background preloader

Services Secrets

Facebook Twitter

Services Secrets 1940-1960. Services Secrets 1961-1981. Services Secrets 1981-1989. Services Secrets 1989-2009. Special Investigation : Services Secrets. FrançAfric aujourd'hui AméricAfric. CIA SAC MAFIA même combat. Nicolas Sarkozy doit être jugé à son action et non pas d’après sa personnalité.

CIA SAC MAFIA même combat

Mais lorsque son action surprend jusqu’à ses propres électeurs, il est légitime de se pencher en détail sur sa biographie et de s’interroger sur les alliances qui l’ont conduit au pouvoir. Thierry Meyssan a décidé d’écrire la vérité sur les origines du président de la République française. Toutes les informations contenues dans cet article sont vérifiables, à l’exception de deux imputations, signalées par l’auteur qui en assume seul la responsabilité. Les Français, lassés des trop longues présidences de François Mitterrand et de Jacques Chirac, ont élu Nicolas Sarkozy en comptant sur son énergie pour revitaliser leur pays. Ils espéraient une rupture avec des années d’immobilisme et des idéologies surannées. Comme des enfants qui viennent de faire une grosse bêtise, les Français sont trop occupés à se trouver des excuses pour admettre l’ampleur des dégâts et leur naïveté. C’est que l’homme est habile.

La DGSE : Direction Generale de la Securite Exterieure. Le pion KOUCHNER. Faut-il rappeler que – accessoirement – que le mentor de Kouchner, Frank Wisner Junior, est le fils de Frank Wisner Senior, directeur de la CIA, artisan de la tentative de coup d’état anti-communiste en France en 1958 "Opération Résurection", co-fondateur et financeur du SAC avec Achille Peretti, employeur de Christine de Ganay…… mais surtout que Frank Wisner Jr.

Le pion KOUCHNER

(lui aussi employé de la CIA) est le beau-père du président français Nicolas Sarkozy, ayant épousé Christine de Ganay en 1977, qui avait été la deuxième épouse de Pal Sarkozy. Le jeune Nicolas, très proche de sa belle mère et de son demi-frère et de sa demi-soeur, passera d’ailleurs régulièrement ses vacances au domicile des Wisner aux Etats-unis. Domicile où se réunissait toute la fine fleur des stratèges de la dominance états-unienne et des complots anticommunistes… tout cela crée des liens. Comment s'écrit l'Histoire. Le co-auteur d'un des plus gros médiamensonges des années 90 vient d'avouer.

Comment s'écrit l'Histoire

Instructif pour l'avenir, car les trucs de manipulation sont toujours les mêmes... Flash-back. Eté 92, guerre en Bosnie. Bernard Kouchner et ses « Médecins du monde » diffusent dans la presse et sur les murs de Paris une pub, frappante et coûteuse. La photo - montage présente des « prisonniers » d'un camp serbe en Bosnie. Info ou intox ? Kouchner : C'étaient d'horribles lieux, mais on n'y exterminait pas systématiquement. Ce médiamensonge a effectivement fait basculer l'opinion vers le soutien aux bombardements.

Le demi-aveu de Kouchner et ce silence médiatique posent des questions cruciales : 1° Kouchner savait-il bien plus tôt ? Réponse : Oui. 2° Les médias ont-ils enterré les preuves de la supercherie ? Réponse : Oui. 3° Kouchner a-t-il été protégé, même par des « critiques de médias » ? Réponse : Oui. 4° Pourquoi fallait-il présenter une histoire « simple », mais fausse ? Mouammar Kadhafi 1 SI longue traque. Dans la longue liste des tentatives d’assassinat de Mouammar Kadhafi depuis septembre 1969, figure celle du 27 juin 1980.

Mouammar Kadhafi 1 SI longue traque

Ce jour-là , à 20h 59 aux larges de l’ìle d’Ustica en Italie, un avion de la compagnie Itavia s’écrase en mer avec 81 personnes à bord. Officiellement, il s’agit d’un accident. Mais la réalité est ailleurs : il s’agit pour les Services Secrets français d’assassiner Mouammar Kadhafi qui devait voyager à Varsovie à la même heure en empruntant le même itinéraire. A la dernière minute le Guide Libyen avait changé d’avis. Le SDECE, les services secrets français avait, avec les instructions de Giscard D’Estaing, tenté à plusieurs reprises de liquider Kadhafi. Les agents d’IFREMER sortent quelques morceaux de l’avion en laissant au fond de la mer la partie touchée par le missile. Komla KPOGLI MOLTRA (Mouvement pour la Libération Totale et la Reconstruction de l’Afrique)

N. Sarkozy commandite assassinat Hugo Chavez. La ministre vénézuélienne des Services pénitentiaires, Iris Varela, a annoncé sur son compte Twitter l’expulsion d’un ressortissant français connu sous le nom de Frédéric Laurent Bouquet, le 29 décembre 2012.

N. Sarkozy commandite assassinat Hugo Chavez

M. Bouquet (photo) avait été arrêté à Caracas, le 18 juin 2009, avec trois ressortissants dominicains, en possession d’un arsenal. La police scientifique avait saisi dans l’appartement qu’il avait acquis 500 grammes d’explosifs C4, 14 fusils d’assaut dont 5 avec visée télescopique, 5 avec visée laser, et 1 avec silencieux, des câbles spéciaux, 11 détonateurs électroniques, 19 721 cartouches de différents calibres, 3 mitraillettes, 4 pistolets de différents calibres, 11 équipements radio, 3 talkies walkies et une base radio, 5 fusils de chasse calibre 12, 2 gilets pare-balles, 7 uniformes militaires, 8 grenades, 1 masque à gaz, 1 couteau de combat et 9 bouteilles de poudre à canon.