background preloader

Fukushima, 1 an après

Facebook Twitter

Fukushima, un an après : "Nous sommes tous des japonais" Un an après la catastrophe de Fukushima, les conséquences ne sont toujours pas tirées.

Fukushima, un an après : "Nous sommes tous des japonais"

Le nucléaire continue de diviser. Docs ad Hoc : Fukushima, une population sacrifiée. Les documentaires offrent une autre appréhension du monde qui nous entoure et portent un regard différent sur la vie politique et ses acteurs. Documentaire inédit écrit et réalisé par David Zavaglia (52’) - 2012. Coproduction LCPAn / Scientifilms Vendredi 11 mars 2011. 14h46 heure locale.

Le Japon vient d’être touché par l’une des catastrophes naturelles les plus terribles de son histoire. Depuis, l’archipel vit avec une épée de Damoclès audessus de lui : celle de la centrale de Fukushima qui ne peut être réparée et qui continue de fuir… Des images inédites de Fukushima. Des images d'apocalypse, reflets d'un événement qui demandera quarante ans de travaux – avec des moyens qu'il reste à inventer – pour déblayer et démanteler les lieux.

Des images inédites de Fukushima

Tepco (Tokyo Electric Power Company) publie 2 145 clichés inédits du premier mois qui a suivi l'accident nucléaire de Fukushima. Ouvriers en combinaisons intégrales incrédules devant des bâtiments fracassés et inondés, salles de contrôle dévastées et autres scènes de désolation: ces images dévoilées par la compagnie d'électricité gérant la centrale de Fukushima révèlent des vues prises aux pires moments, entre les 15 mars et 11 avril 2011, dans le complexe atomique dévasté par le séisme et le tsunami du 11 mars. Japon : Juste hallucinant, la centrale de Fukushima sera reconstruite « Quartier Didot – Porte de Vanves. 2 jan Le premier ministre japonais Shinzo Abe a visité la centrale nucléaire accidentée de Fukushima et a déclaré que les travaux de démantèlement de la centrale auraient pour effet sa reconstruction.

Japon : Juste hallucinant, la centrale de Fukushima sera reconstruite « Quartier Didot – Porte de Vanves

Quelque 1 000 ouvriers sont mobilisés sur le site. Après l’accident de la centrale de Fukushima en 2011 le gouvernement japonais a décidé de renoncer à l’énergie nucléaire. Pourtant le nouveau gouvernement s’est déclaré prêt à revoir les projets du cabinet précédent. (…) Sources from french.ruvr.ru et relayé par SOS-planete Notes d’administrateur : Certainement pour rendre hommage à tous les disparus et à toutes les personnes qui vont vivre (?!) N’oublions pas non plus qu’à Fukushima des centaines de milliers de personnes vivent toujours sur des territoires fortement contaminés.

Japon : nouvel an à Fukushima. Fukushima plant situation 'volatile,' a year after cold shutdown declared. La fissure, Japon 9 mois après. Hydrogen concentration of reactor1 still keeps increasing. Posted by Mochizuki on December 9th, 2012 · 2 Comments On 12/8/2012, Fukushima Diary reported increasing hydrogen concentration at reactor1. [Link] Farm Sunctuary 希望の牧場〜ふくしま〜 Official BLOG: 斑点牛. 「(こんな症状は)みたことがない」 と吉沢 希望の牧場にいる牛は約380頭 内10頭弱に同様の症状がみられる 獣医師の診断は、真菌症 菌の同定はできていない 一体、何なのか?

Farm Sunctuary 希望の牧場〜ふくしま〜 Official BLOG: 斑点牛

原発事故から1年半の間 浪江で牧草を食み、地下水を飲み続けた牛に 被ばくによる影響と断定できる症状はいまのところみられない だが、、 「みたことがない」斑点牛について 私たちは詳しい検査を求める 国による 被ばく牛の積極的な調査研究を強く強く求める ■当牧場は福島第一原発から約14キロの距離にある大きな地図で見る ■現在の地上1メートルの空間線量は毎時約3~5マイクロシーベルト 「24H放射線測定システム」 Slow progress containing problems at Fukushima, new ones arise. Retenir les leçons de Fukushima. Une série de rapports a été publiée sur la catastrophe de Fukushima, tous plus accablants les uns que les autres.

