background preloader

Culture de l'information

Facebook Twitter

Démarche de recherche d'information

Faq-la-recherche-vocale-en-11-questions-reponses. FAQ sur la recherche vocale 🎤 Qu'est-ce que la recherche vocale ? La recherche vocale est définie comme le fait de passer par un assistant vocal (via une enceinte connectée : Google Home, Amazon Alexa ou Apple Homepod - ou via un mobile : Siri d'Apple ou l'assistant vocal d'Android/Google) pour effectuer une recherche sur le Web. La plupart du temps, on pose une question et l'assistant vocal renvoie une seule réponse. 🎙 Quelle différence entre interface vocale et recherche vocale ? L'interface vocale englobe la recherche vocale. L'interface vocale permet d'effectuer de nombreuses actions : transcrire et/ou envoyer un SMS, télécommander une télévision, monter ou baisser la température d'un radiateur, demander un morceau de musique chez vous ou en voiture, etc.

Parmi toutes ces actions se trouvent la recherche vocale, c'est-à-dire le fait de poser une question par la voix à un assistant vocal pour obtenir une réponse vocalisée. . 🎤 Qui sont les acteurs de la recherche vocale ? Education à la culture informationnelle (L') - Notice bibliographique. Y-a-t-il (vraiment) des technologies de l’information ? - Presses universitaires du Septentrion.

Qu’en est-il de la révolution annoncée des « technologies de l’information » ? Tout en prenant la mesure de changements considérables dans l’économie matérielle de la culture, le livre se détache des prédictions pour étudier méthodiquement ce que l’invention des objets apporte à la circulation sociale des informations et des savoirs. Le mot « information », dont le sens paraît évident, masque toute la complexité des relations entre technologie et culture.

Prenant une distance historique et théorique, l’auteur mène un examen précis des propriétés réelles des « médias informatisés » et propose une réflexion sur les conditions nécessaires pour construire un examen rigoureux des relations entre objets et pratiques aujourd’hui. Les communs contre la propriété privée ? - Ép. 1/4 - A la recherche du bien commun. Les communs, concept à la fois politique et économique dont on a encore parfois du mal à dessiner les contours, vont-ils nous amener à abolir la propriété privée ou nous proposent-ils une nouvelle façon de l’envisager ? Premier temps de notre semaine consacrée à la recherche du bien commun, rien de moins... Une notion qui résonne plus que jamais dans l’actualité après la démission surprise de Nicolas Hulot, venue réveiller notre mauvaise conscience environnementale. Car le premier bien commun, celui qu’il faut protéger de toute urgence, c’est bien sûr notre planète et ses ressources épuisables, l’eau, la terre, les forêts, ce que certains économistes appellent les « communs ».

Une théorie qui englobe également d’autres biens matériels comme immatériels. Alors comment repenser notre rapport à ces ressources qui nous sont essentielles? Faut-il prendre le chemin d’une gestion commune, à rebours de la propriété privée ? Il est 14h et c’est l’heure d’Entendez-vous l’éco… Références sonores : Communs. Éducation critique aux médias et à l’information en contexte numérique. Cours : Les moteurs de recherche — fonctionnement et controverses. Étude eye tracking : comment les internautes lisent les pages web en 2020.

Le groupe Nielsen Norman vient de publier la 2e édition de son rapport sur la manière dont les utilisateurs lisent en ligne. Si les internautes scannent toujours une page sans suivre un mouvement linéaire, l’étude apporte de nouveaux éléments sur la manière dont l’œil parcourt une page de SERP et comment il s’est adapté en fonction de l’évolution du design sur le web. Lors du scan d'une page de SERP, les yeux des internautes suivent un mouvement similaire à celui du flipper. Crédits photo : Nielsen Norman group. Plus de 13 ans après la précédente édition, le groupe Nielsen Norman publie les nouveaux résultats de son rapport consacré au comportement des internautes face à une page web.

Il s’appuie sur une série d’études réalisées au cours des 13 dernières années sur plus de 500 participants aux États-Unis, mais aussi en Chine, en prenant en compte plus de 750 heures d’eye tracking. Les internautes continuent de scanner une page web plutôt que de la lire. Si c'est écrit, c'est vrai? Plus d'infos sur BERT, le nouvel algorithme de Google. On a donc appris vendredi dernier que Google allait lancer BERT, une nouvelle mise à jour de son algorithme, la plus forte sur les 5 dernières années, selon la société de Mountain View.

