background preloader

Le jeu vidéo aide...

Facebook Twitter

Santé - Beauté - Certains jeux vidéos stimulent les capacités cérébrales. (Relaxnews) - Bonne nouvelle pour les gamers, une étude britannique montre que certains jeux vidéo permettent de développer une plus grande agilité cérébrale et d'améliorer son approche stratégique.

Santé - Beauté - Certains jeux vidéos stimulent les capacités cérébrales

Des chercheurs de l'université Queen Mary de Londres et de l'University College London ont recruté 72 femmes et ont mesuré leur "adaptabilité cognitive", ce qui n'est autre que la capacité qu'a une personne à s'adapter, à passer d'une tâche à l'autre, à jongler entre plusieurs idées en même temps pour résoudre un problème. « Le jeu vidéo en ligne a rétabli le lien social », entretien avec Hervé Martin Delpierre, réalisateur de Game Over. Dans Game Over – le règne des jeux vidéo, documentaire programmé sur Arte le 2 novembre prochain, le réalisateur Hervé Martin Delpierre brosse le portrait de quatre personnages dont la réunion ne tient en rien au hasard : Étienne Armand Amato, président de l’Observatoire des mondes numériques.

« Le jeu vidéo en ligne a rétabli le lien social », entretien avec Hervé Martin Delpierre, réalisateur de Game Over

Zain Zheng Xin, gold farmer. Vanessa Lalo, psychologue. Jenova Chen, cofondateur du studio de développement thatgamecompany. Tous issus d’un creuset culturel différent, mais mus par un centre d’intérêt commun : le jeu vidéo. L’occasion pour le metteur en scène de tordre le cou à certains clichés persistants, et de gratifier RAGEMAG d’une master class sur la finalité d’un documentaire. Un frein au déclin mental des seniors. Comment les jeux vidéo améliorent notre intelligence et notre santé. C'est prouvé, les jeux vidéo sont bénéfiques à notre matière grise. Si la pratique régulière des jeux vidéo est souvent évoquée comme une addiction néfaste qui coupe le joueur du monde réel, une étude allemande vient de montrer qu’ils étaient bénéfiques au développement de notre cerveau et pourraient même être utilisés dans le traitement de certaines maladies mentales.

C'est prouvé, les jeux vidéo sont bénéfiques à notre matière grise

Des chercheurs du Max Planck Institute for Human Developement à Berlin et de la Charité University Medicine de St Hedwig-Krankenhaus ont étudié les effets de la pratique des jeux vidéo sur le cerveau humain. L’équipe de l’institut a sélectionné 46 cobayes qu’ils ont répartis en 2 groupes de 23 personnes dont la moyenne d’âge était de 24 ans. Stimuler le cerveau des personnes âgées avec un jeu vidéo. Aux USA, les empoisonnements par e-liquide augmentent.

Stimuler le cerveau des personnes âgées avec un jeu vidéo

Mais restent six fois moindres qu'avec les cigarettes classiques. En France, une étude est lancée... Fabriquer des tissus et des organes humains, couche après couche, selon une technique dérivée de l'impression 3D, c'est la promesse de la bio-impression. L'ex-ministre des sports et nouvelle secrétaire d'état au commerce est hospitalisée depuis vendredi. Prendre des suppléments de zinc permettrait de réduire la durée des symptômes du rhume de moitié. Une tétine-thermomètre pour suivre la température en continu de son enfant, sur son smartphone ou sa tablette.

Disponible gratuitement, l'application calcule des programmes d'ajustement personnalisés aux différents fuseaux horaires en se basant sur la lumière. Questions à Jean-Louis Roumégas, député EE-LV de l’Hérault, auteur du rapport sur la stratégie européenne en matière de perturbateurs endocriniens. Gamers More Likely To Be Social, Educated Than Non-Gamers. If you had to visualize someone who self-describes as a “gamer,” what would you see?

Gamers More Likely To Be Social, Educated Than Non-Gamers

A 13 year old boy who doesn’t have many friends? A college student who prefers playing games on his futon to going to class? An overweight guy in his 40s living in his parents’ basement? Let’s face it: the stereotypes for gamers aren’t glamorous. However, a new report based on a survey by LifeCourse Associates for the gaming site Twitch has found that gamers have more positive attributes than their non-gamer counterparts. Jeux de tir : bons pour le cerveau.

Différentes études ont démontré que la pratique de ces jeux vidéo améliorait rapidement et durablement la concentration et l'acuité visuelle des joueurs.

Jeux de tir : bons pour le cerveau

Accusés de tous les maux, et notamment d'engendrer de l'agressivité, les jeux de tir à la première personne (FPS) auraient pourtant des effets bénéfiques sur le cerveau de leurs adeptes. La revue La Recherche a fait le point dans son numéro de septembre sur les différentes études démontrant les effets bénéfiques de ces jeux vidéo, comme Call of Duty ou Battlefield, où, pour éviter de se faire tirer dessus, les joueurs doivent être constamment à l'affût et prendre des décisions très rapidement. • Une meilleure capacité d'attention L'équipe de recherche de Daphné Bavelier, qui étudie la plasticité cérébrale à l'université de Rochester, aux États-Unis, et à l'université de Genève, a démontré que les adeptes des FPS savent mieux se concentrer que les non-joueurs.

«Sparx», le jeu vidéo qui lutte contre la dépression.