Retenir les leçons de Fukushima

Commandés par le Gouvernement, le parlement, les agences de régulation … Ces rapports d’experts s’accordent tous sur un point : la crise a été une catastrophe d’origine humaine, qui aurait pu être évitée. © Jeremy Sutton-Hibbert/Greenpeace Le mythe de la sûreté nucléaire Le dernier rapport en date a été publié le 23 juillet dernier. Comme le rapport précédent, il dénonce la sous-estimation des risques et la gestion calamiteuse de la catastrophe. L’état des réacteurs demeurant préoccupant, le comité a donc demandé l’autorisation de poursuivre son travail d’enquête… Scandales et révélations se succèdent On apprenait la semaine dernière que les ouvriers de Fukushima ont été “invités” à truquer leurs dosimètres par l’entreprise Build-Up, sous traitant de Tepco. La catastrophe de Fukushima: Tout sur les conséquences aujourd'hui. Avec le temps, puisqu’on n’en parle presque plus, on pourrait penser que la crise nucléaire est terminée.

La catastrophe de Fukushima: Tout sur les conséquences aujourd'hui

Oui, la crise spectaculaire, avec ses explosions, ses émanations gigantesques, ses déplacements de population, est terminée. Mais la crise nucléaire est maintenant permanente au Japon. Difficile de faire une synthèse. Car cette catastrophe n’aura sans doute pas de fin. Voici plutôt quelques aspects actuels de cette crise nucléaire permanente, abordée par thèmes. Nouvelles sur l’ex-centrale de Fukushima Daiichi Unité 1 Le scénario du pire est confirmé : il y a eu meltdown et rupture de confinement.

Depuis qu’il avait été mis sous tente par Tepco, le réacteur 1 ne faisait plus trop parler de lui. Fukushima Nuclear Crisis Update for July 20th – July 23rd, 2012. Docs ad Hoc : Fukushima, une population sacrifiée. Japan Government Covers Up Children’s Radiation Doses, Again. In a long list of bad actions by the Nuclear Emergency Response Headquarters, that has been in charge of radiation dose information, yet another cover up has come out.

Japan Government Covers Up Children’s Radiation Doses, Again

The government announced the levels to be “zero” but the National Institute of Radiological Sciences (NIRS) says that is not the case. “The government measured the hourly thyroid doses of 1,080 children under 16 years old in Fukushima Prefecture from March 24 to 30 last year, shortly after a disaster began to unfold at the Fukushima No. 1 nuclear power plant on March 11. Five months later, the government’s Nuclear Emergency Response Headquarters told the parents of 55 percent of the children that they had zero internal thyroid doses, which included doses below the detection limit of the testing equipment.

A team of researchers led by Toshikazu Suzuki, a section head at the NIRS Research Center for Radiation Emergency Medicine, conducted an independent study of the same measurement data. Fukushima’s kids treated as nuclear workers. All the children of Fukushima City that had their urine samples tested at ACRO’s laboratory were contaminated with radioactive fallout from the nuclear accident located approximately 60 km away. EVACUATE FUKUSHIMA 福島の子供を守れ. Fukushima kids cop 'lifetime' radiation dose. Updated Thu 12 Jul 2012, 2:42pm AEST A Japanese study has found some children who live near the Fukushima nuclear plant have received "lifetime" doses of radiation to their thyroid glands.

A team from Japan's Institute of Radiological Sciences used government data to measure the internal radiation exposure of more than 1,000 Fukushima children. Fukushima: bientôt une belle apocalypse? The Fukushima Story is about People. The Reactors are the means, not the consequence. This is a call for papers studying the Fukushima impacts from the perspective of Radiological Social Work and Public Health.

The Fukushima Story is about People. The Reactors are the means, not the consequence.

It took a decade or more for the United States government to admit it’s nuclear emissions in the 1950s killed flocks of sheep. It has never clearly admitted to causing people harm. Many families in the United States must be, I think, exhausted from fighting their own government. Will it be the same in Japan in 10, 20 30 years time? All over the world the story of people affected by nuclear pollution is the same. Denial. It will be the same this time unless the people affected in Japan band together and tell their human stories. This is just my opinion. Like this: Like Loading... Download : The Fukushima Nuclear Accident Independent Investigation Commission Exec. Summary. On the Cesium Road.