A ce sujet, il nous a semblé intéressant de faire ici un point proposant quelques informations complémentaires au sujet de ce BERT, afin qu'il n'y ait pas de malentendus, car plusieurs affirmations, parfois erronées, nous semblent déjà avoir été publiées ces derniers jours. Tout d'abord, pas de panique. Si le projet BERT est "sur les rails" depuis plusieurs mois (Google avait d'ailleurs communiqué à ce sujet dès novembre 2018), on ne sait pas vraiment (la communication officielle de Google par Pandu Nayak - vice-président du "search" chez Google - ne semble pas si claire que cela à ce sujet) avoir été mis en production encore, ni aux Etats-Unis ni ailleurs. Ceci dit, si BERT n'est pas déjà en ligne, ce n'est certainement qu'une question de semaines pour la langue anglaise.

Folksonomies. Le terme de folksonomie est apparu récemment sur le web pour désigner le phénomène d’indexation des documents numériques par l’usager. On rencontre également fréquemment le mot tag qui désigne en quelque sorte un mot-clé. Le terme de folknologie est aussi employé, mais plus rarement. L’usage du mot folksonomie semble donc plus opportun. L’architecte de l’information Thomas Vander Wal a forgé ce terme en combinant la taxinomie (règles de classification, taxonomy en anglais) et les usagers (folk). Ce phénomène ne cesse de prendre de l’ampleur avec l’avènement des nouvelles technologies du web, dites « web 2.0 », qui donnent plus de possibilités d’expression à l’internaute. Le phénomène est-il durable ou n’est-ce qu’un effet de mode ? Caractéristiques Les folksonomies constituent la possibilité pour l’usager d’indexer des documents afin qu’il puisse plus aisément les retrouver grâce à un système de mots-clés. L’ouverture d’esprit caractérise la folksonomie, comme le web 2.0.

Conclusion. Le document de collecte. Les outils de repérage de l’information : chronologie – FormADist. En quoi le support numérique complexifie la recherche documentaire ? La technologie numérique a bouleversé la méthodologie de la recherche documentaire et facilité l’accès aux textes. Nous attestons ici des difficultés auxquelles sont confrontés les étudiants de master, dans le cadre de leurs recherches documentaires, liées à la rédaction de leur mémoire. Ils rencontrent des difficultés majeures dans deux domaines. Ils perdent les repères spatiaux. Le système d’organisation des connaissances des bases de données génère une déroute.

Par ailleurs, ils peinent à comprendre et utiliser les langages documentaires spécifiques à chacun des outils consultés. Introduction De plus en plus de maquettes de diplômes universitaires intègrent des formations à la recherche documentaire. Le support numérique ne facilite pas tout, tentons d’en comprendre les raisons. Protocole d’étude L’échantillon retenu Cette co-animation peut surprendre mais elle nous paraît essentielle. Les besoins des étudiants – Rien n’a été publié sur mon sujet ! Comment expliquer ces réactions ? 1. Du pré-photographique au selfie (Image, numérique et partage) par André Gunthert | MOOC Digital Paris. André Gunthert est enseignant-chercheur, maître de conférences à l’EHESS et historien des cultures visuelles.Il a fondé la revue Etudes photographiques (1996-2017), vouée à encourager une approche scientifique du médium.

Animateur du Laboratoire d’histoire visuelle contemporaine (Lhivic, 2005-2016) et du site collaboratif Culture visuelle (2009-2014), il participe au développement des études visuelles francophones.Après avoir enquêté sur les débuts de la photographie, la révolution de la photographie instantanée, l’édition illustrée et le photojournalisme, il est parmi les premiers à avoir étudié la transition numérique décrivant le partage des images et leurs usages conversationnels.

Ses travaux récents sont publiés sur son carnet de recherches, L'image sociale ( Guide SEMrush de la recherche de mots clés. La recherche de mots clés fait partie intégrante de toute stratégie de marketing digital, et elle demeurera toujours importante. Ce guide répond aux questions suivantes : Qu’est-ce que la recherche de mots clés et pourquoi c’est important ?

