background preloader

Exemples de collaborations

Facebook Twitter

CM2-6ème : appropriation d'un quartier par des haïkus cartographiés. CM2-6ème : explications. Céline Souleille enseigne à l’école Pierre et Marie Curie dans un quartier en rénovation de Floirac près de Bordeaux.

CM2-6ème : explications

En liaison avec des enseignants du collège Nelson Mandela, elle a mené un travail original de géolittératie pédagogique et poétique : les élèves partagent des photos via le réseau Babytwit et s’en inspirent pour écrire des haïkus, ils enregistrent des mises en voix de leurs créations avant de les épingler avec Umap sur la carte OpenStreetMap du quartier par eux actualisée. Le projet s’avère particulièrement formateur et stimulant : les élèves deviennent acteurs de leur territoire et de leur langue, les écoliers et les collégiens collaborent pour découvrir la culture du partage et du bien commun propre à internet.

Une nouvelle carte contributive a d’ailleurs été lancée autour des « recettes du monde » : la grammaire s’y fait savoureuse et la géographie, vivante. . « Les libertés s’effeuillent aujourd’hui lentement » (David, CM1) « Nelson Mandela C’est le papa du collège. Mur de partage de capsules pour la classe inversée en français. Ecriture poétique français - anglais - espagnol. « Ce paysage multipliant les visages / Sera à jamais ce qu’il y a de plus sage / Laissant les visiteurs à de tendres partages » : ainsi écrit Shirley, en seconde à Vitré dans l’académie de Rennes.

Ecriture poétique français - anglais - espagnol

Sa professeure de lettres, Delphine Morand, a mené un fort beau projet, « Babel sensoriel », avec Béatrice Bruneau, professeure d’anglais, et Véronique Lasalle-Vallejo, professeure d’espagnol : des ateliers d’écriture poétique qui invitent à relier les mots, les images et les sons pour évoquer des lieux divers, des ateliers interdisciplinaires qui amènent à faire travailler ensemble des matières collaborant souvent peu. Réalisées sous inspiration baudelairienne, les productions des élèves sont ensuite partagées et diffusées sur une carte et dans un magazine numériques. La poésie s’y éprouve comme un beau travail de la langue, des langues mêmes, comme un appel à conquérir le monde. Comment cet étonnant projet est-il né ? « Ce paysage multipliant les visages Sera à jamais ce qu’il y a de plus sage. Flanders Lane : simulation globale. Partez à la découverte de Flanders Lane !

Flanders Lane : simulation globale

Sébastien Franc, professeur d’anglais dans l’académie de Lille, va vous guider dans cette aventure, vous présenter ses lieux emblématiques et ses habitants. Mais qu’est-ce que Flanders Lane au juste ? La classe inversée et son CLIC 2015, Padlet, Twitter et de la simulation globale vous permettront d’obtenir votre pass pour cette ville virtuelle !

Comment s’inscrit ce projet dans vos pratiques de classe ? Ce projet a pour but de relier toutes mes classes entre elles ainsi que les classes des collègues engagés dans l'aventure, à savoir les élèves de Régine Ballonad-Berthois du collège Léonard de Vinci de Saint Brieuc, ceux d'Amélie Silvert du lycée Fénélon de Lille, ainsi que ceux de Frédéric Surget, Mirela Robo et Vanessa Spallone (ces dernières étant professeurs de FLE en Albanie et en Floride). Comment cette ville virtuelle, Flanders Lane, a vu le jour ? Si vous deviez la décrire en quelques mots... Propos recueillis par Stéphanie Fizailne. Prêter visages aux réfugiés : Parcours pédagogique au collège. Peut-on donner un visage, donc une identité et une humanité, aux réfugiés dont les images défilent dans le lointain de nos écrans ?

C’est l’enjeu fort d’un projet interdisciplinaire mené par Valérie Brayda-Brun, professeure de lettres, et Laetitia Croce, professeure-documentaliste, au collège de Forcalquier dans les Alpes de Haute-Provence. Travailler en équipe avec le numérique au collège. Au collège Henri Matisse à Grand-Couronne dans l’académie de Rouen, les professeures de français Claire Ridel et Laurence Bot ont avec la professeure-documentaliste Sophie Bocquet-Tourneur développé des pratiques de travail collaboratif qui feraient rêver beaucoup d’établissements.

Travailler en équipe avec le numérique au collège

Un site internet commun permet de diffuser des ressources à destination des élèves, mais aussi de publier leurs productions pour valoriser et stimuler leur créativité. Celle-ci trouve à s’exprimer à travers des projets et des supports variés : bandes-annonces de livres, marque-pages, magazine littéraire, « fakebooks » (autrement dit, faux comptes d’écrivains), défi Babelio, connaissances fixées via Twitter par la diffusion de « saviez-vous que »… Parmi les nouveautés : un grand projet d’exposition en réalité augmentée autour de la guerre 14-18 ou encore une application pour suivre l’actualité du CDI sur smartphone ou tablette.

La totalité du site est à destination des élèves ! Le site « Lettres de Matisse »