background preloader

Capital immatériel entreprises

Facebook Twitter

Colloque sur la génération Y: Passeport Réussite. Le Colloque «En écho à la génération Y : une invitation à revoir ses pratiques» a eu lieu au printemps 2008 dans le cadre du Mois de la pédagogie universitaire. Le Mois de la pédagogie universitaire est une initiative du Service de soutien à la formation, avec la collaboration du vice-rectorat aux études ainsi que du vice-rectorat aux études supérieures et à la formation continue à l'Université de Sherbrooke. La génération Y fait couler beaucoup d’encre depuis son entrée sur le marché du travail. Qu’en est-il de son impact sur les pratiques dans le milieu universitaire? Comment et jusqu’où adapter ses pratiques, tant dans les programmes de formation que dans les services offerts?

Période de mutation ou de simple évolution? Passeport Réussite vous y a fait réfléchir lors de son colloque intitulé «En écho à la génération Y : une invitation à revoir ses pratiques». Peut-on travailler sa vision stratégique ? Peut-on travailler sa vision stratégique ? (Il y a 2 ans) RH info Faire preuve de vision n’est pas, semble-t-il, la chose du monde la mieux partagée.

Néanmoins nombre de personnes pensent qu’il s’agit là d’un talent reposant sur des capacités irrationnelles, des dons innés, des intuitions inexplicables… Certains ont même recours à l’astrologie ou à la cartomancie pour pallier à l’opacité de leurs pespectives stratégiques. Néanmoins une vision claire et globale est un talent qui repose sur trois capacités se capitalisant et se fécondant mutuellement. Sans mettre en doute l’existence de présispositions éventuelles chez tel ou tel, ces trois capacités peuvent se travailler, et par conséquent permettre le développement de ce talent rare. La capacité à maîtriser une "approche système", c'est à dire à discerner et apprécier, dans une unité cohérente, l'ensemble des interactions complexes d'environnements, de stratégies, de projets… etc. Le contrôle de gestion de l'immatériel : Une nouvelle approche du capital humain. L’objectif de cet ouvrage est de répondre aux multiples questions qui réunissent le contrôle de gestion, le management et la gestion des ressources humaines (GRH).

Il est illustré de nombreux cas pratiques tirés de l'expérience professionnelle de l'auteur au sein de l'Iseor et dans le cadre de la politique de modernisation de l'État pilotée par Bercy. Que vaut le capital humain d'une entreprise ? Quel est le coût de l'absentéisme ? Comment mesurer la rentabilité d'un plan de formation ? Quel est l'impact d'une politique de RSE ? L’auteur Laurent Cappelletti - Docteur en sciences de gestion-HDR, professeur des universités titulaire de la chaire Comptabilité de gestion et contrôle du Cnam, directeur à l’Institut de socio-économie des entreprises et des organisations (Iseor), membre du bureau de la Management Consulting Division de l'Academy of Management, membre du jury national du diplôme d'expert-comptable responsable national de l'épreuve Management et contrôle de gestion.

Entreprise 2.0. L'entreprise du XXIe siècle sera sociale (ou ne sera pas) L’ouvrage se démarque par son refus de considérer l’entreprise sociale comme un monde à part. Elle participe à un monde en mutation et devient le moyen de faire converger économie de marché, secteur public et économie sociale et solidaire. Après une première partie pédagogique qui s’attache à approfondir le modèle, la seconde offre un véritable programme. Pas moins de 20 propositions sont présentées pour transformer les finalités de l’ensemble du système économique. Découvrez des solutions concrètes pour créer et développer une entreprise sociale : Un modèle et des méthodes décortiqués par secteur (finances, ressources humaines, gestion du personnel, gouvernance, etc.) pour bien comprendre les différences entre l’entreprise sociale et l’entreprise lucrative.