Que veulent dire les termes de recherche et les métriques de mots clés ? Comment trouver de bons sujets pour le marketing de contenu ? Comment trouver les meilleurs mots clés pour le SEO organique ? Comment trouver les mots clés les plus rentables pour une campagne PPC ? Les mots clés sont les termes que les gens entrent dans les moteurs de recherche pour trouver des informations. Une bonne recherche de mots clés vous aidera à : Comprendre et atteindre votre audience Trouver de nouveaux sujets pertinents à couvrirObtenir des leads qualifiésAugmenter les ventesAméliorer vos campagnes d’annonces, obtenir des clics et des impressions Développer la notoriété de votre marqueChangement de mots clés — il y a différentes façons de dire la même chose. . → Manual 1. Google : la tendance "Zéro clic" se confirme, 49% des recherches s'arrêtent à la lecture des résultats.

Une étude le confirme : on clique de moins en moins sur les résultats de recherche. Une problématique majeure pour les éditeurs de sites internet. 49% des requêtes "s'arrêtent" à la lecture des résultats de recherche. Crédits : Rand Fishkin. 49% des requêtes Google s’arrêtent à la page de résultats Une étude menée par Rand Fishkin (SparkToro) grâce à des données récoltées par Jumpshot le prouve : on clique de moins en moins sur les résultats de recherche Google. Plus d’un milliard de requêtes sur Google US ont été analysées : 0,11% ont cliqué sur un résultat payant mettant en avant un site Google.5,90% ont cliqué sur un résultat naturel mettant en avant un site Google.3,58% ont cliqué sur un résultat payant (hors sites Google)41,45% ont cliqué sur un résultat organique (hors sites Google)48,96% n’ont pas cliqué Ce graphique montre l’évolution de la répartition des clics depuis 2016.

Les internautes considèrent qu’ils n’ont plus besoin de cliquer sur Google. Les moteurs de recherche - Canal-U. La documentation comme science. Sous la direction de GILLEN, Jacques. Ed. Les Impressions nouvelles. Figure emblématique de la documentation, Paul Otlet (1868-1944) continue de fasciner. Novateur, il a accompli une œuvre originale dans des domaines aussi diversifiés que la bibliographie, la photographie, la schématique, l’encyclopédie ou encore la muséographie. Précurseur, il anticipe avant la seconde guerre mondiale l’arrivée d’Internet et, avec son fidèle ami Henri La Fontaine (Prix Nobel de la paix en 1913), pose les bases du Mundaneum, une sorte de Google de papier à vocation pacifiste.

Sous la direction de GILLEN, Jacques. Document de collecte : savoir copier pour construire, structurer et partager son environnement informationnel. Voilà presque un an avaient lieu les journées professionnelles de l'ANDEP. J'y ai alors animé un atelier atour du document de collecte dans lequel je suis revenue notamment sur l'appropriation collective de questionnements liés à la recherche d’informations et la didactisation de la notion de document de collecte. Durant l'atelier nous avons réfléchi à la constitution d'une grille d’évaluation. Le texte ci-dessous a été publié sous la licence CC BY-NC-SA dans les actes du colloque, qu'il est encore possible de commander via le site de l'ANDEP. L’objectif de cet atelier est de replacer le document de collecte dans un cadre plus large que la pratique du copier-coller à laquelle il est associé.

Dans sa mise en œuvre, il renouvelle des pratiques liées à la recherche documentaire, fondement de notre enseignement. L’atelier proposé dans le cadre des journées professionnelles a permis d’aborder le document de collecte autour de 4 questions : - De quoi parle-t-on ? - analyser des sources, La documentation dans le numérique - Olivier Le Deuff. 1La documentation ne disparaît pas avec le numérique, et encore moins avec le Web.

Le refrain est certes connu, mais il faut encore tenter d’en montrer les bien-fondés. L’objectif de cet ouvrage est de le démontrer. Nous faisons ici le choix de substantiver l’adjectif numérique pour en faire un nom plus commode derrière lequel s’effectuent des mutations et des transformations, en cours depuis maintenant plusieurs années. Par facilité, nous parlerons donc du numérique. 2Outre les enjeux et problèmes posés par le numérique, il s’agit surtout de comprendre les bases de la documentation et ses principaux atouts dans des environnements sociotechniques mouvants, et, face à cette instabilité, de déterminer les compétences, savoirs et savoir-faire encore utiles pour les documentalistes et des bibliothécaires. 3Certaines compétences sont anciennes, d’autres méritent d’être réactualisées, notamment par un investissement sérieux et poussé dans le numérique.

