background preloader

Décrochage scolaire

Facebook Twitter

Tous mobilisés pour vaincre le décrochage scolaire. Lutte contre le décrochage : Hollande revient sur le droit au retour en formation. " A partir du mois prochain tout jeune sorti du système scolaire pourra soit revenir à l'école soit avoir un stage, un apprentissage.

Lutte contre le décrochage : Hollande revient sur le droit au retour en formation

Tout jeune pourra avoir une seconde chance". François Hollande a annoncé la mis en place du droit opposable au retour en formation pour les jeunes de 16 à 25 ans en décembre 2015. Tout jeune sortant du système éducatif sans diplôme bénéficie d'une durée complémentaire de formation qualifiante qu'il peut utiliser dans des conditions fixées par décret. Cette durée complémentaire de formation qualifiante peut consister en un droit au retour en formation initiale sous statut scolaire", précise la loi d'orientation sur l'Ecole. Le projet de décret d'application a été présenté au Conseil supérieur de l'éducation (CSE) le 18 septembre 2014. Actualités - Energies Jeunes. Des ressources dans la lutte contre le décrochage Association agrée par l'Éducation nationale, Energie Jeunes s'investit de façon bénévole en faveur de la prévention du décrochage scolaire dans les collèges d'éducation prioritaire.

Actualités - Energies Jeunes

Les programmes de formation alternent entre des séances théoriques dans les classes et des périodes de mise en application par les élèves. Décrochage : Quel rôle jouent les pairs ? Accompagnement : Rendre la parole aux élèves. Peut-on réparer l'échec scolaire comme une roue de vélo ?

Accompagnement : Rendre la parole aux élèves

La multiplicité des formes de remédiation, mises en œuvre depuis quelques années au sein et en marge de l'institution, embrouille la donne et mélange les problèmes. Les acteurs eux-mêmes sont parfois bien en peine de déterminer à quoi ils remédient et ce qu'ils sont censés réparer, sous la pression de l'urgence et de l'impératif d'efficacité. Pour Michèle Sanchez et Jean-Pierre Bourreau, auteurs de Rendre la parole aux élèves, ce sont d'abord la parole et la réflexivité qu'il faudrait restaurer, non pas comme des ratés mais comme des oubliés de la démarche scolaire. Un enjeu d'autonomie qui dépasse la simple incitation à l'indépendance pour travailler à l'appropriation sensée des apprentissages.

Comprendre les représentations des élèves Pour M. Propos d'élèves et lucidité critique. Décrochage : La bataille sera gagnée dans la classe. Mais comment font-ils les Polonais ?

Décrochage : La bataille sera gagnée dans la classe

Leur taux de décrochage atteint 6% quand le notre frise les 12%. En quelques années il sont réussi à réduire fortement le décrochage. De nombreuses études pointent les responsabilités de l'Ecole dans la fabrication du décrochage. Nous faisons le pari que cette question peut être un levier effectif du changement des pratiques de classe. Décrochage : « Un plan décevant » pour les régions ? « J’aurais aimé des mesures plus concrètes », remarque Henriette Zoughebi, vice-présidente de la région Ile-de-France en charge des lycées.

Décrochage : « Un plan décevant » pour les régions ?

Le plan gouvernemental de lutte contre le décrochage ne lui parait pas à la hauteur du défi national et de l’avenir laissé aux jeunes décrocheurs. Elle regrette que l’éducation nationale n’explore pas concrètement davantage les pistes que lui-même indique. « Lorsqu’un jeune aujourd’hui quitte l’Ecole sans formation, c’est tragique ». « A lire ce plan, il y a un constat remarquable sur les enjeux et le défi social que représente le décrochage », explique Henriette Zoughebi, vice-présidente de la région Ile-de-France en charge des lycées. « Mais sur certains points il manque de mesures concrètes ».

Les moyens prévus dans le plan, 50 millions, ne lui semblent pas suffisants. Elle salue le fait qu’il étudie la possibilité d’étendre la scolarité obligatoire jusqu’à 18 ans mais elle souligne les manques. Propos recueillis par François Jarraud. Décrochage : La recherche pointe du doigt l'Ecole. Peut-on réduire le décrochage sans changer l'Ecole ?

Décrochage : La recherche pointe du doigt l'Ecole

"Quand on utilise le mot "décrochage" on est dans un lexique qui empêche de penser aux apprentissages. Or avant d'être des "décrocheurs", ces jeunes étaient des élèves avec des difficultés d'apprentissage". Stéphane Bonnery a clos le séminaire organisé par Denis Fougère et Agnès Van Zanten dans le cadre du Liepp Sciences Po le 30 septembre.

Eric Maurin, Pierre Yves Bernard et Christophe Michaud ont présenté leurs travaux. Tous mobilisés pour vaincre le décrochage scolaire. Décrochage : Mobilisation en Ile-de-France. "Et si on passait des mots aux chantiers de travail ?

Décrochage : Mobilisation en Ile-de-France

" La proposition d'Henriette Zoughebi, vice-présidente du Conseil régional en charge des lycées, s'adresse prioritairement à l'Education nationale. Réuni le 30 septembre, le Forum régional de lutte contre le décrochage a fait salle comble. Association, élus, représentants de l'Education nationale ont travaillé ensemble une après-midi à essayer de dépasser les frontières et trouver les bons protocoles pour diminuer le décrochage. Pour H Zoughebi il reste beaucoup à faire. "Derrière les chiffres du décrochage, une réalité humaine, des jeunes en souffrance qui peinent à trouver leur place dans la société, un gâchis, une terrible injustice car ceux qui quittent l'école sont issus de milieu populaire". Les dispositif régionaux Le Forum a présenté de nombreux dispositifs de lutte contre le décrochage ou de prévention. Education nationale : Passer des mots aux actes "On ne cesse de parler de lutte contre les inégalités", nous a-t-elle dit.

" Décrochage : Les microlycées peuvent-ils sauver l'Ecole ? Avec l'intensification de la lutte contre le décrochage, les microlycées sont sous les feux de la rampe.

Décrochage : Les microlycées peuvent-ils sauver l'Ecole ?

En Ile-de-France, le conseil régional souhaite voir leur nombre doubler. Partout ils apparaissent comme une réponse pour remettre sur les rails une partie des décrocheurs, principalement les "déçus de l'école", ceux que l'Ecole a blessé ou à qui elle refuse toute chance de retour à la normalité après un accident de vie. L'ouvrage d'Eric de Saint-Denis et Nathalie Broux fait découvrir la pédagogie et l'organisation qui font l'originalité de ces structures.

Or toutes deux sont aisément transmissibles aux lycées ordinaires. Décrochage : Ce que dit la recherche. L'Ecole peut-elle quelque chose contre le décrochage ?

Décrochage : Ce que dit la recherche

Décrochage : Une bonne idée suffit-elle ? Présenté par le premier ministre et les ministères de l'éducation nationale et de l'emploi le 21 novembre, le nouveau plan anti-décrochage articule une bonne idée, de bons sentiments, avec fort peu de mesures concrètes.

Décrochage : Une bonne idée suffit-elle ?

Est-ce parce qu'il fait presque l'impasse des relations avec les collectivités territoriales ? Car encore une fois ce sont elles qui auront à faire face. Une bonne idée En reprenant l'idée québécoise des Journées de la persévérance scolaire, l'éducation nationale est très bien inspirée. D'abord parce que ça marche. De bons sentiments Cette bonne idée est accompagnée de bons sentiments pédagogiques. On ne peut que souscrire à ces recommandations. Quelques mesures faussement concrètes... Il y a quand même quelques mesures pédagogiques plus concrètes.