background preloader

Défendre les arts au primaire

Facebook Twitter

«Les acteurs doivent changer» Au cours des derniers mois, trois experts ont été mandatés afin d'examiner la situation à la maison d'enseignement secondaire afin de déposer des recommandations dans le but de rétablir un meilleur climat de travail.

«Les acteurs doivent changer»

Selon les informations obtenues par Le Quotidien, Evelyn Kedl, Jean-Pierre Brun et Jean-Guy Ménard, les experts, ont rencontré les dirigeants de la Commission scolaire de La Jonquière et du Syndicat de l'enseignement de Jonquière afin de livrer le fruit de leur analyse. Ils ont déposé quatre recommandations. Dans un document signé conjointement, la CS de La Jonquière et le syndicat ont fait parvenir le document, anonymisé, au personnel de la polyvalente. Il faut savoir que le climat a été très tendu au cours des derniers mois entre la direction de l'école secondaire, dont la directrice Esther Simard, et le personnel.

Il a notamment été question de harcèlement. Mais cela n'a pas semblé porter ses fruits, car une firme externe a été mandatée afin d'analyser la situation. Moins d'heures de musique pour les élèves de l'école primaire de Notre-Dame-du-Portage. Les cours de musique seront retirés du programme scolaire des élèves de 3e année jusqu’à la 6e année, à l’école primaire de Notre-Dame-du-Portage.

Moins d'heures de musique pour les élèves de l'école primaire de Notre-Dame-du-Portage

Elles seront également réduites à l’école Les Pèlerins de Saint-André. Le titulaire de la Chaire de recherche du Canada en musique et apprentissage de l’Université Laval, Jonathan Bolduc, a dénoncé sévèrement cette décision dans un billet diffusé vendredi dans un quotidien montréalais, La Presse. Il souligne que bon nombre d’études ont démontré que la musique dynamise un ensemble d’opérations cognitives nécessaires à l'apprentissage des autres matières. Les nouveaux horaires au coeur d'un conflit dans une commission scolaire de la Montérégie. Un texte de Marie-France Bélanger La Commission scolaire des Hautes-Rivières veut modifier les horaires pour les adapter au cycle de sommeil des jeunes et améliorer leur taux de réussite, qui est l'un des plus bas dans la province.

Les nouveaux horaires au coeur d'un conflit dans une commission scolaire de la Montérégie

Au primaire, les horaires seront étalés sur 10 jours plutôt que sur 6, et comprendront, l'an prochain, 5 périodes de 60 minutes plutôt que 6 périodes de 50 minutes quotidiennement, comme c'est le cas présentement. La présidente de la commission scolaire, Andrée Bouchard, explique qu’il s’agit d’une formule qui est loin d’être unique. « À notre connaissance, il y a au moins 22 commissions scolaires qui ont une grille horaire de 10 jours avec des périodes de 60 minutes », dit-elle. Une protection contre l'école fourre-tout. Le régime pédagogique étant ainsi fait, l'enseignement des matières qui y figurent est obligatoire.

Une protection contre l'école fourre-tout

Cependant, le temps qui lui est consacré dans l'horaire, lui, est à la discrétion du conseil d'établissement. Parce que nous ne devons pas perdre de vue la vision globale des matières enseignées et l'atteinte des objectifs inhérents aux programmes, il est devenu essentiel de prescrire un temps minimum d'enseignement de toutes les matières obligatoires afin de leur offrir une protection contre la tendance de l'école fourre-tout ou encore de l'école à la carte découlant de l'abondance des projets particuliers. Que ce soit la toute nouvelle mesure pour bouger une heure par jour, le cours d'éducation financière ou celui d'éducation à la sexualité, le projet d'école orientante ou tout autre mandat surprise à venir, il y a toujours des contenus et des programmes qui s'ajoutent sans que le Ministère planifie de les revoir dans leur ensemble.

Fausses notes dans quelques commissions scolaires. Il faut accorder une place importante à l’enseignement de la musique Jonathan BolducTitulaire de la Chaire de recherche du Canada en musique et apprentissages* La Finlande, la Suisse et le Japon sont trois pays reconnus pour la qualité de leur système éducatif.

Fausses notes dans quelques commissions scolaires

Ils font de la musique l’un des piliers de leur programme pédagogique. Ici, au Québec, la place accordée à l’éducation musicale ne cesse de se détériorer. La situation est alarmante. À quoi sert le Régime pédagogique? Au moment où l’on s’apprête à modifier par voie de règlement le Régime pédagogique de l’enseignement secondaire, notamment pour y introduire, dès l’automne 2017, un cours obligatoire d’Éducation financière de deux unités (50 heures), plusieurs questions se posent sur le caractère contraignant du Régime pédagogique qui régit l’enseignement des diverses matières dans les écoles du Québec.

À quoi sert le Régime pédagogique?