Comment réguler l’exploitation de notre attention. Dans Les marchands d’attention (The Attention Merchants, 2017, Atlantic Books, non traduit), le professeur de droit, spécialiste des réseaux et de la régulation des médias, Tim Wu (@superwuster), 10 ans après avoir raconté l’histoire des télécommunications et du développement d’internet dans The Master Switch (où il expliquait la tendance de l’industrie à créer des empires et le risque des industries de la technologie à aller dans le même sens), raconte, sur 400 pages, l’histoire de l’industrialisation des médias américains et de la publicité de la fin du XIXe siècle à aujourd’hui.

En passant d’une innovation médiatique l’autre, des journaux à la radio, de la télé à l’internet, Wu tisse une très informée histoire du rapport de l’exploitation commerciale de l’information et du divertissement. La compétition pour notre attention n’a jamais cherché à nous élever, au contraire Wu souligne que l’industrie des contenus a plus été complice de cette exploitation qu’autre chose. Hubert Guillaud. La documentation dans le numérique - Presses de l’enssib. QU’EST-CE QUE LES BIENS COMMUNS ? Calendrier de l’avent du domaine public : qui s’élèvera dans le domaine public en 2019. Pour la septième fois, depuis 2013, le collectif SavoirsCom1 propose au mois de décembre un Calendrier de l’Avent du Domaine Public. Après Apollinaire et Zweig en 2013, Camille Claudel, Soutine et Rachmaninov en 2014, Munch et Giraudoux en 2015, Ravel en 2016, H G Wells en 2017, Al Capone en 2018, qui en 2019 ?

Toujours le même principe : un.e écrivain.e, un poète.sse, un.e peintre, un.e architecte, un.e cinéaste, un homme ou une femme de science, un.e musicien.ne… dévoilé.e.s chaque jour du mois de décembre sur le site aventdudomainepublic.org. Les fiches sont rédigées par les membres du collectif et, par des contributeurs.trices extérieur.e.s. 31 créateurs.trices à (re)découvrir chaque jour comme des gourmandises qui se cachent derrière des petites cases ; 31 auteur-es retenus au terme d’un travail de fourmis pour décortiquer les droits d’auteur. Cette liste n’est pas limitative et les auteurs entrant dans le domaine public sont beaucoup plus nombreux. Qu’est-ce que le domaine public ? Les fake news - rts.ch - Information et désinformation.

Pratiques informationnelles. Les politiques d'education à l'information. Wikipédia:Citez vos sources. Google : la syntaxe d'interrogation avancée complète. La syntaxe d'interrogation avancée de Google - Vidéo SEO. VIDÉO | Littératies informationnelles et numériques au Québec, état des lieux – ComSanté. Le patchwork des cultures de l'information - Profs Docs A(c.) Caen. Impact sur l’environnement d’un Internet quotidien : des chiffres aux gestes. Les jeunes, l'information et la recherche d'information - Profs Docs A(c.) Caen. De l'EMI à la translittératie : sortir de notre littératie ? Répertoire de ressources sur les compétences informationnelles | PDCI. Terminologie en sciences de l'information - EBSI.

L'évaluation de l'information par les jeunes / Gilles Sahut. Epistémologie de l'information. L'Agence des Usages : Recherche d'information 3. L'Agence des Usages : Recherche d'information 2. L'Agence des Usages : Recherche d'information 1. Comment bien interroger Google en 2018? L’école dans la société du numérique : Mme Gaëlle Sogliuzzo, présidente de l’Association des professeurs documentalistes de l’éducation nationale (APDEN) - Jeudi 8 mars 2018. SEO et Recherche Vocale. La recherche d’information : un avis d’expert. Les communs et les savoirs en partage : que faut-il enseigner ?

2013.02.18 Recherche doc info2. Quand la donnée perturbe le rapport des professionnels à la connaissance : les évolutions de la culture de l’information | Data-cultures. La translittératie, un facteur de réagencement de l'organisation scolaire ? Journée d’étude GRCDI-ESPE Caen et Rouen : “L’EMI en questions : enjeux, prescriptions, contenus, apprentissages” | Le carnet du GRCDI. Notions informationnelles et programmes scolaires du collège | Le carnet du GRCDI. Vu, lu, su et consolidation du nouvel ordre documentaire – Introduction à l'architecture de l'information.