background preloader

Les réformistes

Facebook Twitter

Réforme protestante. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Réforme protestante

Pour les articles homonymes, voir Réforme. Amorcée dès le XVe siècle et culminante au XVIe siècle, la Réforme protestante est une volonté d'un retour aux sources du christianisme et aussi, par extension, un besoin de considérer la religion et la vie sociale d'une autre manière. Elle reflète l'angoisse des âmes[1], par la question du salut, centrale dans la réflexion des réformateurs, qui dénoncent la corruption de toute la société engendrée par le commerce des indulgences.

Martin Luther 1483-1546. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Martin Luther 1483-1546

Martin Luther, né le à Eisleben, en Thuringe (Allemagne)[1] et mort le dans la même ville, est un frère augustin[2] allemand, théologien, professeur d'université, père du protestantisme[3],[4],[5],[6] et réformateur de l'Église dont les idées exercèrent une grande influence sur la Réforme protestante, qui changea le cours de la civilisation occidentale[7]. Le 3 janvier 1521, il reçoit la bulle Decet romanum pontificem qui lui signifie son excommunication. Après les nombreux débats théologiques du haut clergé, l'empereur du Saint-Empire romain germanique et roi d'Espagne, Charles Quint, convoque Martin Luther en 1521 devant la diète de Worms (Rhénanie-Palatinat, Allemagne).

Un sauf-conduit lui est accordé afin qu'il puisse s'y rendre sans risques. Ses prises de position radicales et antisémites sur les Juifs furent utilisées par les nazis[9],[10]. Biographie[modifier | modifier le code] Jeunesse[modifier | modifier le code] Luthéranisme. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Luthéranisme

Le luthéranisme (ou luthérianisme) est la théologie fondée à partir des écrits et des pensées de Martin Luther. C'est ensuite devenu le regroupement des communautés protestantes luthériennes se rattachant à cette doctrine. C'est pourquoi on parle de « luthérien », d'« Églises luthériennes » ou de « théologie luthérienne ». Luthéranisme. La Théologie luthérienne  L'année 1996 marque le 450ème anniversaire de la mort de Martin Luther.

La Théologie luthérienne 

Ceux qui se réclament du mouvement qu'il a mis en route au sein de l'Église universelle ont saisi cette occasion pour faire le point sur l'adéquation du message du Réformateur au monde et à l'Église de notre temps. Nous ne sommes plus à l'époque où de noirs desseins étaient prêtés au moine augustin par ses détracteurs. Les autorités romaines et leurs théologiens ont déjà dit leur intérêt pour la théologie luthérienne dans laquelle souvent ils se retrouvent. Jean Calvin 1509-1564. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jean Calvin 1509-1564

Pour les articles homonymes, voir Calvin. Jean Calvin (forme latinisée du nom Jehan Cauvin), né le 10 juillet 1509 à Noyon (Picardie), et mort le 27 mai 1564, à Genève, est un théologien, un important réformateur, et un pasteur emblématique de la Réforme protestante du XVIe siècle, notamment pour son apport à la doctrine dite du calvinisme. Après des études de droit, Calvin rompit avec l'église catholique romaine vers 1530. Du fait des persécutions contre les protestants en France, Calvin se réfugia à Bâle, en Suisse, où il publia la première édition de son œuvre maîtresse, l'Institution de la religion chrétienne en 1536. Calvinisme. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Calvinisme

Le calvinisme (nommé ainsi d'après Jean Calvin et aussi appelé la tradition réformée, la foi réformée ou la théologie réformée) est une doctrine théologique protestante et une approche de la vie chrétienne[1] qui reposent sur le principe de la souveraineté de Dieu en toutes choses[2]. Bien qu’elle fût développée par plusieurs théologiens tels que Martin Bucer, Heinrich Bullinger[3],[4], Pierre Martyr Vermigli[5], Ulrich Zwingli[6] et Théodore de Bèze, elle porte le nom du réformateur français Jean Calvin en raison de l’influence dominante qu’il eut sur elle et du rôle déterminant qu’il exerça dans les débats confessionnels et ecclésiastiques du XVIe siècle. Aujourd’hui ce terme fait référence aux doctrines et aux pratiques des Églises réformées. Plus rarement, il désigne l’enseignement de Calvin lui-même[7]. Le calvinisme est aussi connu pour les doctrines de la prédestination et de la corruption totale. Calvinisme. Henri VIII d'Angleterre. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. « Henri VIII » redirige ici.

Henri VIII d'Angleterre

Pour les autres significations, voir Henry VIII. Henri VIII (né Henry, 28 juin 1491 – 28 janvier 1547) fut roi d'Angleterre et d'Irlande de 1509 à sa mort. Anglicanisme. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Anglicanisme

L'anglicanisme est une confession du christianisme dont l'origine remonte au XVIe siècle lorsque le roi d'Angleterre Henri VIII rompit avec le pape et Rome. Cette branche du christianisme est aujourd'hui présente principalement dans les pays qui ont pu être imprégnés par la culture anglaise ; outre l'Angleterre, il s'agit notamment des anciennes colonies britanniques en Amérique et en Afrique.

En toute rigueur, on ne saurait parler de l'« Église anglicane » puisque les différentes églises se reconnaissant dans cette confession sont autocéphales. Anglicanisme.