background preloader

Fondations

Facebook Twitter

Maison BBC en bloc béton.N°1. Colonnes ballastées. Origine et développement Le procédé des colonnes ballastées sèches, développé à la fin des années 50 par Keller, est une technique d’amélioration de sol permettant de créer des colonnes de granulats expansées afin d’augmenter la portance d’un sol et d’en réduire sa compressibilité.

Colonnes ballastées

Cette technique est particulièrement performante dans le cadre d’une synthèse gros-œuvre/fondations/terrassement. En effet, il est possible de mettre en œuvre des semelles superficielles avec une contrainte de sol de l’ordre de 0,2 à 0,3 MPa ELS, réaliser des dallages sur terre-plein dimensionnés avec des modules de sol performants et améliorer les caractéristiques des remblais d’apport.

C’est une alternative aux fondations profondes de type pieux et dalle portée, ou aux fondations semi-profondes de type puits. En fait, construire un ouvrage sur des colonnes ballastées permet de le fonder comme sur du « bon sol » et donc de respecter les règles usuelles de fondations superficielles. Avantages Applications. Cours : Généralités sur les fondations. Cours : Choix des systèmes de fondation.

10 1 FOUILLES EN RIGOLES. Les fondations en 3D d'une maison individuelle - Je construis ma maison avec Standarm. Cours : Berlinoises et Parois Moulées. Jet grouting Soilcrete® Origine et développement Avec l’acquisition d’une licence pour le procédé Jet-Grouting en 1979 et son introduction en Europe sous le nom commercial de « Soilcrete® », Keller a ouvert de nouvelles possibilités pour répondre à des problèmes de stabilisation d’ouvrages.

Jet grouting Soilcrete®

Mode opératoire Le jet grouting consiste en la réalisation de colonnes de "béton de sol" exécutées à partir d'un forage de petit diamètre (80 à 120 mm). Ces colonnes sont obtenues par le malaxage hydraulique sous forte pression du sol et du coulis projeté par la buse d'injection en fond de forage. Cette injection sous forte pression a lieu pendant la phase de remontée de la buse, qui opère dans le même temps une rotation totale ou partielle. Applications. Deep Soil Mixing (DSM) La technique Le Deep Soil Mixing consiste à mélanger le sol en place avec du coulis de ciment, par des moyens mécaniques de type pales fixes ou mobiles.

Deep Soil Mixing (DSM)

Un outil de Deep Soil Mixing est constitué d'une première partie permettant la perforation du terrain (tarières, dents) et l'injection de coulis à l'aide de buses spécifiques, et d'une deuxième partie permettant le mélange entre le sol et le coulis à l'aide de pales de malaxage. Mode opératoire Une colonne de Deep Soil Mixing se réalise en deux phases : 1. L'outil pénétrant n'étant pas continu, les déblais ne remontent pas à la surface. 2.

Elle se caractérise par des allers et retours de l'outil sur toute la hauteur de la colonne. Résultat. Coffrage et mur de fondation + Bétonnage. Micropieux. Origine et développement Le micropieu est un pieu de diamètre inférieur à 250 mm, qui comporte une armature centrale scellée dans un coulis de ciment.

Micropieux

Les micropieux peuvent travailler indifféremment en traction ou en compression. Mode opératoire Le forage peut être réalisé avec différents outils : Tarière hélicoïdaleTaillant + fluide de forage (air, coulis, bentonite-ciment, etc.)Marteau fond de trou pour le passage d’obstacles enterrés ou pour un ancrage dans le rocherCarottier (pour le passage de fondations existantes) Suivant le matériel de forage et la technique d’injection, on classe les micropieux en 3 catégories : Si nécessaire, un tubage extérieur peut être laissé en place pour garantir la continuité de l’enrobage de l’armature.

Applications Les micropieux sont utilisés en reprise en sous-œuvre ou comme fondations pour des ouvrages neufs. Avantages Voir / télécharger voir l'image.