background preloader

Rapport au web et données

Facebook Twitter

« On est dans un moment de perte de confiance dans le numérique » Enfin, la France dispose d’une commission consacrée aux droits et libertés à l’âge d’Internet.

« On est dans un moment de perte de confiance dans le numérique »

Mise en place le 11 juin, cette commission parlementaire comprend treize députés et treize personnalités qualifiées. Parmi ces experts, Francesca Musiani, chercheuse au Centre de sociologie de l’innovation - MINES ParisTech, explique l’enjeu. MyScienceWork : Pourquoi une telle commission est-elle importante maintenant ? Here Are 15 Internet Memes That Missed The Funny Mark. But See What Makes 'Em Totally Worth Sharing. You may have heard by now, but big telecom corporations are bullying their way to Internet domination.

Here Are 15 Internet Memes That Missed The Funny Mark. But See What Makes 'Em Totally Worth Sharing.

Herdict - indiquer les censures web. Richard Stallman avait raison depuis le début#more. À la fin de l’année dernière, le président Obama a signé une loi qui permet de maintenir indéfiniment en détention des gens soupçonnés de terrorisme sans la moindre forme de procès ou de jugement en bonne et due forme.

Richard Stallman avait raison depuis le début#more

Les manifestants pacifiques des mouvements Occupy du monde entier ont été qualifiés de terroristes par les autorités. Des initiatives comme SOPA promeuvent une surveillance constante de tous les canaux de communication. Il y a trente ans, lorsque Richard Stallman a lancé le projet GNU, et pendant les trois décennie qui ont suivi, ses vues radicales et parfois extrêmes ont été raillées et méprisées comme étant de la paranoïa — mais nous y voici, en 2012, et ses suppositions paranoïaques sont devenues réalité. Militarisation Sécuritarisme. Manifeste de la guérilla pour le libre accès, par Aaron Swartz #pdftribute. Il se passe quelque chose d’assez extraordinaire actuellement sur Internet suite à la tragique disparition d’Aaron Swartz : des centaines de professeurs et scientifiques du monde entier ont décidé de publier spontanément leurs travaux en Libre Accès !

Manifeste de la guérilla pour le libre accès, par Aaron Swartz #pdftribute

Il faut dire que sa mort devient chaque jour plus controversée, les pressions judiciaires dont il était l’objet n’étant peut-être pas étrangères à son geste. Comme on peut le lire dans Wikipédia : « En juillet 2011, le militant américain pour la liberté de l’Internet Aaron Swartz fut inculpé pour avoir téléchargé et mis à disposition gratuitement un grand nombre d’articles depuis JSTOR. Il se suicide le 11 janvier 2013. The Internet's Own Boy: The Story of Aaron Swartz (CC available: en,es,fr,tr,cn) Le texte contre le terrorisme durci à l'Assemblée. PARIS (Reuters) - La commission des Lois de l'Assemblée a durci le projet de loi sur le renforcement de la lutte contre le terrorisme censé conjurer la menace représentée par la présence de nombreux djihadistes français et européens en Syrie et en Irak.

Le texte contre le terrorisme durci à l'Assemblée

La mesure phare du projet du gouvernement prévoit la possibilité d'interdire pendant une période limitée la sortie du territoire à une personne majeure soupçonnée de vouloir se rendre sur le théâtre des opérations djihadistes. Le texte crée une nouvelle incrimination, celle "d'entreprise individuelle terroriste", et renforce également la répression sur internet avec la possibilité d'un blocage administratif des sites faisant l'apologie du terrorisme.

La commission des Lois a adopté mardi avec des amendements ce projet de loi adopté le 9 juillet en conseil des ministres après l'attentat du Musée juif de Bruxelles le 24 mai. États-Unis : la liste noire du terrorisme compte... plus de 460.000 noms. Le site Internet The Intercept a publié mercredi la liste noire du terrorisme rédigée par les hautes autorités du renseignement américain, contenant près de 500.000 noms, dont des morts, dans une totale opacité.