Cet ouvrage n’aurait jamais été possible sans l’expérience réussie du Groupe SOS. Télécharger des extraits de l’ouvrage au format PDF (correspondant à l’intégralité des chapitres Financer et Gérer une entreprise sociale). Comment le 2.0 transforme l'organigramme par @ceciledemailly #e20. 01net. le 07/05/12 à 10h20 Pendant un temps, on s’est amusé à se faire peur en imaginant nos organigrammes aplatis et nos firmes traditionnelles transformées en start up.

Après, on a parlé de l’entreprise sociale, et parce qu’en France le mot est très connoté politiquement, l’entreprise 2.0 a pu prendre des allures d’épouvantail. Puis, le temps passant, on a fini par croire que finalement ça n’allait pas avoir d'impact sur notre organigramme. L’organigramme : un outil de stratégie pour l’entreprise 2.0 aussi Plus qu’un simple exercice de représentation de l’entreprise, dessiner l’organigramme est un exercice de stratégie. L’organisation matricielle et son évolution, l’organisation multidimensionnelle [1], ont apporté de la souplesse à l’arrangement scientifique strict préconisé par le taylorisme, tout entier tourné vers le rendement et rigide de fait, surtout pour les entreprises du secteur secondaire et du tertiaire. De nombreuses entreprises s’essaient à l’exercice.

Cécile Demailly. Marketing Internet : Virtuel, Digital, Immatériel, Numérique ou Réel ? Capital humain. Dans la plupart des entreprises, la mesure à un instant « t » de la valeur du capital humain représente une fraction importante du capital immatériel de l’entreprise. Mais, en outre, dans 100 % des entreprises, tous les actifs immatériels proviennent du capital humain : si vous avez une belle marque, un système d’information performant, un superbe capital client, c’est uniquement parce que vous avez un très bon capital humain.

Le directeur des ressources humaines est donc, sans le savoir, à la tête de l’actif qui régénère tous les autres et qui est donc le premier actif de l’entreprise. Il n’est de richesse que d’hommes… la pensée humaniste trouve aujourd’hui un allié de poids : le marché financier ! Si deux tiers de la valeur des entreprises cotées est immatérielle, deux tiers de la valeur des entreprises vient du capital humain. Il serait donc souhaitable que demain, le DRH ait un tableau de bord à deux volets. Piloter l’entreprise numérique par le capital immatériel. Si de nombreux acteurs s’accordent sur la nécessaire mutation numérique de l’entreprise, on se demande toujours si la formule "entreprise numérique" n’est qu’une tournure pour inviter les dirigeants d’entreprises françaises à mieux utiliser l’informatique pour moderniser leur organisation ou si, au contraire, elle désigne une chose objectivable.

Des portefeuilles d’actifs immatériels À cette question, une première réponse, qui est théorique, passe par la notion de capital immatériel de l’entreprise. Avec la numérisation, le capital immatériel tend à se confondre avec données de l’entreprise stockées dans les systèmes d’information : bases de clients et de fournisseurs, processus de l’entreprise capturés dans des applications logicielles, sites web de l’entreprise, documents techniques ou industriels, mais également juridiques et financiers tels que les contrats commerciaux, de travail, les rapports financiers… Les phases d’un produit numérique emblématique - Leur utilisation effective. Www.communication-transformative.fr/dl/2011/05/2mai-aujourdhui-LH.PDF. Capital immatériel : un enjeu majeur pour les entreprises.

Qu'est-ce que le capital immatériel (anciennement baptisé capital intellectuel) ? Voici une première définition fournie par Vernimmen : "Ensemble des compétences, des techniques ou des pratiques possédées par une entreprise qui lui permettent d'obtenir une rentabilité supérieure à la rentabilité minimale exigée par ses pourvoyeurs de fonds. Ce capital immatériel n'a souvent aucune valeur comptable et le goodwill a souvent été utilisé pour l'évaluer et corriger ainsi la valeur patrimoniale d'une entreprise très rentable. " En voici une seconde écrite récemment par Alan Fustec, co-créateur de l'Observatoire de l'immatériel : "Le capital immatériel d’une entreprise, c’est toute sa richesse cachée qui permettra de générer de la rentabilité future et qu’on ne lit pas dans les comptes".

