américains de la banque et au renforcement de la protection des emprunteurs américains, figure cette mesure. Déposée par un sénateur républicain, soutenue par deux dirigeants de la majorité démocrate ainsi que par plusieurs organisations de défense des droits de l’Homme, cette mesure sera paraphée indirectement par Barack Obama cette semaine, quand le président américain signera la loi de reforme financière.

AFRIQUE/R.D. CONGO - Les réserves de coltan et d’autres minéraux qui alimentent la guerre au Sud et au Nord Kivu sont stratégiques. Fiche_CH_Vincent_HELLUY_def. Ministery of Mining - Congo Kinshasa. Patrons allemands partisans d’une guerre des matières premières | Indymedia.be. Raf Custers07 mei 2006 – 20:23 L’Allemagne doit assurer son acheminement en matières premières stratégiques, au besoin en s’aidant de moyens militaires. C’est ce qu’a expliqué fin mars, à Berlin, Karl-Heinz Dörner, président de la Task Force allemande chargée des matières premières.

Dörner y est allé d’un premier briefing sur la stratégie générale allemande à ce propos, stratégie qu’il veut opérationnelle pour mars 2007. Ces stratèges siègent au sein de la Task Force de Dörner. La réunion de fin mars a surtout examiné la question de savoir comment l’Allemagne pouvait assurer l’acheminement de « matières premières en quantités suffisantes, de bonne qualité et à des prix intéressants ». Pour l’instant, l’Allemagne reprend la direction de l’EUFOR-RDC, les forces militaires de l’Union européenne pour le Congo, opérationnelles au début mai. Cela concorde parfaitement avec les intérêts et desiderata des patrons de l’industrie allemande.