Fukushima, un futur sans avenir. 11 juin 2012 | 0 commentaire(s) | vu 881 fois Alors que les médias continuent de faire l’impasse sur la situation au Japon, la situation continue inexorablement à se dégrader, et les jours qui viennent pourraient se montrer décisifs. C’est le que des journalistes japonais de la chaine « » lors de l’émission « » ont révélé l’importance de la dégradation de la situation. C’est toujours la piscine du qui pose le plus de problèmes. Installée à au dessus du sol, contenant neufs, ou usagés, pour un poids total de , elle a été dégradée par les explosions et les incendies qui ont eu lieu le et elle contient beaucoup plus de combustibles qu’il ne le faudrait. Fukushima, retour en zone rouge. Fallout from Fukushima: One Year After. Le Japon en voie de dénucléarisation.

Chaine Humaine contre le nucléaire le 11 mars 2012, filmé par Christo Miche. Nuke crisis far from under control as TEPCO's 'inadequate predictions' continue. Une chaîne humaine géante dimanche pour sortir du nucléaire. Les organisateurs, coordonnés par le réseau Sortir du nucléaire, espèrent mobiliser des milliers de personnes sur plus de 200 kilomètres dans la région la plus nucléarisée d'Europe.

Une chaîne humaine géante dimanche pour sortir du nucléaire

Plus de 60 parkings tout au long du trajet doivent servir de lieux de rendez-vous avant la mise en place finale de la chaîne. À quelques semaines de l'élection présidentielle, les mouvements espèrent que la mobilisation pèsera dans le débat. La candidate d'Europe Ecologie-Les Verts Eva Joly, est attendue sur place, de même que l'écologiste Corinne Lepage, candidate de CAP21. 'Sortir du nucléaire, c'est possible ! ' Fukushima, un an après: «Le faible recul de la croissance est quasiment miraculeux» Les experts craignaient le pire après le séisme, le tsunami et enfin la catastrophe de Fukushima du 11 mars.

Fukushima, un an après: «Le faible recul de la croissance est quasiment miraculeux»

Finalement le choc économique aura été plus faible que la faillite de la banque d’affaires américaine Lehman Brothers en 2008. 20 Minutes fait le point sur la situation de l’Archipel, un an après, avec Evelyne Dourille-Feer, économiste au Centre français d'étude et de recherche en économie internationale (Cepii). Quels ont été les impacts sur l’économie japonaise de cette série de catastrophes? Il y a eu un choc sur la croissance japonaise. Un an après, le Japon rend hommage aux victimes de Fukushima. Le Japon a rendu hommage dimanche aux milliers de victimes du séisme et du tsunami qui ont ravagé il y a un an les côtes nord-est de l'archipel, provoquant la plus grave catastrophe nucléaire au monde depuis un quart de siècle. Dans les villes et villages dévastés, les proches des quelque 19.000 morts et disparus se sont recueillis dans le chagrin et la douleur, au cours de cérémonies improvisées sur les lieux de la tragédie.

Dans la majeure partie du pays, la vie s'est figée à 14h46, pour une minute de silence à l'instant précis où un violent séisme de magnitude 9 survenu dans l'océan Pacifique a secoué le nord-est de l'archipel le 11 mars 2011, déclenchant des vagues de plusieurs dizaines de mètres sur la côte. Des cloches et des sirènes ont retenti un peu partout dans le pays pour appeler la population au recueillement. 11 03 11 FUKUSHIMA. Le 12 mars 2012 - 17h50, par Jean-Claude Capt L’énergie nucléaire c’est l’enfant de la guerre froide donc de la course aux armements, Les Etat-Unis ayant ouvert le "bal" l’Union Soviétique se devait de suivre afin de tenir ses capacités économiques et défensives en équilibre constant.

Par conséquent les partis Communistes des nations de l’Ouest ne pouvaient pas contester le nucléaire d’out qu’il vienne sans se contredirent. Et en France notamment ils ont soutenus politiquement les développements de cette industrie, ceci au nom de l’indépendance énergétique, et c’est De Gaule qui en fut ravis, gagnant à sa cause des alliés inattendu, il prenait ainsi une revanche qui était à contre courant de ses alliés Anglo-Saxons qui le méprisaient, en mettant la France au niveau de l’Angleterre qui elle avait déjà la bombe atomique. Le 12 mars 2012 - 17h02, par Jean-Claude Capt le 11 mars 2012 - 21h28, par Philippe les oligarchies françaises nous mentent également. Une chaîne humaine contre le nucléaire entre Lyon et Avignon. Plusieurs dizaines de cars venus d' Allemagne , de Suisse , de Belgique et de toute la France ont déferlé sur le site depuis la fin de la matinée.

