background preloader

Culture web

Facebook Twitter

Vous avez tendance à vous autocensurer ? Fuyez les réseaux sociaux ! Grâce à vos données, on peut tout savoir de vous : voyez par vous-même. Facebook lance la fonction «Save» pour retrouver des contenus plus tard. WEB - Et en profite pour concurrencer l'application Instapaper...

Facebook lance la fonction «Save» pour retrouver des contenus plus tard

Facebook continue d'ajouter des fonctions pour que les visiteurs n'aillent pas voir ailleurs. Le réseau social a annoncé lundi une nouvelle fonctionnalité de sauvegarde, «Save», permettant de mettre une sorte de marque-page sur des articles, liens ou autres contenus vus sur son site et qu'on veut retrouver plus tard, sur le modèle d'Instapaper. «Chaque jour, les gens trouvent toutes sortes de choses intéressantes sur Facebook qu'ils n'ont pas le temps d'explorer tout de suite. Maintenant, on peut sauvegarder des choses trouvées sur Facebook pour les regarder plus tard, quand on a davantage de temps», explique Daniel Giambalvo, un ingénieur du réseau social, dans un message publié sur le site du groupe.

L'utilisateur sera le seul à savoir quels contenus il a décidé de sauvegarder, sauf s'il décide de partager cette information. P.B. avec AFP. Un label pour des sites internet plus écologiques. Selon l'association Green Code Lab, "les 100 sites les plus consultés en France consomment en un an autant d'électricité que 25.400 foyers".

Un label pour des sites internet plus écologiques

C'est pour que les utilisateurs et les entreprises puissent en prendre conscience qu'une nouvelle version du label Web Energy Archive (WEA), conçu par le Green Code Lab, prendra en compte la consommation d'énergie des sites internet. Cette échelle de notation sera calquée sur celle des étiquettes énergétiques (de A à G) présente sur les appareils électroménagers. Les sites internet pourront afficher ce label pour en informer les utilisateurs.

WEA mesure la consommation énergétique des sites internet dans les quarante secondes qui suivent le téléchargement de la page pour effectuer leurs calculs. La-fronde-anti-facebook-s-organise-apres-les-revelations-sur-son-etude-psychologique. Dévoilée le 1er juillet, l'étude menée par Facebook et visant à modifier les fils d'actualités de plus de 700 000 utilisateurs du réseau social, à des fins "scientifiques", n'est toujours pas digérée par les internautes.

la-fronde-anti-facebook-s-organise-apres-les-revelations-sur-son-etude-psychologique

La grogne s'intensifie et la risposte s'organise : des plaintes contre le réseau social de Mark Zuckerberg ont déjà été déposées dans les deux pays. Facebook s'est adonné, pendant une semaine en 2012, à une petite expérience psychologique qui ne passe toujours pas auprès des internautes. Afin de voir les effets d'une timeline entièrement composée de statuts positifs ou négatifs, le réseau social de Mark Zuckerberg, a délibérément modifié les fils d'actualités de plus de 700 000 utilisateurs anglophones, à leur insu. ONG: 15 campagnes chocs qui ont marqué les esprits. Le regard d’un enfant souffrant de malnutrition.

ONG: 15 campagnes chocs qui ont marqué les esprits

Les os saillants d’une silhouette décharnée. Ces images, croisées sur des affiches ces dernières années, restent gravées dans les mémoires. Cloak : une application pour éviter de croiser vos "amis" Vous aimez nos articles ?

Cloak : une application pour éviter de croiser vos "amis"

Suivez nous sur facebook Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter. Associated Press met au travail des robots journalistes. En 2012, le directeur technologique de Narrative Science, Kristian Hammond, prédisait dans Wired que 90 % des articles de presse seraient rédigés par des robots d'ici quinze ans.

Associated Press met au travail des robots journalistes

Nous n'y sommes pas encore, mais l'agence Associated Press a annoncé lundi le déploiement commercial d'une technologie fournie par Automated Insights, qui lui permettra de faire écrire des articles par des robots plutôt que par des journalistes. Le système se limitera pour le moment aux seules informations financières contenues dans les rapports que publient les grandes entreprises américaines pour rendre compte de leur chiffre d'affaires, évolutions des ventes et bénéfices.

#InstagrammingAfrica: The Narcissism of Global Voluntourism. An article in The Onion mocks voluntourism, joking that a six-day visit to a rural African village can “completely change a woman’s Facebook profile picture.”