États-Unis : la liste noire du terrorisme compte... plus de 460.000 noms

Il apparaît qu'il est très facile d'y entrer, mais extrêmement difficile d'en sortir, de simples soupçons étayés sur le web pouvant parfois suffire. Prescriptions médicales, amendes pour excès de vitesse, cartes de supermarché, informations sur votre chien, ou encore analyse de ce que vous avez dans les poches... Les agences de renseignements gouvernementales américaines ne reculent devant rien pour alimenter leur liste noire du terrorisme. C'est ce que montre le document non classifié, publié mercredi par le site Internet The Intercept, fondé par le journaliste Glenn Greenwald, déjà à l'origine des révélations sur Edward Snowden.

Défendre les libertés, c’est combattre le terrorisme. Le projet de loi du ministre de l'intérieur, Bernard Cazeneuve, prévoit de lutter contre « l'apologie du terrorisme » sur Internet. « C’est mal comprendre le numérique que de croire qu’il serait efficace de se lancer ainsi dans une véritable course au blocage entre l’administration et les internautes », estiment Godefroy Beauvallet, vice-président du Conseil national du numérique, et Ludovic Blecher, Pascal Daloz, Tristan Nitot et Marc Tessier, membres du CNNum.

Défendre les libertés, c’est combattre le terrorisme

Depuis le début de la révolution syrienne, un grand nombre de contenus circulant sur Internet sous forme de textes, de vidéos, d’images et de sons, met en scène des actes terroristes ou des victimes de conflits pour susciter l’adhésion et l’empathie des internautes. Les réponses à cette situation doivent tenir compte d’une réalité complexe. Le numérique est à l’origine d’une amélioration importante du pouvoir d’agir des citoyens. L’antiterrorisme, cheval de Troie des pouvoirs préventifs de l’administration. Le projet de loi sur le terrorisme continue de susciter des vagues.

L’antiterrorisme, cheval de Troie des pouvoirs préventifs de l’administration

Après le Conseil national du numérique, le syndicat de la magistrature dénonce dans une longue note cette future législation d’exception. Que ce soit le Conseil national du numérique ou la Commission des libertés numériques à l’Assemblée nationale, beaucoup se sont pour l’instant concentrés sur un seul article du projet de loi de Bernard Cazeneuve : l’article 9 qui instaure en effet un blocage administratif contre les sites faisant l’apologie du terrorisme. Cette focalisation est une erreur puisque dans ses grandes lignes, ce texte va nettement plus loin. Comment sortir du paradigme individualiste en matière de données personnelles.

Jeudi soir, la Mutinerie avait invité Pierre Bellanger, fondateur et actuel PDG de la radio Skyrock, à venir présenter son ouvrage "La souveraineté numérique" publié au mois de janvier dernier.

Comment sortir du paradigme individualiste en matière de données personnelles

Ce fut l’occasion de mieux comprendre les positions de Pierre Bellanger, notamment sur la question du statut des données personnelles, à propos desquelles j’avais consacré un billet le mois dernier. C’est surtout l’idée de créer un droit de propriété privée sur les données personnelles, à l’image d’un droit de propriété intellectuelle, qui m’avait fait réagir à ce moment, et le Conseil National du Numérique dans son rapport sur la neutralité des plateformes avait aussi eu l’occasion de rejeter ces propositions. pixelpeople, Par Bert Heymans. CC-BY-SA. Source : Flickr. La France, en route vers la censure d'Internet.

Divers d'actu Web

La neutralité du Net de nouveau morte et enterrée aux Etats-Unis. Cette fois ça y est.

La neutralité du Net de nouveau morte et enterrée aux Etats-Unis

«Morte pour de bon», «finie», «morte»: la presse américaine s'accorde pour enterrer, aux Etats-Unis, la neutralité du Net, ce concept d'apparence technique aux incidences pourtant multiples pour les entreprises et les internautes. En cause: une proposition du gendarme américain des télécoms, la Federal Communications Commission (FCC), équivalent américain de l’Arcep. A en croire des informations du Wall Street journal [lien payant], cette autorité serait en faveur de nouvelles «règles autorisant les fournisseurs d'accès à Internet [FAI] de faire payer des entreprises [qui souhaiteraient] un traitement préférentiel», résume le site spécialisé The Verge. publicité.

