background preloader

Débat

Facebook Twitter

Les enfants qui jouent dehors seraient plus épanouis. Selon une étude publiée dans le Journal of the Study of Religion, Nature and Culture, les enfants jouant beaucoup dehors auraient un sens du devoir plus important et seraient plus calmes que les autres.

Les enfants qui jouent dehors seraient plus épanouis

Pour arriver à une telle conclusion, les chercheurs de l'Université du Michigan (États-Unis) se sont entretenus à plusieurs reprises avec les enfants, ont étudié leur dessins et leurs journaux intimes et ont même conversé avec les parents. Le tout pour mesurer les valeurs esthétiques et les sensibilités des enfants. Ainsi, ils ont estimé que les bambins qui passaient entre 5 et 10 heures par semaine à jouer dehors étaient dotés d'une imagination, d'une créativité et d'une curiosité plus importantes. Une bonne raison d'éteindre télévision et console pour aller s'amuser à l'extérieur.

Les enfants doivent jouer dehors : c'est primordial. 19.9K 27Share30 37 20K Chacune des quatre saisons est une invitation à sortir de la maison pour jouer dehors et partir à la découverte du monde.

Les enfants doivent jouer dehors : c'est primordial

Au contact de la nature, les enfants s’enrichissent de mille expériences favorables à leur développement. Les enfants ne jouent presque plus à l'extérieur. «Les enfants ont un besoin naturel d'activité physique», explique Pro Juventute. © Alain Wicht / «La Liberté» Les enfants ne passent plus que 20 minutes de leur temps scolaire et libre à jouer dehors, contre trois à quatre heures dans les années septante, s'alarme l'organisation Pro Juventute.

Les enfants ne jouent presque plus à l'extérieur

Or, «l’activité physique et le jeu libre favorisent la santé physique des enfants, ainsi que leur bien-être psychique, le langage, les émotions et le comportement social», explique Pro Juventute, commanditaire de l'étude. Les enfants ne jouent presque plus à l'extérieur. Alors que les enfants et les jeunes bougeaient dehors en moyenne trois à quatre heures par jour dans les années septante, ils sont aujourd'hui assis pendant une grande partie de leur temps scolaire et libre.

Les enfants ne jouent presque plus à l'extérieur

Une enquête de Pro Juventute montre qu'ils ne jouent à l'extérieur sans surveillance plus que 20 minutes en Suisse romande et 32 minutes en Suisse alémanique. Pire encore: il ressort du sondage auprès de 649 familles qu'un enfant sur trois en Suisse ne peut pas jouer à l'extérieur ou alors seulement sous la surveillance constante d'adultes. Or «l'activité physique et le jeu libre favorisent la santé physique des enfants, ainsi que leur bien-être psychique, le langage, les émotions et le comportement social», explique Urs Kiener, responsable Principes de base chez Pro Juventute, cité lundi dans un communiqué de l'organisation. D'aucuns accuseraient le succès des jeux électroniques pour expliquer ce sédentarisme. Mais «les enfants ont un besoin naturel d'activité physique. Les enfants ne jouent presque plus à l'extérieur, s'alarme Pro Juventute - rts.ch - Suisse.

L'étude commandée par la fondation se fonde sur un sondage, effectué notamment par l'Université de Fribourg, auprès de 650 familles avec des enfants de 5 à 9 ans.

Les enfants ne jouent presque plus à l'extérieur, s'alarme Pro Juventute - rts.ch - Suisse

Dans les années 1970, les enfants passaient en moyenne trois à quatre heures par jour dehors pour jouer, bouger ou s'aérer. Mais aujourd'hui, le temps passé dehors sans surveillance est réduit à 32 minutes en Suisse alémanique et seulement 20 minutes en Suisse romande. Sur la base de ce constat, Pro Juventute demande que les besoins en espaces de liberté des enfants soient mieux pris en compte dans le développement territorial et urbain. La fondation souligne que la qualité de l'environnement dans lequel les enfants grandissent est primordiale pour qu'ils puissent passer du temps à l'extérieur. Les enfants ne jouent pas assez dehors, selon une récente étude. Pour permettre à l'enfant de se développer correctement, il est essentiel qu'il court, qu'il joue, qu'il fasse du vélo, qu'il grimpe aux arbres...

Les enfants ne jouent pas assez dehors, selon une récente étude

Bref, qu'il se dépense en plein air ! Cependant, d'après une étude publiée dans le bulletin épidémiologique hebdomadaire par l'Institut de Veille Sanitaire (InVS), quatre enfants sur dix ne joueraient jamais à l'extérieur ! Pour réaliser cette enquête, les scientifiques de l'InVS ont utilisé des données datant de 2006 et 2007 et qui avaient été recueillies dans le cadre d'une grande Etude Nationale de Nutrition et de Santé (ENNS) sur 808 enfants (âgés de 3 à 10 ans). Ensuite, c'est le temps passé à pratiquer des activités en plein air et le temps passé devant un ordinateur, la télévision ou devant des jeux vidéos, qui ont été calculés. Conclusion d'après ces infos : 39% des enfants ne jouent jamais dehors.

Utiliser par maude