Pour résumer, la valeur nette comptable d'une entreprise (celle calculée à partir du bilan) n'est pas l'exact reflet de sa valeur réelle. Loin s'en faut. De quoi se compose le capital immatériel ? 1. 2. 3. Capital immatériel et actifs immatériels, articles, exemples et conseils. Analyses-études Les Présences de l'immatériel Présentation d'une étude réalisée par le crédit Agricole : « l'immatériel, capital pour la croissance », « l'immatériel dans l'industrie automobile : indispensable, peu valorisé », « l'immatériel et le luxe : les marques sont-elles mortelles ?

», « l'immatériel et les normes IFRS : quels changements pour l'analyse financière ? », « l'immatériel et la bataille de brevets en téléphonie mobile »… Finyear Articles Comment définir la valeur de l'entreprise ? Une introduction au capital immatériel. Piloter.orgLes mesures intangibles, les mesures qualitatives Au-delà des mesures quantitatives, les mesures de données intangibles nécessitent la mise en oeuvre de méthodologies particulièrement rigoureuses.

NodesWayDe la Compétence comme Actif Des savoir-faire non valorisés qui se perdent peu à peu, c'est une part de l'actif incorporel de l'entreprise qui disparaît... FinyearCapital immatériel : un enjeu majeur pour les entreprises Dossiers. Le capital humain, lié à la compétence durable, est l'actif immatériel le plus important de l'entreprise. Capital immatériel et actifs immatériels, articles, exemples et conseils.

Parisud. Capital immatériel. Capital immatériel - 7 jours pour comprendre Edito Selon les données récentes disponibles, les investissements entechnologies de l'information et en processus organisationnels liés représentent la principale composante de l'investissement immatérieldes économies complexes, ce qui est considérable. C'est direl'importance des montants alloués et l'importance des attentesen termes d'impacts tant en matière de croissance du PIB que decréation de valeur au niveau microéconomique.Mais l'importance des enjeux n'est pas seulement macro-économique, elle est également microéconomique et concerne,comme l'a souligné la Commission Lévy-Jouyet , la grande transitiondans les modèles de création de valeur, au cœur desquels se situele capital immatériel.

L'ubiquité de ce dernier appelle à unetransformation radicale de nos modes de pensée et d'action. Didier Lambert Président du CIGREF DSIEssilor. Annexe 3 : Un peu d'histoire conceptuelle. Capital immatériel : un enjeu majeur pour les entreprises. La marque VOGICA sera vendue aux enchères le 27 septembre. Symposium international : "Evaluation et valorisation des actifs immatériels" 6 & 7 octobre 2011, Paris, ministère de l’Économie et des Finances La mesure des actifs immatériels est devenue un enjeu primordial pour de plus en plus de parties prenantes. Les entreprises, leurs conseils, les banques, les assureurs, les analystes financiers, les pouvoirs publics, sans oublier le monde académique, cherchent à mettre au point des outils, définir des référentiels de mesure ou de publication, qui permettront aux entreprises d'accroître et pérenniser leur performance et de mieux communiquer sur leur valeur.

L’Observatoire de l’immatériel et l’ESDES, sous le haut patronage du Ministère de l’Economie, des Finances et de l'Industrie, organisent un Symposium international exceptionnel dédié à l’identification, la mesure extra-financière, l’évaluation financière et la valorisation des actifs immatériels, les 6 et 7 octobre 2011, centre de conférences Pierre Mendès France au ministère de l’Economie et des Finances à Paris Bercy. Parmi les intervenants en plénière citons : Le capital immatériel de l’entreprise. Télécharger le rapport «Thésaurus-Bercy V1»

