background preloader

Cartes pour comprendre le monde

Facebook Twitter

L’étude consiste à approcher la complexité du monde par l’interrogation et la confrontation de grilles de lectures géopolitiques, géoéconomiques, géoculturelles et géoenvironnementales.

Cette étude, menée principalement à partir de cartes, est l’occasion d’une réflexion critique sur les modes de représentations cartographiques. Legacy Page. Cartes et echelles. De l'Antiquité à Google Maps, la cartographie miroir du pouvoir. Depuis l'apparition de la cartographie scientifique grâce aux Grecs à l'Antiquité, incarné par l'astronome Hipparque, la connaissance et l’intérêt cartographique ont évolué au fil des siècles.

De l'Antiquité à Google Maps, la cartographie miroir du pouvoir

Retour sur une histoire qui illustre les avancés et les nouveaux défis des époques. Inventée par les Grecs à l'Antiquité, la cartographie a subi au fil du temps nombre d'évolutions : passant d'une approche scientifique à une conception religieuse, pour finir par être définie comme une science quasi-exacte. Au delà du progrès technique et scientifique qu'elle incarne, la cartographie est aussi et surtout un outil de domination politique et militaire essentiel aux jeux de pouvoir plus que d'actualité aujourd'hui. A lire : Comment Google dessine sa carte du monde. Vidéo. Comment le quotidien "Le Monde" cartographie le monde ? Trois cartographes répondent à Diploweb.com. Clair, pédagogique, utile.

.

Vidéo. Comment le quotidien "Le Monde" cartographie le monde ? Trois cartographes répondent à Diploweb.com. Clair, pédagogique, utile

Pourquoi faire des cartes géopolitiques sur une page entière d’un quotidien ? . Cours eleve. Puissance. Terme étymologiquement confondu avec la notion de pouvoir (en anglais, les deux, issus du vieux français, sont d’ailleurs identiques : Power).

Puissance

La puissance est une capacité à agir, cette notion peut être synonyme de quantité, ou de force mesurable (par exemple avec les moteurs), elle est donc aussi un « pouvoir ». Néanmoins, tous les acteurs ayant le pouvoir ne sont pas puissants, à l’inverse tous les acteurs dotés d’une certaine puissance n’ont pas forcément le pouvoir au sens régalien du terme (confondu avec l’Etat, la puissance étatique ou publique). La notion de puissance ne fait pas partie du vocabulaire courant de la géographie, elle n’est d’ailleurs souvent pas abordée ou rapidement développée par les dictionnaires de géographie (Renard, 2005) - cependant, l’idée de puissance ou de grande puissance est inscrite depuis longtemps dans les programmes du Secondaire. A l’inverse, la notion de puissance est centrale dans les relations internationales (R.I). Quels sont les fondamentaux de la puissance ? Géopolitique.

LE TERME DE PUISSANCE est synonyme de pouvoir.

Quels sont les fondamentaux de la puissance ? Géopolitique

Les langues anglaise avec power ou allemande avec Macht utilisent d’ailleurs le même mot. En géopolitique, comme dans les relations internationales, la notion de puissance fait le plus souvent référence à des États mais d’autres acteurs sont dotés d’une puissance indéniable, notamment les institutions financières, les firmes transnationales ou les organisations non gouvernementales majeures. Pour ne pas parler des organisations criminelles. S’inspirant de Raymond Aron, Serge Sur écrit : « On définira la puissance comme une capacité - capacité de faire ; capacité de faire faire ; capacité d’empêcher de faire ; capacité de refuser de faire. » [1] Un premier exemple : les Etats-Unis ont réussit à imposer au gouvernement français de F. Les facteurs de puissance. En géopolitique, le terme de « puissance » fait très souvent référence à un état qui se distingue par son poids territorial, démographique et économique.

Les facteurs de puissance

Mais aussi par les moyens qu’il met en œuvre pour parvenir à exercer son influence au niveau mondial. Par ailleurs, il existe plusieurs états que l’on pourrait qualifier de puissance au XXIème siècle. Certain pourrait l’être dans certains domaines et d’autres pourrait l’être globalement. Le Soudan du Sud, 193e Etat reconnu par l'ONULa Géothèque. L'épineux Sahara Occidental et les tiretés de la colèreLa Géothèque. Dans un article récent, la petite carte de localisation de la vallée d’Oukaïmeden dans le Haut-atlas marocain a fait l’objet d’une véritable autocensure de la part de la Géothèque.

L'épineux Sahara Occidental et les tiretés de la colèreLa Géothèque

La frontière en tiretés qui séparait le Maroc du Sahara Occidental, par lui occupé, a été tout simplement effacée pendant le week-end. C’est l’auteur de ces lignes qui en est le responsable. Lors de la fabrication de la carte, le tracé de cette ligne a été un geste naturel, puisqu’elle apparaît sur toutes les cartes du Maroc visibles en France, au point qu’aujourd’hui, on la voit sans la voir.

Vive inquiétude de mon collègue et homonyme installé au Maroc : la question du Sahara Occidental est plus épineuse là-bas que je ne l’aurais imaginé. Inculquée très tôt par l’enseignement primaire, l’idée d’un Sahara Occidental légitimement et historiquement intégré au pays est une évidence pour les Marocains. De l'Antiquité à Google Maps, la cartographie miroir du pouvoir.