#InstagrammingAfrica: The Narcissism of Global Voluntourism

The article quotes “22-year-old Angela Fisher” who says: I don’t think my profile photo will ever be the same, not after the experience of taking such incredible pictures with my arms around those small African children’s shoulders. It goes on to say that Fisher “has been encouraging every one of her friends to visit Africa, promising that it would change their Facebook profile photos as well.” I was once Angela Fisher. But I’m not any more. I HAVE PARTICIPATED IN not one but three separate, and increasingly disillusioning, international health brigades, short-term visits to developing countries that involve bringing health care to struggling populations. Such trips—critically called voluntourism—are a booming business, even though they do very little advertising and charge people thousands of dollars to participate. The girl is me. Facebook Explains Why Organic Page Reach has Dwindled.

When Facebook adjusted the algorithm in December 2013 to determine what a user sees in their Newsfeed, anyone that had a Facebook Page saw a dramatic drop in organic reach in posts.

Facebook Explains Why Organic Page Reach has Dwindled

Today, Facebook explains what happening. In a post by Facebook ads product marketing lead, Brian Bolan, there are two reasons why those posts are being seen by fewer Page fans: first, there’s too much content. The average Facebook user has upwards of 1,500 posts that can be shown to them every time they log in to their account. Pages are competing with potentially hundreds (or thousands depending on how popular a person is) of friends posting photos of babies, posts about their day, and videos of someone falling down.

The Internet in Real-Time. Sites de presse : pub en autoplay partout, tranquillité nulle part. Métiers du web : un salaire moins élevé mais une progression plus rapide. Google+... ou moins. Vendredi dernier s’est produit un événement tout à fait exceptionnel sur Google+ : quelqu’un a posté un message… Ha, ha, ha.

Google+... ou moins

On se moque, mais elle était facile : le site de Google a la réputation d’être un désert virtuel, un réseau social fantôme, où les dizaines de millions d’internautes inscrits de force n’ont jamais mis les pieds. Certains technophiles y trouvent leur compte, mais pour le grand public, que faire d’un deuxième Facebook quand on fréquente déjà le premier ? Vendredi dernier donc, Vic Gundotra, patron de Google+, y a posté un message pour annoncer sa démission. Entré chez Google en 2007, il a rapidement été chargé de ce lourd fardeau consistant à installer Google en bonne place dans le secteur sans pitié des réseaux sociaux.

Facebook connaissait une croissance exponentielle. Bunkr lève 1 million d'euros pour s'attaquer à Powerpoint. Cette start-up française lève des fonds auprès de Xavier Niel et du co-fondateur de Deezer afin de développer un produit de présentation simple et rapide à utiliser sur le lieu de travail.

Bunkr lève 1 million d'euros pour s'attaquer à Powerpoint

Bunkr a un objectif: tuer la bonne vieille présentation Powerpoint. Dans ce combat, la start-up française ne part pas les mains vides. Bunkr a annoncé ce mercredi matin sa première levée de fonds d'un million d'euros. L'opération est réalisée auprès de la société de capital-risque Idinvest Partners, qui a déjà participé à des levées pour Critéo, Meetic ou Dailymotion, de Daniel Marhely, co-fondateur du site Deezer, et de Xavier Niel, le fondateur de Free. «On ne veut pas révolutionner le diaporama» Elle veut cacher sa grossesse sur Internet pour ne pas être tracée, elle devient suspecte.

Sur Internet, une femme enceinte vaut bien plus qu'une personne lambda. Ou du moins ses données personnelles: d'un cas sur l'autre, on passe d'une valeur estimée à «10 cents à 1,50 dollar», à en croire Janet Vertesi, professeur de sociologie à l'université de Princeton, aux Etats-Unis. » Mesurez votre valeur ici: «Données personnelles: vous valez moins d'un dollar» Pour éviter l'avalanche publicitaire qui en découle, avec marques de couches et de produits pour bébé en tout genre qui courtisent cette clientèle de choix, cette scientifique s'est prêtée à un exercice particulièrement compliqué: faire en sorte qu'aucune entreprise, particulièrement sur le web, ne soit au courant de sa grossesse.

See How Quickly Tech Giants Build Wealth. Infographie: 60 secondes sur internet. "Le journalisme traditionnel n'est plus adapté à ce que le public recherche sur internet".