background preloader

Changer les espaces pour changer les usages !

Facebook Twitter

L'objectif de ce défi est de redéfinir les espaces et les usages d’un établissement scolaire
et de réaliser la transformation d’un espace éducatif en lieu de vie, plein d’échanges et de rencontres.



ENJEUX :
>Travailler et repenser le mobilier (intérieur/extérieur)
>Repenser l’agencement des lieux à l'intérieur et à l'extérieur
>Adapter le mobilier aux usages des élèves et des enseignants
> Créer des espaces d’expression et d'échanges
>Créer des espaces mutualisés
>Laisser une place au jeu, grand facilitateur d'apprentissage

TYPE DE LIVRABLE(S) :
- Un espace végétalisé (intérieur + extérieur) pour reconnecter l'humain et l'environnement
- Ceci est une salle de classe (décrivez la, fabriquez la, concevez la)
- Penser les manuels scolaires en espace fédérateur d'apprentissage transversal
- Des couloirs transformés, des salles sans murs, mise à jour des couloirs et des murs
- Des espaces collaboratifs ouverts, des couloirs transformés, des salles sans murs (le couloir pour aller d'une salle à une autre ou les murs peuvent aussi faire rêver les élèves, les rendre "chercheurs de leur savoir" ou être utilisés lors d'une pause cognitive pendant un cours...
- Un modèle d’établissement mutualisé avec le quartier,ciblant les personnes pouvant participer à éduquer les élèves et d'autre part, élèves ou enseignants pouvant aider des personnes du quartier (service, formation/instruction, création de prototypes)

#espace #échanges #rencontres #mobilier #nature #usages #vie #jeu #école #collèges
#lycées #université #mutualisation #rêver #intergénérationnel #plaisir #bien-être.

Santé : Le regard inquiétant de l'ergonome sur les classes. Les écoles sont-elles adaptées au corps des enfants ?

Santé : Le regard inquiétant de l'ergonome sur les classes

Ou au contraire posent-elles des problèmes de santé ? Ergonome, Catherine Bonnety travaille en entreprise à améliorer l'adaptation des postes de travail à la santé des salariés. Mais c'est aussi une mère de famille qui visite école et collège. Sans que ces visites puissent représenter une étude représentative, les constatations de C Bonnety mettent ce que nous savons tous dans une perspective de santé qui intéressera les élus des CHSCT et les enseignants en général, sans parler des parents...

Rencontrée au congrès de l'AFPSSU, une association qui regroupe des infirmières, assistantes sociales et médecins scolaires, Catherine Bonnety, ergonome, croise pour nous ses constatations dans une école et quelques collèges avec les normes de santé existantes. Aux casques ! "Si les élèves et les enseignants étaient des travailleurs régis par le Code du travail, tous porteraient des casques acoustiques en permanence", explique C Bonnety.

Ergonomie à l’école : zéro pointé ! Bruit permanent, mobilier inadapté, rythmes de travail mal pensés… en France, l’ergonomie sèche l’école.

Ergonomie à l’école : zéro pointé !

Salle de classe – osorioartist – fotolia.com L’ergonomie qui a su se faire une vraie place dans le monde de l’entreprise peine à s’installer sur les bancs de l’école. Bien qu’elles soient rarement en tête de liste des revendications des enseignants, leurs conditions « pratiques » de travail sont pourtant loin d’être optimales. « Attention, l’ergonomie n’est pas une ‘science de l’objet’, mais une science humaine qui vise à rechercher la meilleure compatibilité possible entre les besoins de ceux qui travaillent et les contraintes qu’on leur impose », précise Nicole Delvolvé, spécialiste en ergonomie appliquée au monde scolaire et ancienne enseignante chercheur à l’Université de Toulouse en neuroscience. « À l’école, tout compte pour créer cet équilibre entre besoins et contraintes, poursuit la spécialiste.

