background preloader

L'Afrique : les défis du développement

Facebook Twitter

Le Sahara : ressources, conflits
(étude de cas).
- Le continent africain face
au développement et à la mondialisation.

Atlas des statistiques sanitaires de la Région africaine 2016 - Analyse de la situation sanitaire de la Région africaine. Entretien exclusif avec les auteurs de L'Atlas de l'Afrique. Un continent émergent ? La géopolitique de l'Afrique présentée par Diploweb. Un continent qui sera peuplé de 2 milliards d'habitants en 2050, déjà animé par des dynamiques démographiques, économiques, stratégiques et politiques qu'il faut comprendre - Diploweb.com. Géopolitique de l’Afrique, un continent animé par de multiples forces, terrain d’un nouveau "Grand jeu" ?

La géopolitique de l'Afrique présentée par Diploweb. Un continent qui sera peuplé de 2 milliards d'habitants en 2050, déjà animé par des dynamiques démographiques, économiques, stratégiques et politiques qu'il faut comprendre - Diploweb.com

L’Afrique est engagée depuis le début du XXIe s dans un processus de croissance économique, certes différencié selon les espaces mais prometteur. Il faut suivre de près l’actualité africaine parce qu’elle porte une part du monde d’aujourd’hui et du XXIIe siècle. L’Afrique représente 23% de la superficie des terres émergées de la planète, avec d’immenses ressources dans ses sous-sols qui génèrent depuis longtemps bien des appétits prédateurs. « Oui le taux de pauvreté en Afrique recule, mais le nombre de pauvres augmente » Notre chroniqueur replace dans leur contexte les chiffres de croissance flatteurs pour le continent qu’il estime en trompe-l’œil et ne profiter qu’à une minorité.

« Oui le taux de pauvreté en Afrique recule, mais le nombre de pauvres augmente »

La Banque africaine de développement (BAD), l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) ont publié leur rapport sur « Les perspectives de l’économie en Afrique en 2017 ». Le communiqué de presse, largement repris par les médias, compilait quelques chiffres dont une prévision de croissance pour l’ensemble du continent africain de 3,4 % en 2017 et 4,3 % en 2018, une classe moyenne qui atteindrait 350 millions de personnes (sur un total de 1,2 milliard d’habitants), ou encore des investissements directs étrangers pour 2017 de l’ordre de 57 milliards de dollars (50 milliards d’euros).

Le sous-équipement et la corruption, freins à la croissance de l’Afrique subsaharienne. Un rapport de la Banque mondiale pointe les retards persistants en matière d’infrastructures et l’évaporation de près d’un tiers des investissements.

Le sous-équipement et la corruption, freins à la croissance de l’Afrique subsaharienne

De toutes les régions du monde, l’Afrique subsaharienne se place dernière en matière d’infrastructures. Un mal récurrent que les experts de la Banque mondiale ont tenté d’analyser dans la dernière édition du rapport « Africa Pulse », paru mercredi 19 avril. 2016 a été une année noire pour les économies d’Afrique subsaharienne : la région a enregistré son plus faible taux de croissance depuis plus de deux décennies. Un léger rebond serait à prévoir pour 2017 (+2,6 %), selon les auteurs du rapport. Economie : où en sont les « lions » d’Afrique ? Le rapport McKinsey, dont la première édition en 2010 avait changé le regard porté sur les potentiels du continent, fait le point sur les prévisions de croissance.

Economie : où en sont les « lions » d’Afrique ?

Quand on interroge des entrepreneurs nigérians sur leur contexte économique, deux expressions reviennent en boucle : « La force du Nigeria, c’est la taille de son marché » et « notre économie est résiliente ». Devenu première puissance économique d’Afrique en avril 2014, le pays le plus peuplé du continent, avec ses 180 millions d’habitants, a laissé sa place en août à l’Afrique du Sud qui enregistre pourtant une faible croissance et un taux élevé de chômage. Miné par la chute des cours des matières premières, le Nigeria est entré dans une phase de récession qui augure d’une probable crise économique. Pas de quoi décourager cependant ses hommes d’affaires. Lire aussi : « La crise au Nigeria n’est pas seulement conjoncturelle » L'actualité sahélo-saharienne au Mali : une invitation à penser l'espace mobile. La première enquête, sur la très longue durée de la recherche et des temps de la géographie, rappelle dans quel espace de représentation dominant se sont déroulés les événements de mars 2012 à mars 2013, jusqu’à proposer que la guerre n’a peut-être pas eu lieu au Mali, que ce n’était peut-être pas une guerre, et que l’enjeu n’était pas le territoire.

