background preloader

Création monétaire, argent-dette

Facebook Twitter

Le site de la dette publique. Nous avons conscience que l'expression « création monétaire » ne signifie rien à la plupart d'entre nous, car notre mental est habitué à considérer l'argent comme une richesse matérielle existante à partager.

Le site de la dette publique

Comme le but de ce site n'est pas d'informer sur la création monétaire mais d'interpeller sur l'importance à restaurer les Nations dans leur droit régalien à émettre la monnaie dont elles ont besoin pour leur développement, nous nous limiterons à quelques lignes d'explications pour que vous appréciiez bien l'enjeu mais aussi une petite présentation de quelques lignes, pour envoyer à vos contacts. La dette française : Origine et face cachée par les médias. Chômage et Monnaie » Fiche N° 6 : Monnaie permanente, monnaie d’endettement. Dans la Fiche N°2, nous avons développé comment les banques fabriquent de la monnaie en accordant des crédits.

Chômage et Monnaie » Fiche N° 6 : Monnaie permanente, monnaie d’endettement

Il y a d’autres moyens. Le cas le plus général est l’acquisition par les banques secondaires, ou par la banque centrale, d’un actif, payé en créditant le compte du vendeur du montant de l’achat. Comprendre l’argent-dette. L’« argent dette » est une expression devenue célèbre suite au documentaire de Paul Grignon, Money as debt.

Comprendre l’argent-dette

Ce terme désigne le concept de système de réserves fractionnaires parfois aussi appelé effet multiplicateur de crédit sur lequel est fondé l’ensemble du système monétaire et bancaire actuel. En version courte, ce système permet aux banques de créer de la monnaie en octroyant des crédits dans l’économie. J’ai déjà beaucoup parlé sur ce blog de ce sujet (clic, clic, clic), mais j’aimerais cette fois-ci tenter de revenir plus en détails et de manière plus exhaustive sur les diverses raisons qui font que ce système est intrinsèquement mauvais.

Mais pour cela, je voudrais tout d’abord faire la synthèse du fonctionnement du système de l’argent dette, et de l’état du (vaste !) Débat sur le sujet. Principe général Écritures comptables. Réflexions sur la création monétaire. Monnaie - home. Qui bloque et débloque les milliards qui nous manquent. La création monétaire 1. Le site dénonçant les FAUX MONNAYEURS - INFORMATIONS GÉNÉRALES - La création monétaire 2. Création monétaire, en détail Une banque A gère le compte d'un client “a” .

le site dénonçant les FAUX MONNAYEURS - INFORMATIONS GÉNÉRALES - La création monétaire 2

Celui-ci dépose 100 € sur son compte. Nous ne préjugeons pas de l'origine (billets, virement, encaissement de chèques ...) de ces 100€. Nous supposons seulement que l'opération est faite dans les règles. Cela veut dire que ce Dépot à Vue (DAV) de 100 est comptabilisé en M1, au passif de la banqueA, et qu' en plus cette banque A dispose de 20 € en monnaie centrale ( M0) sur son compte en Banque Centrale pour couvrir statistiquement les retraits en monnaie fiduciaire . La banque A voit son compte à la Banque Centrale diminuer de 80 € et la banque B le sien augmenter de 80 € . La banque B dispose donc de 80 - 16 = 64€ en monnaie centrale M0. Hypothèse 1 Soit accorder - si elle trouve des emprunteurs - de nouveaux crédits en M1 jusqu'à une valeur totale de 64/0,20 = 320 € de M1 ! L'argent Dette (2010) Paul Grignon.

L’argent dette, de Paul Grignon - Vue de gauche. Une vidéo circule de plus en plus sur le web, ces dernier temps, « l'argent dette » de Paul Grignon.

L’argent dette, de Paul Grignon - Vue de gauche

Extrêmement pédagogique, elle explique comment l’argent est créé par les banques, en contrepartie d’une dette, c'est-à-dire d’une promesse de remboursement. Les titres qui circulent dans les marchés, et en particulier les titres hypothécaires, correspondent donc à des « promesses » dont la valeur est, comme toute promesse, intimement liée à la foi qu’on leur accorde.Cela permet de mesurer à quel point la confiance est au cœur du système monétaire et financier. Sans confiance, ces promesses de remboursement n’ont aucune valeur et la monnaie créée n’est la contrepartie de rien. L’argent et les banques pour les nuls. En ces temps de crise financière où nous découvrons l’importance des activités souterraines des banques, où beaucoup en viennent à se demander si leur argent est bien en sécurité sur leurs comptes bancaires, il est sans doute utile d’informer tout un chacun que l’argent n’existe pas, ni à la banque ni ailleurs.

L’argent et les banques pour les nuls

L’essentiel de la masse monétaire est créé par les banques elles-même sur la base des promesses de remboursement des emprunts qu’elle a elle-même accordés. Ainsi l’argent est en réalité une dette. On imagine alors aisément ce qui se passe dans le cas où beaucoup d’emprunteurs viennent simultanément à ne plus pouvoir rembourser leurs emprunts. Puis lorsque les épargnants, ayant perdu confiance en leurs banques, se précipitent pour réclamer le remboursement des sommes épargnées… et dont en réalité les banques ne disposent pas. Vous trouvez cela compliqué ? Question 2- Pourquoi créer de l’argent à partir du processus de dette ? « L'argent dette », vidéo-star du Net, a une sale petite odeur. C’est une vidéo canadienne qui, par ces temps de crise financière, fait le tour d’Internet à la vitesse de la lumière, mais qui me met mal à l’aise.

« L'argent dette », vidéo-star du Net, a une sale petite odeur

L’idée de départ du film, signé par le Canadien Paul Grignon, est d’expliquer le plus simplement possible comment fonctionne la monnaie. Une très bonne initiative, beaucoup de gens ignorant par exemple que ce sont les crédits qui font les dépôts, et non l’inverse. Mais le résultat est le déploiement d’une vaste théorie du complot, avec des relents très désagréables. Beaucoup vantent les mérites pédagogiques de « l’argent dette » sans commentaires. C’est le cas de journaux comme Libération, ou de chercheurs comme André Gunthert, de l’EHESS. Au début, une citation du banquier Mayer Anselm Rothschild : « Donnez moi le droit d’émettre et de contrôler l’argent d’une Nation, et alors peu m’importe qui fait ses lois. » La Banque Centrale et le poulpe. L'Argent Dette de Paul Grignon (Money as Debt FR)

Création monétaire. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Création monétaire

La création monétaire, souvent appelée familièrement « la planche à billets », est le processus par lequel la masse monétaire d'un pays ou d'une région (comme la zone euro) est augmentée. Sous l'empire de la monnaie métallique (argent ou or), la masse monétaire était directement liée à la quantité de métal disponible, en fonction du destin des mines (découvertes, épuisement, « ruée vers l'or ») et des autres flux de métal (commerce, pillage, tribut et rançon, etc.). Dans le monde contemporain, l'essentiel de la monnaie est scripturale, créée par le crédit (émission de dette échangeable) dans les limites qui sont imposées aux établissements de crédits (réserves obligatoires etc.) et détruite par extinction des dettes sous-jacentes (par remboursement ou autre) ; la masse monétaire évolue constamment.

Les monnaies non fiduciaires et fiduciaires[modifier | modifier le code]