Vous êtes bien assis ? Ça devrait faire du bruit. Espaces temps – Edumix. Le constat : L’école n’est pas attractive et à une échelle plus fine la salle de classe.

Espaces temps – Edumix

Cette dernière est vécue et perçue comme obligatoire, surchargée, cadrante. Les élèves diront « on s’ennuie », « on a pas le droit » Les enseignants diront « ils vont être horribles » De ce fait nous sommes partis de l’idée qu’une salle de classe différente traduisant des pratiques différentes peuvent permettre de répondre aux problématiques liées à ce constat. Cette idée repose sur une salle modulable avec pour objectif de décloisonner les espaces d’apprentissages, les pratiques et créer du lien. Concrètement : La salle est pensée en différents espaces fonctionnels. Les bénéfices : Le travailler devient plaisant, c’est attractif, c’est valorisant. 123 degrés – Edumix. Un comité d'expérience indisciplinaire s'agite autour d'une utopie collective: Remixer un collège. 3 jours de post-it, de schémas, de café froid.

123 degrés – Edumix

Se lancer le défit d'intriquer espaces-temps et bienveillance. L'idée commune: provoquer une dérive de transmission(s) aux courbes douces qui modulera l'espace. Avant de lancer la production, il était nécessaire pour l'équipe de tester le Collège 123° à l'échelle d'un prototype immersif. "...la nouvelle génération vit une relation ombilicale avec son laptop, et ce phénomène s’amplifie progressivement dans le temps et dans l’espace.

Ce n’est pas un scoop : nous vivons avec nos écrans, nous respirons avec Internet et nos objets connectés nous suivent partout. Nous travaillons plus souvent à la maison et nous sommes habitués au multitâche. L’Autre Lieu – Edumix. Présentation du projet Défi Au collège Elsa Triolet, les élèves n'ont pas de lieu qui leur soit dédié.

L’Autre Lieu – Edumix

Ils restent la plupart du temps dans la cour, qu'elles que soient les conditions climatiques. Notre objectif: leur offrir un espace qui prenne en compte à la fois leurs attentes et les contraintes de la vie dans un collège. Proposition Dans l'Autre Lieu, nous voulons que les élèves se sentent chez eux, qu'ils développent un sentiment d'appartenance. Cet ensemble se compose de trois zones: un espace d'échange, un espace de partage et un espace détente. L’école du futur a ouvert ses portes en Finlande – Blog Toolearn.

Mais au bout de quelques semaines, ils déchantent.

L’école du futur a ouvert ses portes en Finlande – Blog Toolearn

Ils réalisent que l’école est surtout un endroit où il faut rester assis en silence, sans pouvoir jouer, et sans avoir beaucoup de temps pour s’amuser. À l’école Saunalahti, qui se trouve dans la ville finlandaise d’Espoo, les enseignants ont décidé de changer un peu cette histoire : tout d’abord, le bâtiment est très différent de celui d’une école typique, on dirait plutôt un musée d’art moderne. Les professionnels de VERSTAS Architects ont complètement abandonné la structure typique et ennuyeuse, et réinventé l’agencement habituel des salles de classe. L’école maternelle, l’école primaire, le collège et le lycée, le club d’étudiants, le théâtre, la cantine, la bibliothèque, la s alle de gym, et bien d’autres espaces encore sont rassemblés sur un espace de 10 500 mètres carrés. La cour de jeux est très bien équipée pour que les enfants de différents âges puissent s’y épanouir pendant la récréation. Source : L'aménagement des espaces de l'école numérique et la cité du design.

Lors du colloque de la mission Ecoter «Concevoir et aménager les espaces et les bâtiments éducatifs à l’ère du numérique» qui s’est tenue le 17 mai dans les locaux de la Caisse des dépôts et consignation à Paris, Caroline d’Auria Goux, chargée d’expérimentation et de recherche en design à la cité du désign de Saint Etienne et Yan Olivares, architecte ont présenté un témoignage sur l’expérimentation «Je participe à la rénovation de mon école!»

