Discours

Facebook Twitter
State of the union 2012: full transcript of President Obama's speech | World news Remarks of President Barack Obama – As Prepared for Delivery"An America Built to Last" Mr Speaker, Mr Vice President, members of Congress, distinguished guests, and fellow Americans: Last month, I went to Andrews Air Force Base and welcomed home some of our last troops to serve in Iraq. Together, we offered a final, proud salute to the colors under which more than a million of our fellow citizens fought – and several thousand gave their lives. We gather tonight knowing that this generation of heroes has made theUnited States safer and more respected around the world. State of the union 2012: full transcript of President Obama's speech | World news
A response to the state of the union address, from the West Wing president | Jed Bartlet | Comment is free A response to the state of the union address, from the West Wing president | Jed Bartlet | Comment is free • After watching last night's state of the union speech, we began to wonder what the great president Jed Bartlet from the television programme The West Wing would have to say about the debate. Unfortunately, the former president and Nobel prize winner for economics is fictional, and therefore generally unable to comment on such matters. However, we did discover an in-character account for the president (and several other West Wing characters) on Twitter, and asked the author of the account to draft a response. This is what he wrote: The state of the union is one of anger.
Conseil Constitutionnel - Tables analytiques Chaque décision du Conseil constitutionnel est analysée par le secrétariat général qui rédige des abstrats, c'est-à-dire des résumés de chaque point jugé par une décision donnée. Ce résumé vient alimenter un document général ordonné selon un plan de classement thématique. Ce document, appelé « tables », présente ainsi toute la jurisprudence de façon synthétique et accessible par thème. Tables analytiques 1959-2013 (Document pdf de 18 Mo, nous vous conseillons de l'enregistrer sur votre poste : cliquer droit sur le lien, puis "enregistrer la cible du lien" - Voir aussi la vidéo "Mode d'emploi du site du Conseil constitutionnel", chapitre "Les tables analytiques") Tables analytiques de 2013 (au 31 octobre) Conseil Constitutionnel - Tables analytiques
Commémoration de la Nakba du 10 mai 1981 sur Radio Brave Patrie Commémoration de la Nakba du 10 mai 1981 sur Radio Brave Patrie Une génération plus tard, la France souffre encore des turpitudes mitterrandiennes dans tous les domaines : mœurs, sécurité, économie, culture... Malgré les titanesques efforts déployés depuis 2002, la plupart des spécialistes estiment que les plaies béantes du règne socialiste ne seront pas refermées avant la fin du second mandat de M. Sarkozy. Plus jamais ça !
La canonisation libérale de Tocqueville: Amazon.fr: Claire Le Strat, Willy Pelletier Le " retour " de Tocqueville est souvent salué comme l'expression du renouveau du débat démocratique en France. Pris comme équivalent fonctionnel de Marx, Tocqueville a été fait monument, prophète libéral de la modernité. Il n'est pas question dans ce livre d'apprécier le libéralisme de Tocqueville, ni ses qualités de sociologue ou d'historien. il s'agit de décrire les opérations dont procède son succès public. La canonisation libérale de Tocqueville: Amazon.fr: Claire Le Strat, Willy Pelletier
Magnifique discours à l'Assemblée sur la contre-réforme des retraites 28/10/2010, 21:59 | Par JoëlMartin en réponse au commentaire de nike le 28/10/2010 à 19:25 Et hop ! Voici le petit couplet anti PS par l'anti-PS de service, aujourd'hui "Nik", qui dit une chose fausse : le PS ne s'opposerait pas farouchement à cette loi. Magnifique discours à l'Assemblée sur la contre-réforme des retraites
Monsieur le Président, je refuse votre diplôme
Ils veulent du mal à Nicolas Sarkozy, actualité Société : Le Point

«Chacun sait»... rien (ou les ravages de la rhétorique)

«Chacun sait»... rien (ou les ravages de la rhétorique) C’est une ficelle bien connue des psychologues sociaux et des profs de marketing: qui veut faire ingurgiter un anaconda à autrui, doit d’abord lui faire avaler une couleuvre (une petite, puis une grosse, puis un cobra, un boa constrictor, etc.). La technique repose sur cette règle simple: si j’entends une proposition dont l’intensité d’aberration est n («entendre» au sens de: considérer que je puis la prendre au sérieux, éventuellement la discuter, et tenir son énonciateur pour un interlocuteur possible), je suis prêt à entendre une nouvelle proposition dont ce degré sera n+a (a étant 3, ou 4, etc., variant selon les sociétés et l’échelle de mesure). Donc, à force de couleuvres toutes plus aberrantes l’une que l’autre (n+2a, n+3a, etc.), on sera préparé à entendre cet énoncé de degré n+10a qui est tel que, quelques temps auparavant, on n’aurait jamais imaginé qu’il fût possible de le proférer sérieusement.
Discours prononcé lors du transfert des cendres d’Alexandre Dumas au Panthéon 30 novembre 2002 Alexandre DUMAS ! Avec vous, c’est l'enfance, ses heures de lecture savourées en secret, l’émotion, la passion, l'aventure, le panache qui entrent au Panthéon. Discours prononcé lors du transfert des cendres d’Alexandre Duma Discours prononcé lors du transfert des cendres d’Alexandre Duma
histoire