Selon les organisateurs, la chaîne a rassemblé 60 000 personnes. Sur l'ensemble du parcours, avec 5 200 personnes dans le Rhône, 4 500 en Isère, 16 000 dans la Drôme et 5 600 dans le Vaucluse, selon un communiqué de la préfecture de la Drôme publié dimanche soir. Arrivée peu après 15 h en Ardèche, Eva Joly , la candidate d' EELV à la présidentielle, s'est mêlée à la chaîne humaine, en face de la centrale nucléaire de Cruas, au côté de ses porte-parole, l'eurodéputé José Bové et Dominique Voynet, et du sénateur Jean-Vincent Placé. Quelques mètres plus loin, Philippe Poutou , candidat du Nouveau parti anticapitaliste ( NPA ) à l'Elysée, a également pris place parmi les participants. Avec ses 14 réacteurs, la vallée du Rhône est en effet la région la plus nucléarisée d'Europe. , a ajouté M me Joly.

Photos - En images : le Japon, un an après la catastrophe. Fukushima, un an après: «Les cancers de la thyroïde mettent au moins cinq ans à apparaître» Quelques années d’angoisse s’annoncent pour les Japonais exposés, de près ou de loin, à la radioactivité. Après la catastrophe de Fukushima, les éléments radioactifs qui se sont propagés dans l’atmosphère ont mis en danger la population, qui a ensuite cohabité avec les dépôts qui se sont formés dans les sols.

Sans compter les doses radioactives qui ont pu être absorbées via les aliments et qui n’ont pas été prises en compte par l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) qui a présenté, fin février, un bilan sanitaire de la catastrophe. Un suivi médical pendant trente ans Selon les données de l’IRSN, une dose efficace de 10 millisievert (mSv) aurait pu être reçue jusqu’à 40km au sud de la centrale de Fukushima pendant la période de rejets, quelques jours après le tsunami. C’est déjà dix fois plus que la dose maximale admissible en France, et les émissions régulières de petites doses de radioactivité pendant les mois qui ont suivi n’ont pas été comptabilisées. Fukushima: Quel souvenir gardez-vous de la catastrophe? La comparaison est triste. Mais nous sommes sûrement nombreux à nous remémorer, à l’image du 11 septembre 2011, ce que nous faisions au moment où le tsunami a dévasté les côtes japonaises.

Au bureau, devant notre ordinateur, ou le soir à la télévision, nous avons tous suivi jour après jour, les terribles rebondissements qui secouaient le Japon. >> Quel souvenir gardez-vous de la catastrophe japonaise? Le pire séisme de l’histoire? Les terribles images du tsunami? One year on, Chiba Prefecture faces mountain of problems including incinerator ash. Life getting worse for many Fukushima residents: Mainichi poll.

Un an après l’accident de Fukushima, Eva Joly compare le nucléaire à la roulette russe. La candidate d’Europe Écologie-Les Verts (EELV) a dressé tout à l’heure le bilan de l’accident nucléaire de Fukushima (Japon), qui justifie selon elle de renoncer définitivement à l’atome. François Hollande entend poursuivre le chantier du réacteur EPR de Flamanville (Manche) et semble avoir lâché du lest au lobby de l’atome ces dernières semaines, réitérant tout juste sa volonté de fermer la centrale de Fessenheim (Haut-Rhin) – et aucune autre – d’ici 2017. Dans ces conditions, disons-le tout net, l’accord qu’ont scellé le Parti socialiste et Europe Écologie-Les Verts (EELV) s’apparente à un peu glorieux échange de bons procédés politiques.

Car de leur côté, les écologistes gardent le cap, et ils en sont persuadés : la France peut et doit sortir du nucléaire d’ici vingt ans. « Il y a six balles dans le barillet, et tous les dix ans, vous appuyez sur la détente » « C’est l’image du revolver. . « Le lobby nucléaire a fonctionné comme un tank écrasant le peuple »

Fukushima, un an après: L'environnement victime d'une contamination chronique. Fukushima, un an après: Un traumatisme sans précédent pour la population japonaise. Fukushima, un an après: Des cancers en sourdine? Fukushima, un an après : sortir du nucléaire, un impératif pour l’avenir de notre pays. N'oublions pas Fukushima. THE GREY ZONE. International - Shadowlands. Fukushima nuclear disaster - Japan.