Vers la société orwellienne : une illustration des pouvoirs du parlement de l'UE BELLACIAO. La culture, ce n'est pas ce qui reste quand on a tout oublié, mais au contraire, ce qui reste à connaître quand on ne vous a rien enseigné. Jean Vilar mercredi 16 avril. Le Brésil sacralise la Neutralité du Net. Interview Benoît Thieulin : Piloter les transformations numériques. Le web a 25 ans ! Tim Berners-Lee en appelle à une charte de l'Internet. « Le 12 mars 1989, Tim Berners-Lee propose un projet pour en finir avec certaines problématiques rencontrées lors du partage des informations au CERN (Centre européen pour la recherche nucléaire).

Sa proposition table sur la mise en place d’un système distribué s’appuyant largement sur les liens hypertexte. Comme on le sait, le principe a rencontré un succès tel qu’il a été généralisé les années suivantes pour toute sorte d’informations publiques. Comment le CSA veut faire de l’Internet une brique de l’audiovisuel.

Le CSA doit sortir aujourd’hui son rapport annuel. Dans ce document le gendarme de l’audiovisuel transmet du pied à Aurélie Filippetti ses recommandations législatives pour élargir sa mainmise sur les contenus en ligne. Explications. Le CSA avait été institué pour juguler le problème mécanique : la rareté des fréquences hertziennes. Dans cet univers cloisonné, l’objectif de 1986 fut ainsi de s’assurer que les différents opérateurs respectent une série de règles de fond comme la protection de la jeunesse, du pluralisme politique et syndical ou encore la question épineuse de la publicité.

Depuis avec l’essor d’Internet dans les foyers, le Conseil voit d’un mauvais œil la décrépitude de la télévision de papa. Avec une telle démarche, on change désormais de paradigme puisque la régulation passe d’un monde à fréquences raréfiées à un univers totalement ouvert, Internet. Le CSA veut un label "site de confiance" pour censurer le Web. Axelle Lemaire veut un "Internet ouvert" garantissant "l'exercice des libertés" La loi européenne sur la rétention des données personnelles va devoir être révisée : elle sentait le souffre depuis toujours. Un fichage ou « flicage » disproportionné. Merci Edward Snowden !

La Cour de justice européenne a imposé mardi 8 avril une révision de la législation européenne sur la conservation des données personnelles utilisée pour lutter contre le crime organisé et le terrorisme, jugée nécessaire mais disproportionnée et trop intrusive. Les institutions au cœur du système de censure et de surveillance. Lancement du Cahier d’enjeux Questions Numériques 2014-2015 "Controverses" La Fing présente le 24 mars à partir de 15h, à Paris (Numa), sa nouvelle publication issue du cycle annuel de prospective Questions Numériques. Un cycle de prospective créative autour des controverses numériques En quelques années, le numérique a acquis un statut consensuel : chacun reconnaît son importance dans nos vies quotidiennes. Agenda. Le Ouishare Village, l'économie collaborative à Foire de Paris - Foire de Paris. LE rendez-vous des tendances déco, loisirs, bien-être, cultures du monde, gastronomie et la 1ère offre d’Europe pour l’aménagement de votre maison. 3 500 marques - nouveautés, curiosités, innovations - 60 concerts et spectacles pendant 12 jours -

Création de nouvelles écoles numériques à la campagne - Appel à projets national. Comment les sites de commerce nous manipulent. LE MONDE CULTURE ET IDEES | • Mis à jour le | Par Yves Eudes. Bernard Stiegler : « Le marketing détruit tous les outils du savoir » 36% du trafic web serait bidon. BONUS : dossiers associés ==> Surveillance d'Internet. Culture du LIBRE, OpenSource ღ. Influence sociétale d'INTERNET ?