À notre avis, il en va de la crédibilité même de nos programmes nationaux d’éducation et nous incitons le ministre à profiter de cette modification des grilles-matières, pour y introduire des balises favorisant le respect du nombre minimal d’heures prévu pour toutes les matières concernées. Le débat sur la pertinence de ces deux cours intervient au terme d’un long processus de réflexion sur la nécessité de donner aux jeunes une littératie financière, mais également une solide introduction historique au monde actuel. Quelle marge de manoeuvre ? Fixer des objectifs À quoi sert le Régime pédagogique ? Fonctionnement. L’article 61 prévoit que « le quorum aux séances du conseil d’établissement est de la majorité de ses membres en poste, dont la moitié des représentants des parents. » Les règles relatives au quorum s’appliquent indépendamment du nombre de membres présents.

Fonctionnement

Les « membres en poste » sont ceux qui ont été élus ou nommés pour former le conseil d’établissement, qu’ils aient le droit de vote ou non.La « moitié des représentants des parents » se calcule à partir du nombre de représentants des parents qui siègent au conseil d’établissement. Ainsi, deux éléments doivent être vérifiés pour constater le quorum d’une séance : le nombre de parents présents et le total des présences. Exemple : Soit un conseil d’établissement de vingt membres répartis comme suit (en supposant que tous les groupes ont élu leurs représentants) : huit parents, huit membres du personnel de l’école, deux élèves et deux membres de la communauté.

À la rencontre, douze membres sont présents, dont cinq parents. Reconnaissance travail enseignants diaporama 2003 05. Infographie des commissions scolaires - Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ) Commissions scolaires - Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ) Pour être au courant des nouvelles offres d'emploi dès qu'elles sont mises en ligne...

Commissions scolaires - Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ)

Abonnez-vous au fil RSS Carrières>>> Un système public d’éducation efficace. Recul de l'éducation physique dans les écoles québécoises. Recul de l'éducation physique dans les écoles québécoises Mise à jour le jeudi 26 août 2004 à 21 h 21 Alors que les Jeux d'Athènes battent leur plein, le débat est relancé sur le sous-financement des activités sportives au pays.

Recul de l'éducation physique dans les écoles québécoises

Les enseignants du Québec en éducation physique dénoncent le peu d'heures consacrées à leur matière et aux activités sportives dans les écoles. Ces dernières années, les ressources et le nombre d'heures de cours allouées par les commissions scolaires et les directions d'écoles à l'éducation physique ont en effet accusé un net recul, et ce, à tous les niveaux scolaires. Le ministre Reid très préoccupé par la situation.

L'apprentissage d'une langue seconde - Liaison - Université de Sherbrooke - Vol. 40 - No 12. «Une langue seconde ne s'apprend pas uniquement à l'école» — Lynn Thomas.

L'apprentissage d'une langue seconde - Liaison - Université de Sherbrooke - Vol. 40 - No 12

Hill Strategies. FHOSQ musique etudes bienfaits. INVITATION BLEU. FHOSQ FAMEQ Final. Fédération des harmonies et orchestres symphoniques du Québec » La musique et ses applications scientifiques. La FHOSQ, en collaboration avec la FAMEQ, est fière de présenter une étude sur les bienfaits de l’enseignement et de la pratique de la musique. Étude complète (cliquez sur l’image pour télécharger l’étude complète) Feuillet pour les professeurs (cliquez pour le lien imprimable) Un magnífico corto para reflexionar sobre la vida - Notas - La Bioguía. Instruction0405. Le Palmarès des écoles du Journal: le top 5 de chaque région.

Voici la liste des cinq meilleures écoles publiques et des cinq meilleures écoles privées de chaque région, en fonction de la cote (sur 10) que l’Institut Fraser leur a accordée. À lire aussi: Les gars encore moins forts que les filles Notez toutefois que, dans un souci de publier des données significatives, nous avons choisi cette année de présenter un seul top 5 dans les régions comptant moins de 4 écoles privées. Les écoles privées sont précédées de la mention (Pr) dans les tableaux. Palmarès des écoles primaires publiques 2015. Palmarès des écoles primaires publiques 2015. Anglais intensif: des professeurs désertent les classes de sixième année. Christian Cloutier, qui enseigne la sixième année à l'école Saint-Jean-Baptiste, est catégorique. Lorsque l'anglais intensif sera enseigné en sixième année, il cédera sa place.

«Moi, c'est certain que je quitte. Assemblée houleuse à la commission scolaire des Hautes-Rivières. Les écoles de Saint-Césaire, Ange-Gardien, Saint-Paul-d'Abbotsford, Sainte-Brigide-d'Iberville et Rougemont fonctionnent déjà de cette façon, tout comme « plus de 80 % des commissions scolaires de la province », a indiqué la présidente Andrée Bouchard. À la rentrée de 2017, donc, toutes les écoles primaires des Hautes-Rivières commenceront à 8 h et les écoles secondaires, à 9 h.