« Thésaurus-Bercy V1 - Référentiel français de mesure de la valeur extra-financière et financière du capital immatériel des entreprises » a été officiellement remis, le 7 octobre 2011, à l'occasion de la clôture du "1er Symposium international sur l’évaluation et la valorisation des actifs immatériels" organisé au ministère des Finances. Formulaire de téléchargement Ce rapport, produit à la demande du ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie, est le résultat d’un groupe de travail d’une trentaine de personnes représentant toutes les parties prenantes (entreprises, investisseurs, pouvoirs publics, universitaires, associations professionnelles, …), pendant 18 mois. Il s’appuie sur les travaux de modélisation initiés par le cabinet Goodwill Management et l’Observatoire de l’Immatériel. Ceux-ci font désormais l’objet d’un large consensus et d’une crédibilité renforcée. L’objectif de ce référentiel est surtout pratique. Formulaire de téléchargement.

Les enjeux économiques de la mesure des actifs immatériels dans les PME - Communauté [...] You are a lecturer, journalist, blogger, speaker and you need the source video file? You can buy: Fee: 1800€ Video file command Fee: 1980€ In the first two cases be careful: you can purchase the file for a single use (for archiving, integration of excerpts in a film company, integrating on your blog in a format and / or another player that you selected): you can not then claim as a commercial file: please read terms and conditions prior to purchase that will appear below. NB. Be careful, you're about to acquire the source file that permits generating this video observatoire-immateriel.tv. This does not in any way correspond to an assignment of copyright or opening any proprietary and / or commercial exploitation of this file. This video is dedicated to use for backup and comfortable viewing in a private setting (under archive, for example if you appear in the film and want to keep track of quality, or to mount a DVD with your response).

Thank you for your understanding. Le capital immatériel d'une entreprise et son importance. Observatoire de l'Immatériel. Alain Benichou : « Près de 90 % de notre profit provient de l’immatériel » XEnvoyer cet article par e-mail Alain Benichou : « Près de 90 % de notre profit provient de l’immatériel » Nouveau ! Pas le temps de lire cet article ? Classez le dans vos favoris en cliquant sur l’étoile. Fermer Donner du sens aux flux gigantesques de données, les transformer en outils de décision opérationnels : vaste ambition. Moins de clients mais des clients autrement plus puissants. Les clés de ce renouveau, les défis de l’innovation dopés par des bataillons de chercheurs, les promesses du cloud computing sont au cœur des préoccupations d’Alain Bénichou qui fut patron mondial d’un secteur d’activité avant de prendre en main les destinées d’IBM France.

IBM a massivement investi sur les problématiques urbaines : 4/5 des Français habitent en ville, et ce sera le cas pour 70 % de la population du globe en 2030. Nous avons fait une étude sur le transport dans une vingtaine de villes dans le monde. Les services Désormais, près de 90 % de notre profit provient de l’immatériel. Certification des comptes de l'État : 10 milliards d'euros au titre du patrimoine immatériel. L'humain au coeur de l'actif immatériel. Thierry Breton de Atos Origin raconte une histoire pour imager l'explication de l'actif immatériel.

Une histoire qui voyage souvent sur les océans de web et dans les cours des grandes écoles. ....Thierry Breton à New York discute avec Christian Dior. Arrive une dame élégante qui explique à ce couturier renommé, son souhait d'acheter un chapeau. Comme le couturier ne trouve aucune vendeuse, il propose à la dame de lui en fabriquer un. Avec un bout de tissu, quelques épingles et beaucoup d'adresse, il lui confectionne une coiffe qui lui convient. La dame se regarde dans la glace et se trouve parfaite et en plus elle pourra annoncer à ses amies que c'est Christian Dior lui même qui la coiffé.

Ravie la dame demande à payer et Christian Dior lui annonce mille dollars. En résumé soit on considère que ce chapeau n'est que du ruban et quelques épingles et cela ne vaut rien soit on considère que c'est une oeuvre rare et cela vaut bien 1000 $ ..........................