L'actualité sahélo-saharienne au Mali : une invitation à penser l'espace mobile

Ce sont là trois propositions de réponses dissonantes aux questions éminemment géographiques : où, qui et quoi, comment ? Les réponses à la question de savoir pourquoi le conflit a éclaté là et pas ailleurs n’en ressortiront pas avec assurance du fait même que le résultat de l’enquête conclut à la saillance aléatoire des lieux. La seconde enquête s’est attachée aux événements de l’année 2012, systématiquement replacés dans cet espace mobile de représentation qui ne visait ni le Mali, ni le territoire, ni même la guerre de front. Que s’est-il donc passé ? Croquis géographie Terminale : le continent africain: contrastes de développement et inégale intégration dans la mondialisation. Croquis géographie Terminale : le continent africain: contrastes de développement et inégale intégration dans la mondialisation Je joins le croquis sur le continent africain: « le continent Africain : contrastes de développement et inégale intégration ».

Croquis géographie Terminale : le continent africain: contrastes de développement et inégale intégration dans la mondialisation

Il est plus simple et facile à mémoriser que ceux proposés aux étudiants (post bac) de sciences politiques néanmoins je vous en conseille la lecture vous permettant d’appréhender tous les aspects de la question. Plusieurs exemples de croquis proposés par Geotheque.org sur Voici la légende de la carte au format texte : A. WordPress: J'aime chargement… La politique africaine de la France à l’épreuve de la diversité du continent. Sécurité La France a mené une cinquantaine d’opérations militaires sur le continent africain depuis les indépendances.

La politique africaine de la France à l’épreuve de la diversité du continent

Après la fin de la guerre froide et à la suite du génocide rwandais, Paris a souhaité ne plus jouer le rôle de « gendarme » de l’Afrique, et a opté pour une triple inflexion de sa politique : intervenir avec de solides mandats internationaux ; tenter de pousser l’Union européenne (UE) à s’impliquer davantage ; et enfin contribuer au renforcement des armées nationales et à l’édification d’une architecture africaine de sécurité. Cette politique a été mise en œuvre au cours des vingt dernières années dans un contexte de réduction du budget de la défense, ce qui s’est traduit par une réduction du nombre de militaires français pré-positionnés en Afrique. Le premier objectif a été atteint. Trafics d’influence en Afrique, par Anne-Cécile Robert (Le Monde diplomatique, janvier 2017)

Mai 2015.

Trafics d’influence en Afrique, par Anne-Cécile Robert (Le Monde diplomatique, janvier 2017)

Sollicité par Riyad, le Sénégal décide de « déployer en terre sainte d’Arabie saoudite un contingent de 2 100 hommes » dans le but de « participer à la stabilisation de la région » et de « garantir la sécurité des lieux saints de l’islam » (1). L’annonce fait l’effet d’une bombe à Dakar, où l’on craint un enlisement dans le bourbier de la guerre au Yémen (2). Un an plus tard, le nombre de soldats réellement envoyés par le petit pays d’Afrique de l’Ouest demeure flou, mais le geste reste symbolique de la vaste recomposition des relations internationales du continent noir. Le changement majeur pour l’Afrique contemporaine réside dans une diversification inédite de ses partenaires, concomitante de taux de croissance élevés. Depuis les années 2000, six pays subsahariens figurent systématiquement parmi les dix pays ayant la plus forte croissance du monde.

Avec les guerres, le retour de la famine. Vingt millions de personnes pourraient mourir de faim dans les six prochains mois, selon la FAO. 24 avril 2017 – Le Directeur général de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), José Graziano da Silva, a lancé un cri d'alarme lundi concernant le sort de millions de personnes menacées par la famine dans plusieurs pays. « Il est urgent d'agir pour sauver les vies des personnes confrontées à une situation de famine dans le nord-est du Nigéria, en Somalie, au Soudan du Sud et au Yémen », a dit M.

Vingt millions de personnes pourraient mourir de faim dans les six prochains mois, selon la FAO

Un drone filme le pillage pour la Chine des dernières forêts du Sénégal. La Gambie est la plaque tournante du trafic de bois de vène vers la Chine. L’ex-ministre de l’environnement sénégalais Haïdar El-Ali dénonce l’inaction de Dakar. Les drones ne servent pas qu’à faire la guerre ou à amuser les enfants. Ils peuvent aussi devenir des armes pour lutter contre le pillage des ressources naturelles. Économie. S’expatrier en Afrique : les pays qui montent, les secteurs qui recrutent. Stabilité politique, croissance économique, secteurs en plein boom, bonnes infrastructures… Il y a bien des raisons de partir travailler sur le continent africain.