Selon la commission scolaire, ce changement a « plus d'avantages que d'inconvénients » et bénéficiera aux adolescents qui manquent fréquemment de sommeil. Mais pour les parents dont les enfants sont inscrits à un programme de sport-études et membres d'une fédération sportive, la modification est inquiétante. En vertu des règles chez les fédérations de patinage artistique, karaté, natation et gymnastique, les écoles perdent leur accréditation si les heures d'entraînement se terminent après 16 h 30. « Mon rêve, c'est d'aller aux Jeux olympiques, a dit l'adolescent à l'assemblée.

Spécialistes. Banc public. 15 novembre 2016 Émission 33 Épisode Complet Chanter pour mieux communiquer, être vieux et rester jeune, Jean-Noé Landry gardien de la démocratie Guylaine rencontre le rappeur Dramatik. Bienfaits de la musique. Bibliothèque virtuelle Les arts à l'école, à quoi ça sert ? Chaque discipline artistique possède un langage, des règles, des principes et des outils qui lui sont propres. Chacune est aussi une manière particulière de se connaître soi-même, d’entrer en relation avec les autres et d’interagir avec l’environnement. Au-delà de leur spécificité disciplinaire, cependant, l’art dramatique, les arts plastiques, la danse et la musique présentent certaines caractéristiques communes.

Ça prend pas la tête à Papineau. Commission scolaire des Hautes-Rivières - Journal. De la musique classique à la maternelle. « Presque tous les leaders que j’ai rencontrés avaient eu un contact important avec la musique classique quand ils étaient très jeunes, raconte le chef d’orchestre Kent Nagano en entrevue au Devoir. Alors j’ai eu l’idée de faire, sous le parapluie de l’OSM, une maternelle pour les enfants de 4 et 5 ans qui met le focus sur l’apprentissage du piano et du violon. Ma présomption, c’est que ces jeunes vont avoir une chance concrète de réaliser leur plein potentiel et leurs habiletés naturelles. C’est du moins mon espoir, car c’est ce que j’ai vu dans ma vie avec les différents leaders que j’ai connu. » De la musique classique tous les jours dans une maternelle de Montréal. L'initiative, unique au pays, est le fruit d'un partenariat entre le chef Kent Nagano et l'Orchestre symphonique de Montréal (OSM), l'Université de Montréal, des donateurs privés et le monde scolaire.

Droits pouvoirs et responsabilites des enseignants.

Études et donnees probantes

Grand Entretien avec Richard David Precht “L’école doit redevenir un lieu qui stimule l’esprit créatif et le bonheur d’exister” Patrice van Eersel. L’homme est par ailleurs un passionné de sciences, notamment de neurologie. Une passion qui, curieusement, l’amène aujourd’hui à focaliser son attention sur l’école et la pédagogie. La culture, une saine habitude de vie – Conseil montérégien de la culture et des communications. La police du MELS. Cette police est spéciale, travaillant 40 heures par semaine, elle se promène dans les écoles et s'assure du suivi du programme. Quand créer apaise et émerveille. L’éducation culturelle, ce service essentiel. Pendant que Québec consulte pour dépoussiérer sa politique culturelle, Ottawa cogite pour faire entrer la sienne dans le numérique. L'éducation musicale en Finlande : la recette miracle de l'excellence.

Citons quelques noms : Rautavaara, Lindberg, Kaija Saariaho, Karita Mattila, Jukka-Pekka Saraste ou Esa-Pekka Salonen, les Finlandais interprètes ou compositeurs portent haut les couleurs de leur pays dans le monde musical. La Finlande est mélomane : elle compte aujourd’hui une trentaine d’orchestres professionnels ou semi-professionnels, 45 festivals de musique annuels, dont le renommé Savonlinna Opera Festival.

Les arts à l'école - Si on jouait. Au primaire, la musique a le pouvoir d'aider les plus jeunes à mieux lire et même à mieux compter. Pour les plus vieux, elle peut devenir une véritable motivation qui renforce le sentiment d'appartenance à son école. Les jeunes, les arts, la culture : tout le monde y gagne ! - culture365. Memoire fameq nouvelle politique culturelle vf. Peut-on vivre sans culture? Plaidoyer pour l’art. Pourquoi la musique est-elle bénéfique pour vos enfants ? Projet pilote à Montréal-Nord: Kent Nagano inaugure «La musique aux enfants» Programmes d'études et progression des apprentissages.

Specialistes au primaire. Une première au Québec, des bibliothèques prêteront des instruments de musique. Wow this is so cool - Arts, Crafts & Ideas. 5 raisons de découvrir l’art en 2017. 2017, l’année de tous les espoirs pour la culture? – Conseil montérégien de la culture et des communications.