L'aménagement des espaces de l'école numérique et la cité du design

Et la démarche «Vers une école numérique» à Saint Etienne - Loire. Caroline d’Auria Goux indique le contexte. Saint Etienne fait partie du réseau des «villes créatives design unesco» ( Le design est une discipline née avec la révolution industrielle.Le design n'est pas un style! Exemple : Le vélib avant d'être un vélo et une borne, est un service. La méthodologie :Une ville qui s'engageDans une première approche, il s’agit de sensibiliser autour du design.Il faut une équipe éducative qui veuille s'engager, c'est impératif !

François Détrée. Learning zones. [Innovation] Créer les espaces éducatifs de demain : les cinq projets lauréats. La Caisse des Dépôts, le ministère chargé de l'Éducation nationale et les associations des maires, des présidents d'intercommunalités, des départements et des régions de France ont lancé un appel à manifestation d'intérêt dédié à la transformation d'espaces dans les écoles, collèges et lycées.

[Innovation] Créer les espaces éducatifs de demain : les cinq projets lauréats

Son objectif est d'expérimenter de nouveaux usages au travers de nouvelles visions des espaces et du mobilier scolaires. Le comité des partenaires a sélectionné mi-décembre 2016 les cinq terrains de tests lauréats. Les cinq projets lauréats retenus sont : l’école maternelle Montferré/La Cotonne de Saint-Etienne - Académie de Lyonle collège Compère Morel de Breteuil - Académie d’Amiensle collège Henri Barbusse de Saint-Denis - Académie de Créteille collège Roumanille d’Avignon - Académie d’Aix-Marseillele lycée Eugène Freyssinet de St-Brieuc - Académie de Rennes. Une école sans chaises… Tous les élèves travaillent debout ! The afternoon of January 7, a familiar scene unfolded at Lykes Gaslight Park in Tampa, Florida.

Une école sans chaises… Tous les élèves travaillent debout !

A handful of volunteers with the Tampa chapter of the organization Food Not Bombs (FNB) stood behind tables, passing out rice, beans, and bagels to a slowly moving line of homeless people. But around 4 p.m., the police showed up. "Take these tables down or these folks will go to jail," one officer said, gesturing at the Tampa FNB volunteers in a live video on Facebook. The reason? According to Tampa City Ordinance 16.48, a permit is required to distribute goods on public land, and Tampa FNB had not secured one. Tampa FNB has set up tables in Lykes Gaslight Park on Tuesday mornings and Saturday afternoons more than 100 times, without conflict. The arrests rankled the FNB community and volunteers, who said in an email that the law enforcement action was an attempt to "criminalize compassion and mutual aid. " At least in Tampa, the community has rallied to protect the work that FNB does.

Déscolariser l’éducation ou faire école à la maison. Apprendre hors l'école, de quoi parle-t-on ?

Déscolariser l’éducation ou faire école à la maison

Peut-on imaginer comme Ivan Illitch dans les années 70 « une société sans école » ? Doit-on plutôt organiser sa vie pour enseigner à ses enfants à domicile ou hors d’une institution éducative ? Le phénomène d’éducation par soi-même de ses enfants serait en progression dans le monde et en Europe. Selon les statistiques recensées au sein d’un article de wikipédia de novembre 2016, c’est près de 60 000 jeunes au Canada et plus de de 5 000 familles en France qui seraient concernées. Bien loin des 2,5 millions de jeunes américains. On peut être conscient du rôle des méthodes pédagogiques dans l’édification des démocraties, mais force est de se rappeler la loi. Comment apprend-t-on ? L’apprentissage en famille, avec le voisinage ou en contact direct avec la nature serait une autre piste à explorer, pour fuir les violences, les inégalités et les idées conformistes.

Le Unschooling ou « apprentissage en liberté » ne se fait pas sans cadre. En synthèse.