Économie. S’expatrier en Afrique : les pays qui montent, les secteurs qui recrutent

Un site tanzanien recommande cinq destinations. Le site The African Exponent, basé en Tanzanie, remarque que de plus en plus d’étrangers partent s’installer en Afrique pour leur travail, soit indépendamment, soit en étant envoyés par leur entreprise : La croissance socio-économique, la stabilité politique dans la plupart des pays africains, l’amélioration des programmes éducatifs ont généré une augmentation du nombre d’entreprises internationales et de leurs filiales, qui envoient leurs travailleurs pour effectuer des tâches spécifiques, notamment dans les secteurs des nouvelles technologies, des télécommunications, du pétrole et du gaz.” D’après The African Exponent, cinq pays sont particulièrement concernés : 1 – L’Afrique du Sud.

Pdf fond Afrique 3. Pdf croquis Afrique2014 pptx. Afrique polycopié élève 2016. Afrique polycopié élève 2016. Cours Afrique 1. Un atlas du Sahara-Sahel. Publications - Club du Sahel et de l'Afrique de l'Ouest (CSAO) Le Sahara-Sahel traverse des épisodes récurrents d’instabilité, cependant les crises libyenne et malienne récentes intensifient le degré de violence. Elles restructurent les dynamiques géopolitiques et géographiques.

Transfrontalières voire régionales, ces crises contemporaines nécessitent de nouvelles réponses institutionnelles. Comment les pays partageant cet espace – Algérie, Libye, Mali, Maroc, Mauritanie, Niger, Tchad et Tunisie - peuvent-ils, ensemble et en relation avec des états tels que le Nigéria, le stabiliser et le développer ? Un Sahara, des Sahara-s. Lumières sur un espace déclaré « zone grise » Le domaine colonial saharien français (du Maroc à la Tunisie et de la Mauritanie au Tchad), très vaste, était conçu par le pouvoir comme un espace continu, ce qui n'empêcha pas les circulations transsahariennes d'y décliner au fur et à mesure que les militaires étendaient leur contrôle sur les mobilités. Il était relativement cloisonné vis-à-vis des autres domaines coloniaux, italien (Libye) ou anglais (Egypte, Soudan).

Les frontières ont été dessinées au fur et à mesure de la pénétration coloniale à l'intérieur du désert. Elles étaient généralement négociées et tracées à partir du littoral sur quelques dizaines de kilomètres, puis étaient poursuivies en traçant un trait droit sur la carte (carte 1). En réalité, le contrôle portait plus sur les mouvements humains que sur les limites et à l'intersection de deux pistes était souvent implantée une garnison.

Pourquoi on meurt encore de faim en Afrique. "La pire crise humanitaire depuis la fin de la Deuxième guerre mondiale" risque de se produire selon l'ONU, si aucune intervention d'urgence n'est menée en Afrique. Plus de 20 millions de personnes sont menacées par la famine dans quatre pays : Soudan du Sud, où la famine a été déclarée, Nigeria, Yémen, Somalie où l'insécurité alimentaire est critique. Quatre causes déterminantes sont expliquées en cartes animées pour comprendre pourquoi la famine réapparaît en 2017. Quand la famine est déclarée, il est déjà trop tard. En Somalie en 2011, 100 000 personnes étaient déjà mortes quand a été sonnée l'alerte internationale. Aujourd'hui, pour éviter une crise humanitaire d'une telle ampleur, l'ONU réagit vite : les appels à l'aide internationale, chiffrée à 4,4 milliards de dollars, retentissent depuis fin février.

. - "Soudan du Sud : la guerre civile, la faim et la fuite", reportages vidéo. Comment les économies de la Côte d’Ivoire, de l’Éthiopie et du Kenya tirent leur épingle du jeu grâce au numérique. L’expansion des nouvelles technologies porte le développement de certains pays africains, souligne une étude d’Euler Hermes. LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Jonathan Grelier. L’enseignement supérieur en Afrique : les chiffres. L’Ethiopie entre croissance à marche forcée et répression. Comprendre la crise éthiopienne en six questions: les raisons de la colère, l’état d’urgence, les réactions internationales, la répression des réseaux sociaux. L'Afrique, continent fantasmé. Les réactions suscitées par l’épidémie d’Ebola le montrent : l’Afrique effraie autant qu’elle fascine, comme si elle méritait un traitement à part dans la mondialisation.

Afrique polycopié élève 2016. Afrique(s) : cadrage et problématiques générales. 1. Cadrage scientifique : Des espaces transformés par la mondialisation, grands ensembles régionaux et dynamiques territoriales en Afrique, quelques pistes... par Jean-Fabien Steck. L’Afrique australe : un ensemble composite, inégalement intégré à la mondialisation. L'Afrique, le continent des problèmes, des possibles, des défis ?La Géothèque. Les Chinois, faiseurs de villes africaines. L'Afrique orientale : des civilisations de l’hinterland face à la maritimisation. L’Afrique orientale affiche, depuis dix ans, une croissance économique à « deux chiffres ».