background preloader

Blogs et autres documents informels

Facebook Twitter

Sitographie. Cyberdépendance : en faites-vous réellement partie ? Accro au numérique ? Les nouvelles addictions... - La gazette de Danièle : "Des idées et des Arts...". Nous en avons tous un usage régulier, à partir de quel moment pouvons-être considérés comme addicts aux nouvelles technologies ?

Accro au numérique ? Les nouvelles addictions... - La gazette de Danièle : "Des idées et des Arts..."

Comment cette addiction se traduit-elle au quotidien ? Michael Stora : Cela ne se traduit pas tant en terme d’heures passées sur les nouvelles technologies qu’en termes de rupture des liens sociaux réels. L’addiction se manifeste par un décrochage de la vie sociale : refus de participer à des repas de famille, moins de sorties en couple, abandon de ses responsabilités de parent... Pour les enfants cela commence par l’absence de présence au repas du soir et cela peut aller jusqu’à la déscolarisation. Les nouvelles technologies mettent la vie sociale au second plan petit à petit. Il faut faire le distinguo entre les moments excessifs et l’addiction. Dan Véléa : La « e-dépendance » et le concept de cyberdépendance sont apparus vers le milieu des années 1990.

Les premiers écrits sont nord-américains, Ivan Goldberg, suivi en 1996 par mes écrits français. Michael Stora : L’enquete PELLEAS sur l’addiction aux jeux vidéo pose 11 problemes de trop. L’enquête PELLEAS a bénéficié d’une large couverture médiatique.

L’enquete PELLEAS sur l’addiction aux jeux vidéo pose 11 problemes de trop

Les résultats ont été cités par de nombreux médias, jusqu’à l’AFP qui annonçait “Jeux vidéos : un ado sur dix a un usage problématique, les garçons plus touchés”. Pourtant, cette enquête pose un certain nombre de problèmes qui entachent largement les résultats qu’elle annonce. PELLEAS est un Programme d’Etude sur les Liens et L’impact des Ecrans sur l’Adolescent Scolarisé. L’enquête a été menée aurpès de plus de 2000 élèves de la région parisienne pendant l’année 2013-2014. Elle a cherché les facteurs associés à une “pratique problématique d’écrans à l’adolescence” en s’intéressant plus particulièrement aux jeux vidéo. L’enquête PELLEAS : Les problèmes de l’enquête PELLEAS Ces résultats préliminaires posent une série de problèmes. Comment explique que le bon sens et la psychologie soient autant mis à mal ?

Les auteurs font une fausse affirmation Les auteurs se contredisent La revue de la littérature est biaisée. L'isolement - Pouvoir et société. L'isolement social est la situation d'une personne que l'on éloigne de la societé, des autres groupes sociaux.

L'isolement - Pouvoir et société

Il y a une minimisation de la communication causé par la séparation physique ou social entre les individus. Les liens sociaux d'internet sont attractifs car ils sont ludiques, convivials et interactifs. Les moyens et outils de communication ne manquent pas. En effet, grâce aux différentes plates-formes d'internet les individus peuvent tout faire en restant connecté. Par exemple, un invidu peut faire ses achats tout en restant sur internet. Le risque est qu'internet est extrèmement addictif et influe sur le comportement des internautes, ils ont donc souvent tendance à se renfermer dans un monde virtuel et s'éloignent de la réalité pouvant aller jusqu'à risquer de perdre tout contact physique avec les individus qui les entourent.

Il suffit de naviguer quelque temps sur internet, pour se rendre compte que cette activité à un effet de désorientation. "En se privant de sommeil, les collégiens se mettent en grand danger !" Plus de 50% des ados se connectent régulièrement à Internet la nuit, selon une étude sur le sommeil des collégiens.

"En se privant de sommeil, les collégiens se mettent en grand danger !"

Ce constat inquiète le Dr Sylvie Royant-Parola, psychiatre et présidente du réseau Morphée à l’origine de l’enquête. Dr Sylvie Royant-Parola Quels sont les principaux enseignements de votre étude sur le sommeil, réalisée auprès de 776 collégiens de la région parisienne ? Notre étude se concentre sur les moins de 15 ans. Leurs habitudes de sommeil ont évolué de façon très nette ces 10 dernières années. En quoi l’utilisation d’un smartphone avant de s’endormir représente un « danger » ?

Avec le développement des nouveaux outils numériques, de nouveaux comportements apparaissent. 33,5% des adolescents passent ainsi plus d’une heure « connectés » après le dîner. La nuit, les réactions sont davantage sur le registre émotionnel que le jour. Une table ronde sur le sommeil des adolescents En quoi est-ce plus néfaste de consulter son téléphone que de lire un livre papier ?